LIGUE DES CHAMPIONS

JORDAN ABOUDOU, SAUVEUR INATTENDU

Crédit photo : Sébastien Grasset

Le Monégasque a sorti le meilleur match de sa saison et inscrit un panier décisif pour offrir à l'ASM la victoire sur le parquet de l'Aris Salonique, 65-62. Grâce à ce succès au forceps, la Roca Team termine la phase aller en tête de son groupe de Ligue des Champions.

Dans l'effectif pléthorique de Monaco, Jordan Aboudou est un joueur de banc et de devoir, avec des moyennes d'environ 3 points et 3 rebonds en Pro A comme en Ligue des Champions. Mais sur le parquet de l'Aris Salonique, c'est lui qui a brillé (9 points, 7 rebonds dont 5 offensifs, 12 d'évaluation en 21 minutes). Intronisé dans le cinq de départ au détriment de Zack Wright, l'ancien de Gravelines a commencé par un vilain 0/3 aux lancers qui laissait craindre un match raté. Mais loin de se démonter, il a patiemment repris confiance là où il excelle, en défense, en s'appuyant sur son musculeux physique. Avant une fin de match dantesque.

Il reste 40 secondes à jouer et Monaco ne mène que d'un point, 61-60. Balle Aris Salonique. Le virevoltant  Will Cummings (17 points et 12 d'évaluation en 26 minutes) se faufile vers le cercle pour déposer son lay-up sur la planche monégasque, mais Aboudou surgit pour contrer la tentative. Au ralenti, on voit la balle toucher le plexiglass avant le geste défensif de "Balou" mais trop tard, les arbitres n'ont pas bronché et Monaco est à l'attaque. Aboudou est laissé seul derrière la ligne à 3-points alors il dégaine, et scelle la victoire des siens. Avant une dernière frayeur. Sur l'action suivante, alors qu'il vient de capter le rebond défensif, il cafouille le ballon et offre un panier tout cuit à l'Aris. Heureusement sans conséquence. Victoire finale 65-62.

Small ball pour tout le monde

Si Aboudou a eu l'occasion de se montrer, il le doit en partie aux circonstances du match. Bangaly Fofana a pris sa cinquième faute juste après la mi-temps, tout en blessant au passage le pivot adverse Erik Buckner. Avec un John Bryant aux mains d'or (6 points et 6 rebonds) mais au surpoids évident, Monaco se retrouvait limité dans ses rotations, et ce sont Aboudou et Yakuba Ouattara (13 points, 4 rebonds, 2 passes décisives) qui étaient envoyés ferrailler sous les cercles.

Sans la présence dissuasive de Fofana dans la peinture, la Roca Team a baissé le niveau défensif de son début de match. Et Cummings et Michael Jenkins (20 points, 4 rebonds) ont profité des espaces pour remettre l'Aris en tête dans le troisième quart. Avant l'exploit final d'Aboudou, les deux équipes nous ont offert une fin de rencontre tendue, où l'on a vu l'amiral Amara Sy couler aux tirs (0/6 dont un dunk contré par l'arceau, 4/8 aux lancers) puis refaire surface à la lutte (8 rebonds). Surtout, le navire monégasque pouvait compter sur ses capitaines de route, Dee Bost (13 points, 7 rebonds, 4 passes décisives) et Zack Wright (8 points, 3 passes décisives et beaucoup de rythme).

Grâce à ce succès au Nick Galis Hall, où l'Aris était invaincu en Ligue des Champions, Monaco conserve la tête du groupe A à égalité avec Banvit, la seule équipe à l'avoir battu en sept rencontres. La Roca Team peut aborder sereinement la phase retour. Comme au Portel samedi dernier, et comme souvent cette saison, elle a prouvé qu'elle savait s'imposer même lorsqu'elle souffrait.  

29 novembre 2016 à 22:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
30 mai - 20h15
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
PRO A
31 mai - 08h15
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne