LIGUE DES CHAMPIONS


NANTERRE REPART DE BIÉLORUSSIE AVEC LE NUL

Crédit photo : Basketball Champions League

Défait l'année dernière en Biélorussie face à cette même équipe de Minsk en FIBA Europe Cup, Nanterre n'a une nouvelle pas réussi à s'y imposer. Mais avec une égalité (68 partout), l'affaire est plutôt bien engagée.

Sans son entraîneur principal (Pascal Donnadieu étant malade), Nanterre se déplaçait à Minsk, avec l’intention de ramener un résultat positif de ce match aller du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Devant au score une grande partie du match, Nanterre n'a finalement pas remporté ce match, se faisant rattraper dans les derniers instants de la rencontre (68-68). Tout reste donc à faire ce lundi lors du match retour qui se déroulera dans les Hauts-de-Seine.

Après un temps d’observation en début de rencontre (13-12 au bout de cinq minutes de jeu), Nanterre réussit à faire deux belles séries, afin de prendre le jeu à son compte. En effet, les hommes de Franck Le Goff infligent, par deux fois, un 8-0, passant de 13-9 à 13-17 puis de 15-17 à 15-24. Des séquences intéressantes, qui leur permettent de virer en tête à la fin du premier quart-temps (15-24).

Si l’écart est de 13 points durant le deuxième quart-temps (à la 15e), les Biélorusses arrivent à renverser la vapeur, notamment grâce à son intérieur suédo-américain, Chris Czerapowicz (18 points et 5 rebonds en 15 minutes de jeu). Bien moins brillant durant cette période, les Nanterriens encaissent un 22-16, permettant à la formation locale de rentrer au vestiaire avec 3 points de retard (37-40).

Déjà en difficulté dans ce secteur en championnat, les Franciliens ont eu de très grosses lacunes au niveau des rebonds. Les Biélorusses terminent largement devant dans ce domaine, avec pas moins de 46 prises (contre 32), dont 15 offensives. Malgré tout, Nanterre arrive à être devant au score après 30 minutes (57-52), avec une adresse aux tirs de 48%.

Les dix dernières minutes  reflétent finalement bien cette rencontre. Au charbon, le club de Minsk parvient à recoller au score, jusqu’à égaliser et de terminer à 68-68. Dominant dans la raquette, David Kravish (13 rebonds) et Chris Czerapowicz (18 points et 8 rebonds) ont été les artisans de ce résultat. Si Erik Murphy a fait un joli travail de sape dans  la peinture (6 points et 7 rebonds en 18 minutes), cela reste encore très insuffisant pour le club français. Co-meilleur marqueur de cette équipe dans ce match, le pivot Alade Aminu (11 points à 3/3 aux tirs et 5/6 aux lancers francs) n'a pris que 3 rebonds en 25 minutes.

Finalement, même si Nanterre devait largement faire mieux au vu de la physionomie du match, ce score n’est pas catastrophique, loin de là. Les coéquipiers de Jamal Shuler (11 points, 5 passes décisives et 4 rebonds) gardent les cartes en main pour se qualifier pour la phase de poules de la Ligue des Champions. Réponse lundi, à partir de 20h, au Palais des Sports Maurice Thorez.

29 septembre 2017 à 21:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DAMIEN NERON
Plus adroit sur un clavier que sur un parquet, j'admire la Pro B autant que la JAV(CM).
Damien Neron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
29ème journée
16 avril
Bourg-en-Bresse
78
-
89
Nanterre
17 avril
Antibes
74
-
76
Cholet
Châlons-Reims
83
-
75
Le Portel
Hyères-Toulon
79
-
88
Chalon-sur-Saône
Le Mans
88
-
65
Dijon
Limoges
87
-
68
Boulazac
Lyon-Villeurbanne
77
-
82
Levallois Metropolitans
Pau-Lacq-Orthez
86
-
81
Gravelines-Dunkerque
18 avril
Strasbourg
71
-
90
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
22 avril - 09h00
Strasbourg
Monaco
22 avril - 10h45
Bourg-en-Bresse
Nanterre
22 avril - 15h00
Charleville-Mézières
Bourges
22 avril - 16h45
Boulazac
Strasbourg
22 avril - 18h25
Levallois Metropolitans
Dijon
Coaching