LIGUE DES CHAMPIONS


STRASBOURG : COLLET CONTENT DE LA PREMIÈRE MI-TEMPS MAIS PAS DE LA DEUXIÈME

Vincent Collet Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

Vincent Collet a apprécié la première mi-temps de Strasbourg contre l'Union Olimpija. Mais pas du tout la deuxième.

Mercredi, Strasbourg a lancé sa saison européenne avec une victoire 83 à 69 contre l'Union Olimpija Ljubljana pour la première journée de Ligue des Champions. Mais après la rencontre, l'entraîneur de la SIG Vincent Collet restait déçu. Déçu parce qu'après une première mi-temps réussie, son équipe a changé de visage pour rater sa deuxième mi-temps.

"Cela s'est aggravé dans le quatrième quart-temps parce que peut-être eux sont revenus en élevant leur niveau d'intensité, mais pour moi cela a commencé à la reprise de la deuxième mi-temps. On a perdu 8 balles dans le troisième quart-temps et 9 dans le quatrième, contre 4 en première mi-temps (pour 14 passes décisives). 17 balles perdues en deuxième mi-temps... Même les Espoirs ne font pas ça dans les mauvais jours. Même s'il y a eu la zone press', on ne peut pas se satisfaire de ça. C'est vraiment dommage parce qu'en première mi-temps il y a eu un contenu intéressant après un début difficile en attaque. On a trouvé de la fluidité dans le jeu offensif et surtout on a très bien défendu sans faire de faute. Ce qui était très positif. On était agressif... La première mi-temps était une belle mi-temps mais qu'on a malheureusement gâché avec la deuxième passablement ratée."

Un constat collectif qui se retrouve sur le bilan du match de Michael Dixon, critiqué lundi soir après son match très personnel contre Le Mans.

"J'ai aimé sa première mi-temps. J'avais le sentiment que notre discussion d'hier (mardi) avait porté ses fruits. Il était beaucoup plus en contrôle, il a commencé par mettre la balle à l'intérieur, à la faire bouger pour après amener son agressivité qu'on lui connaît. Donc il était beaucoup plus juste que sur les deux derniers matchs. Malheureusement, cette réussite initiale lui a fait encore un peu chauffé les plombs. A nouveau, il est parti dans des rallies qu'il ne maîtrise pas toujours. Même s'il a encore fait des exploits individuels. Mais notre équipe ne veut pas vivre d'exploit individuel. Elle veut se construire comme équipe. Quand on a 20 points d'avance, on n'attend pas des exploits individuels. On attend de faire défendre l'adversaire, de la faire travailler. On n'a pas besoin de jouer à la roulette russe. Quand on a 10 points de retard, là on peut prendre des risques. Donc il faut qu'on apprenne de tout ça."

Prochain match pour la SIG ce dimanche à Limoges pour la cinquième journée de Pro A.

12 octobre 2017 à 15:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching