LIGUE DES CHAMPIONS


STRASBOURG Y ÉTAIT PRESQUE

Frank Ntilikina SIG
Crédit photo : FIBA Europe

Un moment virtuellement qualifié pour les quarts de finale, Strasbourg a fini à +11 (81-70) contre l'Aris Salonique et sort donc de la Ligue des Champions.

Il leur fallait gagner de 20 points pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Malgré les forfaits sur blessure de trois joueurs (Matt Howard, Romeo Travis et Pape Sy), la SIG a passé cette barre un moment, menant de 21 points (72-51) à 6 minutes 27 secondes de la fin après un panier du jeune Olivier Cortale (5 points à 1/1, 2 rebonds, 3 fautes et 2 balles perdues pour 5 d'évaluation en 14 minutes). Mais les Alsaciens ont craqué lors de la toute fin de match. Leur victoire de 11 points (81-70) ne leur suffit donc pas pour passer au prochain tour.

Un état d'esprit retrouvé

Personne n'y croyait. Et dans ces cas là, la pression peut parfois redescendre et les joueurs se lâcher.  Surtout devant 6 000 spectateurs. Menée par ses anciens Paul Lacombe (8 points à 3/9, 7 rebonds, 4 passes décisives, 3 balles perdues et 3 interceptions pour 14 d'évaluation en 33 minutes), Jérémy Leloup (8 points à 3/8, 5 rebonds et 5 passes décisives pour 15 d'évaluation en 38 minutes) mais aussi le jeune Frank Ntilikina (15 points à 6/8 dont 3/4 à 3-points, 4 rebonds et 2 passes décisives pour 18 d'évaluation en 26 minutes) et le décrié Erving Walker, la SIG a pris le meilleur départ et dominé chacun des trois premiers quart-temps (19-11, 20-17 puis 24-16).

Avec un banc déjà court, Strasbourg a ensuite connu un problème de faute. Walker (4), pourtant chaud bouillant (19 points à 8/10 en 20 minutes), n'a pu aider son équipe autant qu'il le voulait. Quant à Erik Murphy (8 points à 3/6 et 2 rebonds pour 5 d'évaluation en 12 minutes), il a du sortir pour sa cinquième faute à 6 minutes de la fin alors que l'écart était de 19 points (72-53). Derrière, la SIG a baissé le pied en défense (26 points encaissés sur le dernier quart-temps) et encaissé plusieurs paniers consécutifs (72-59). Les nombreux lancers francs ratés (9/19 au final) ont ensuite coûté cher.

"Je suis très fier de l'équipe", a commenté Leloup après la rencontre malgré l'élimination des siens. "Ca se joue à très peu mais je pense que c'est bien et qu'il va falloir se servir de ce match là." De son côté, Vincent Collet a vu "un état d'esprit rarement vu cette saison."

Charge à la SIG d'enchaîner en championnat. Avec 10 victoires en 19 matchs, elle est huitième en championnat avant de recevoir un concurrent direct, Gravelines-Dunkerque, ce samedi au Rhénus.

22 février 2017 à 22:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
13ème journée
15 décembre
Hyères-Toulon
20h30
Dijon
Le Portel
75
-
80
Strasbourg
16 décembre
Monaco
84
-
76
Antibes
Cholet
77
-
74
Gravelines-Dunkerque
Limoges
74
-
70
Le Mans
Nanterre
93
-
82
Chalon-sur-Saône
Levallois Metropolitans
94
-
84
Châlons-Reims
17 décembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Bourg-en-Bresse
18 décembre
Boulazac
20h45
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
bebasket tv
Aucune vidéo trouvée
PROGRAMME TV
17 décembre - 02h30
Limoges
Le Mans
17 décembre - 05h30
Turin
Levallois Metropolitans
17 décembre - 09h30
Memphis Grizzlies
Boston Celtics
17 décembre - 11h15
Cleveland Cavaliers
Utah Jazz
17 décembre - 15h00
Lyon
Lattes Montpellier