À L'ÉTRANGER


TARIQ KIRKSAY BRILLE ENCORE, TENERIFE CARTONNE : L'ASVEL EST PRÉVENUE

Crédit photo : FIBA Champions League

On pensait que Tariq Kirksay allait terminer sa carrière discrètement en Angola. Il n'en est rien... Le voilà devenu une pièce maîtresse du leader de Liga Endesa, futur adversaire de l'ASVEL en Ligue des Champions.

Quand on caracole en tête de la Liga ACB, on ne se tourne pas forcément vers le championnat angolais afin de renforcer une équipe déjà performante. Mais en allant chercher Tariq Kirksay à Luanda, là où il a été sacré champion national la saison dernière avec le CD Primeiro de Agosto, Tenerife ne prenait pas trop de risques.

La preuve dimanche avec la superbe copie rendue par l'ancien ailier de Besançon, Rueil, Bourg-en-Bresse et Nancy. Après quatre matchs de rodage, l'international français (29 sélections en 2007 et 2008) a brillé contre l'Estudiantes Madrid d'un Edwin Jackson peu en verve (13 points à 3/9 et 8 balles perdues), compilant 16 points à 6/11, 7 rebonds, 2 passes et 2 interceptions pour 20 d'évaluation en seulement 22 minutes (victoire 82-63).

"Je suis en forme et je fonctionne bien", a indiqué le vainqueur de la Semaine des As 2005 à Marca. "Je peux jouer à ce niveau, ou même encore plus haut. C'était de loin mon meilleur match mais je pense que je vais encore faire mieux, petit à petit."

"Je n'ai jamais vu une équipe jouer comme l'Iberostar cette saison"

Avec ce succès aisé, l'Iberostar Tenerife pu conforter son fauteuil de leader du championnat espagnol (18 victoires en 23 rencontres), une longueur devant le Real Madrid et Valencia. Une surprise majeure qui ne fait pas les affaires de Villeurbanne puisque l'ASVEL devra faire face au club des îles Canaries en quart de finale de la Ligue des Champions. Quasiment le pire tirage au sort possible pour les champions de France tant l'équipe insulaire évolue à un niveau élevé cette saison. De son oeil de nouvel arrivant, Tariq Kirksay est bien placé pour en parler.

"J'ai joué dans bon nombre de clubs (16, ndlr) et de nombreuses fois j'ai entendu qu'on jouait comme une vraie équipe. Non... Je n'ai jamais vu une équipe jouer comme l'Iberostar de cette saison. Ce que les gens peuvent voir sur le terrain n'est que le reflet de l'intérieur du vestiaire, il y a une excellente ambiance et tous les gars y contribuent. Vivre ensemble est fantastique. Il y a de très bons joueurs et de très belles personnes, c'est la clef de la réussite de cette équipe."

Les hommes de Txus Vidorreta n'ont plus mis les pieds en France depuis deux mois... La dernière fois qu'ils sont venus, le 3 janvier, ils ont braqué Strasbourg au buzzer grâce à un tir primé de Davin White. Bis repetita entre Rhône et Saône ? L'ASVEL ne pourra pas dire qu'elle n'était pas au courant. Rendez-vous le mardi 21 mars à l'Astroballe pour la première manche.

13 mars 2017 à 20:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
21 aout - 05h30
France
Belgique
21 aout - 07h15
Equipe de France, l'héritage
22 aout - 21h00
France
Italie
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique