LIGUE DES CHAMPIONS


VINCENT COLLET : "LA PREMIÈRE PIERRE DE NOTRE ÉVOLUTION"

Crédit photo : Sébastien Grasset

C'est une SIG renversante qui est venue à bout d'Ostende (74-64) pour décrocher sa première victoire en Champions League mardi soir. L'entraîneur Vincent Collet veut faire de ce retournement de situation un acte fondateur pour son groupe.

Sur son parquet, Strasbourg a montré deux visages contre les Belges. Celui catastrophique d'un deuxième quart perdu 6-26, puis celui d'une équipe en reconquête après la pause. En conférence de presse, Vincent Collet est revenu sur la révolte de ses joueurs :

"Après cette première mi-temps, il fallait rebondir, revenir avec plus d’énergie, explique le technicien, relayé par le site officiel de la SIG. On doit sans doute autant ce succès à notre réaction qu’à la chute brutale d’Ostende. {...} On s’est dit à la mi-temps qu’il ne fallait pas lâcher, continuer à jouer et utiliser cette deuxième mi-temps pour relever la tête. Le but était de montrer un autre état d’esprit et tout s’est inversé. Paul Lacombe et Matt Howard ont montré la voie, Leloup a enchaîné et tous les autres leur ont emboîté le pas. Tous les joueurs ont apporté quelque chose, si ce n’était des points, ce fut en défense, même Mam Jaiteh dont la défense en deuxième mi-temps n’avait plus rien à voir avec celle de la première… {...} On n’a pas perdu confiance. Ce qui nous est arrivé n’était pas improbable, nous ne sommes ensemble que depuis quatre jours et on n’a pas du tout la sérénité et le niveau collectif pour espérer avoir de la consistance. Les joueurs ont été courageux, généreux, et inspirés en seconde mi-temps, mais on a surtout profité d’un concours de circonstances avec la baisse brutale d’Ostende. C’est une étape importante pour nous, la première pierre de notre évolution. Cela nous laisse toutes nos chances en Champions League."

A.J. Slaughter, auteur de 15 points, croit lui aussi que cette victoire peut être le point de départ pour redresser Strasbourg après un début de saison raté :

"Cette victoire doit nous montrer ce que nous sommes capables de faire en équipe, en défense, avec des interceptions. C’est l’équipe que nous voulons être. Elle doit être fondatrice d’un état d’esprit. A la mi-temps, le coach nous a demandé de nous battre, de défendre dur, qu’il croyait en nous. Il nous a donné l’énergie nécessaire. Cette victoire soude l’équipe et Strasbourg est toujours là !"  

02 novembre 2016 à 09:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
25 aout - 17h15
France
Belgique
29 aout - 03h00
France
Belgique