LIGUE DES CHAMPIONS


VINCENT COLLET : "ON N'A PAS JOUÉ INTELLIGEMMENT EN PREMIÈRE PÉRIODE"

Vincent Collet SIG Strasbourg
Crédit photo : Sébastien Grasset

Après sa défaite face à Bayreuth (77-82), Strasbourg se retrouve en difficulté en Ligue des Champions.

Menée de 20 points par Bayreuth dans le troisième quart-temps, la SIG est passée proche d'un incroyable come-back mercredi soir au Rhénus en Ligue des Champions. Après un panier à 3-points de Dee Bost, les deux équipes étaient même à égalité (72-72) à moins de trois minutes du buzzer. Mais les Alsaciens n'ont pas trouvé les ressources nécessaires pour passer devant au score et concèdent une cinquième défaite en neuf matches dans la compétition. Les voilà désormais repoussés à la sixième place du groupe C avant un délicat déplacement sur le parquet d'Estudiantes début janvier. En conférence de presse, Vincent Collet est revenu sur la défaite de ses joueurs et a notamment regretté une première mi-temps totalement manquée :

 " Je suis très déçu par cette défaite. On a très mal commencé le match, notamment sur le plan défensif mais aussi offensivement. On n'a pas joué intelligemment en première mi-temps, la balle ne bougeait pas assez. On les a vraiment mis en confiance en première période. On a fait les efforts en deuxième mi-temps et on aurait pu gagner. On est revenu et on aurait pu passer devant à deux ou trois reprises mais on a encore commis une ou deux erreurs... "

Le coach alsacien déplore l'attitude trop soft de ses joueurs dans un match crucial pour la qualification.

" Ce n'est pas possible de commencer comme on l'a fait pour un match dont les deux équipes savent qu'il est crucial. L'équipe qui gagnait ce soir (mercredi soir) prenait deux matches d'avance sur l'autre. Bayreuth est qualifié par rapport à nous, on peut encore se qualifier mais par rapport à d'autres équipes. Ca sera malgré tout très compliqué... L'entame de match et l'apathie dont on a fait preuve, ça ne peut pas s'expliquer. Surtout quand on voit après la débauche d'énergie dont on est capable quand on est en difficulté. C'est ça qui est rageant. Pourquoi ne pas attaquer avec la même agressivité pour mettre tout de suite en difficulté notre adversaire et l'empêcher de prendre confiance. On attend d'être dans les cordes pour vraiment réagir... "

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de la conférence de presse.

22 décembre 2017 à 09:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
FABIEN DÉZÉ
Fabien Dézé
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching