LIGUE DES CHAMPIONS


ZACK WRIGHT : "ON COMMENCE À RÉELLEMENT VOIR UNE ALCHIMIE"

Zack Wright Strasbourg Sébastien Grasset portrait
Crédit photo : Sébastien Grasset

Larges vainqueurs face aux Polonais de Rosa Radom en Ligue des Champions mardi soir, les Strasbourgeois ont pu s'appuyer sur un Zack Wright des grands soirs. La SIG est troisième du groupe C et vise une qualification pour les huitièmes de finale.

On a bien failli offrir une paire de lunettes 3D à Zack Wright (1,88 m, 32 ans) après sa performance face à Rosa Radom en Ligue des Champions mardi soir. Grand artisan de la victoire de la SIG au Rhénus 98-81 face aux Polonais, le meneur américano-bosnien a compilé 15 points à 6/9 aux tirs, 9 rebonds et 10 passes décisives pour 35 d'évaluation en 31 minutes. Son meilleur match depuis son arrivée à la SIG ? Pas aussi évident que cela pour l'intéressé : 

"Non, c’est peut-être ma meilleure évaluation mais je ne sais pas si on peut dire que c’est mon meilleur match, a-t-il indiqué en conférence de presse d'après match. C’était simplement un match important et on se devait de le gagner. J’ai été capable d’être performant après deux matchs moins aboutis. C’était le genre de match où j’ai de la réussite. Je ne vais pas dire que c’était mon meilleur match parce que chaque match est différent. Je suis juste en colère de ne pas avoir eu un rebond de plus pour assurer le triple-double. Je pense qu’il m’en ont oublié un (rires)."

Si Strasbourg s'est facilement imposé face à la lanterne rouge du groupe C, l'ancien joueur de Chalon, Le Mans, Limoges et Monaco a tout de même tenu à rappeler les largesses défensives des SIGmen lors de la seconde mi-temps. Malgré la défaite de son équipe, l'arrière américain Kevin Punter a eu l'opportunité de punir les Alsaciens avec 28 points à 8/19. Une rigueur défensive insuffisante pour jouer les premiers rôles dans la compétition selon Zack Wright :

"On a bien défendu lors de la première mi-temps, mais en deuxième ce n’était plus le cas. On a été naïfs, cette équipe est basée sur deux gars sui scorent la majorité des points et on a laissé ces gars jouer leurs duels au lieu de fermer les couloirs de un contre un. Si on veut avoir du succès dans la suite de la compétition, contre de meilleurs équipes, on va devoir défendre dur pendant 40 minutes, pas seulement une mi-temps."

Actuels troisièmes de la poule C derrière Banvit et l'Estudiantes de Madrid, les Strasbourgeois sont en bonne position pour se qualifier en huitième de finale de la compétition. La confrontation face au leader Banvit, en Turquie, sera un véritable test pour les hommes de Vincent Collet : 

"En Ligue des Champions on a fait quelques erreurs donc maintenant tous les matchs sont importants. J’ai dit à l’équipe qu'on ne pouvait pas s’inquiéter de ce que font les autres équipes. On doit essayer de gagner chaque match, y compris celui face à Banvit la semaine prochaine, pour assurer notre qualification au prochain tour. Le point positif lors de nos dernières victoires c’est qu’on commence à réellement voir une alchimie au sein de l’équipe, on joue bien mieux, avec plus de confiance." 

par @
01 février 2018 à 07:06
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THIBAULT BRUCK
Thibault Bruck
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
PROGRAMME TV
24 mai - 18h30
Parker, président
25 mai - 22h45
Parker, président
27 mai - 11h45
Parker, président
28 mai - 13h15
Fenerbahçe Ülker
Real Madrid
Coaching