NBA

SUMMER LEAGUE : LE BILAN DES FRENCHIES

Crédit photo : Sébastien Grasset

Il est temps de tirer un bilan individuel des nombreux ressortissants français ayant participé aux ligues d'été NBA cet été.

Pas moins de 12 joueurs français ont participé à l'édition 2016 des summer leagues NBA. Ils n'avaient pas tous les mêmes objectifs, certains se devant de justifier leur rang de drafté au premier tour, d'autres étant seulement présents pour se montrer ou même se faire connaître. Mais chacun d'entre eux espérait bien évidemment se montrer performant pour attirer l'attention sur soi. Petite revue d'effectif des troupes tricolores en stage chez l'Oncle Sam.

 

  • Timothé Luwawu-Cabarrot (Philadelphie 76ers) : 8,8 points (37% aux tirs) et 3,0 rebonds en 23,2 minutes (8 matchs)

Il a montré par séquences pourquoi il était parfois annoncé très haut dans les mock drafts, mais a manqué de régularité et surtout d'adresse. En revanche, son entente avec Ben Simmons numéro un de la Draft et futur coéquipier à Philadelphie est prometteuse. 

 

  • Guerschon Yabusele (Boston Celtics) : 8,2 points (48% aux tirs) et 6 rebonds en 25,1 minutes (8 matchs)

Parmi les surprises du premier tour de la dernière draft, le puissant intérieur était attendu au tournant et il n'a pas déçu. Il a particulièrement séduit par sa vitesse d'exécution et la justesse de ses choix sur le plan offensif. Son abattage général fut également apprécié et s'il ne franchira probablement pas l'Atlantique cet été, les Celtics peuvent être satisfaits de leur choix.

 

  • Axel Toupane (Denver Nuggets) : 7,4 points (43% aux tirs), 4,8 rebonds et 2,4 interceptions en 24,2 minutes (5 matchs)

On l'attendait un peu plus investi de responsabilités au vu de sa saison passée, mais les Nuggets avaient sans doute déjà vu ce qu'ils voulaient voir. Plutôt juste même s'il a manqué de réussite, il a livré une prestation acceptable dans l'ensemble.

 

  • Petr Cornélie (Denver Nuggets) : 8 points (42% aux tirs) et 6,8 rebonds en 24,6 minutes (5 matchs)

Discret pour son premier match, il a ensuite passé la surmultipliée avec une sortie à 19 points et 7 rebonds. Opportuniste et présent dans la bataille au rebond, il a montré une belle activité globale même s'il a parfois été brouillon et ne s'est pas contenté de son tir extérieur. Sa semaine à Las Vegas aura été encourageante au final.

 

  • David Michineau (Los Angeles Clippers) : 8,2 points (29% aux tirs) et 4,2 passes décisives en 27,2 minutes (5 matchs)

La curiosité de la dernière draft dans le camp français a souffert en termes d'adresse, même s'il a pu compenser par une vision de jeu intéressante. Trop irrégulier, il n'a pas totalement convaincu même s'il a montré par séquences que sa présence n'était pas usurpée.

 

  • Livio Jean-Charles (San Antonio Spurs) : 4 points (55% aux tirs) et 1,7 rebond en 17 minutes (3 matchs)

Intégré tardivement à cause de problèmes administratifs avec son contrat, il a joué les utilités en attaque, mais s'est montré efficace sur le plan défensif, ce qui peut paraître paradoxal dans ce genre d'événement. Peu à l'aise dans ce type de jeu, il est resté dans la lignée de ce qu'il avait montré l'an dernier, sans réelle surprise.

 

Photo : Sébastien Grasset

 

  • Isaia Cordinier (Atlanta Hawks) : 3,2 points (25% aux tirs) et 1,4 rebond en 16,6 minutes (5 matchs)

Peu inspiré de manière générale, il a réussi quelques actions d'éclat comme cette passe dans le dos qui a fait le tour des Top 10 aux Etats-Unis. Un peu maigre comme bilan toutefois. Laissé en couveuse en Europe, les Hawks ont apparemment été satisfaits de ce qu'ils ont vu.

 

  • Louis Labeyrie (New York Knicks) : 6 points (54% aux tirs) et 5,2 rebonds en 12 minutes (5 matchs)

Très généreux dans l'effort, il a plu par son activité générale, même si son temps de jeu n'a pas été très important. Son excellent dernier match (14 points et 12 rebonds) a marqué les esprits.

 

  • Vincent Poirier (Orlando Magic) : 4,2 points (44% aux tirs) et 4,4 rebonds en 11,6 minutes (5 matchs)

Une première immersion très positive tant il fut productif sur de courtes séquences de jeu, ce qui est toujours le plus important dans ce genre de rencontre.

 

  • Damien Inglis (New Orleans Pelicans) : 4 points (41% aux tirs) et 3,2 rebonds en 13,8 minutes (4 matchs)

Désormais libre de tout engagement, le Guyanais n'a pas été utilisé, même s'il a montré toute sa polyvalence lors de ses courtes apparitions. Discret globalement, sans doute trop pour espérer repartir de Vegas avec un contrat.

 

  • Moustapha Fall (Los Angeles Lakers) : 4 points (80% aux tirs), 1,5 rebond et 2 contres en 13,5 minutes (deux matchs)

Très peu utilisé de manière globale par les Lakers, le nouveau pivot de Chalon s'est fait remarquer par une sortie très convaincante (6 points, 2 rebonds et 4 contres) lors d'un match contre Golden State.

 

  • Bangaly Fofana (Utah Jazz) : 0,7 point (100% aux tirs) et 1 rebond en 4 minutes (3 matchs)

12 minutes de jeu au total, 2 points et 3 rebonds en 3 matchs, voici le maigre total chiffré de l'ancien Strasbourgeois  sur cette ligue d'été. Evidemment pas suffisant pour faire de parler de soi.

20 juillet 2016 à 09:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT THIOLLIÈRE
Tombé sur un ballon orange dès ma naissance, il ne m'a plus jamais quitté. Avec lui, c'est pour la vie.
Vincent Thiollière
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées
PROGRAMME TV
PRO A
23 mai - 02h45
Monaco
Lyon-Villeurbanne
PRO A
23 mai - 17h00
Monaco
Lyon-Villeurbanne
PRO A
23 mai - 20h15
Nanterre
Paris-Levallois
PRO A
24 mai - 05h30
Monaco
Lyon-Villeurbanne
PRO A
24 mai - 17h00
Nanterre
Paris-Levallois