NM1


FABRICE COURCIER FUSTIGE L'ÉTAT D'ESPRIT DE SON ÉQUIPE

Crédit photo : Gérard Héloïse

Surpris à domicile par Andrézieux, Orchies est toujours à l'arrêt.

Avec aucune victoire au compteur pour les deux équipes au début du match, la rencontre revêtait une importance capitale, surtout pour Orchies, hôte d'un soir. Mais un énorme passage à vide (0-13) au milieu du troisième quart-temps mettra fin aux espoirs orchésiens. Le coach du BCO, Fabrice Courcier, explique ce qui a fait la différence.

"On n'est pas dans l'agressivité. On est dans un état d'esprit, individuel et collectif, qui fait qu'on n'est pas prêt à répondre à l'agressivité adverse et à durcir le jeu. On sait qu'on joue dans une division où la majorité des matchs se gagnent sur le combat. On a aussi un gros problème de rebonds parce qu'on se fait enfoncer. Ils doivent marquer déjà dix points sur deuxième chance en première mi-temps."

Courcier insiste sur le manque d'agressivité de son équipe qui vient selon lui d'un mal plus profond : l'état d'esprit. Peut-être à court de mots, le technicien use de l'image pour faire passer le message à ses ouailles.

"J'ai pris l'image d'un ballon de basket, et j'ai expliqué aux gars que pour que ça fonctionne, il fallait que tous les joueurs soient à l'intérieur. Parce que là, on a trois joueurs qui sortent du cercle, qui recherchent plus la performance individuelle que l'intérêt collectif. C'est bien de marquer des points mais quand ton adversaire direct, Mitchell, est déjà à 16 points à la mi-temps, c'est pas normal !"

Auteur de 15 points et 7 rebonds, Chrislain Cairo est sans aucun doute ciblé par son entraîneur, incapable de tenir Jonathan Mitchell (22 points, 5 rebonds). Orchies ne chamboulera pas pour autant son effectif, pas forcément une question de volonté mais bien une obligation par manque de moyens financiers.

"Il nous manque un leader, pas forcément en terme de niveau de jeu mais un mec capable de rassembler l'équipe autour d'un objectif commun. Mais il n'y aura pas de mouvement parce qu'on n'en a pas les moyens. Le changement doit se faire dans l'état d'esprit".

Trois défaites en autant de rencontres (contre Challans et à Saint Quentin), la situation n'est pas encore inquiétante pour Fabrice Courcier mais elle est tout de même préoccupante.

"On veut jouer encore en NM1 la saison prochaine mais pour l'instant on veut juste gagner. On a trois défaites alors qu'on a joué deux matchs à domicile. On perd contre une très bonne équipe d'Andrézieux mais qui ne fera pas les playoffs. Il va falloir aller gagner à l'extérieur pour équilibrer la balance."

Message reçu par ses joueurs ? Réponse vendredi soir prochain pour Orchies qui se déplacera à Épinal contre Get Vosges. En attendant, Fabrice Courcier espère qu'Antoine Robinson (12 points, 7 rebonds), diminué à cause d'une entorse de la cheville depuis le week-end dernier, sera entièrement rétabli.

À Orchies,

08 octobre 2017 à 13:18
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT DAHERON
Breton (et fier de l'être) exilé dans le nord pour mes études de journalisme.
Vincent Daheron
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
89
-
83
Monaco
Chalon-sur-Saône
74
-
75
Gravelines-Dunkerque
Cholet
77
-
80
Nanterre
Le Portel
74
-
58
Dijon
Strasbourg
90
-
60
Hyères-Toulon
22 octobre
Pau-Lacq-Orthez
94
-
82
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
28 octobre - 18h30
Le Mans
Chalon-sur-Saône
29 octobre - 18h30
Limoges
Pau-Lacq-Orthez
30 octobre - 20h45
Nanterre
Strasbourg