NM1


IAN CASKILL ET JONATHAN HOYAUX MVPS DES DEUX DERNIERS MOIS

Ian Caskill et Jonathan Hoyaux, MVP des mois de novembre et décembre
Crédit photo : Linda Chasserieau

Après un début de saison très compliqué, Caen a su se ressaisir pour enchaîner cinq victoires de suite dont trois au mois de novembre.

Ian Caskill MVP du mois de novembre

Ian Caskill, par sa régularité, a été un grand artisan de ce regain de forme. De quoi en faire notre MVP du mois du novembre. 

Attendu en haut de classement dès le début de saison après une préparation quasiment parfaite, Caen n’a réellement démarré sa saison qu’après une victoire face à Quimper, un match déclencheur. S’en est suivi quatre succès dont deux sur la fin novembre. Ian Caskill, qui vit sa quatrième saison de Nationale 1, la première avec Caen, n’est pas étranger à ce changement de visage collectif puisque sur le mois de novembre, il pointe à 16,3 points à 72,5% de réussite aux tirs, 8,5 rebonds, 1,8 passe décisive, 1 interception et 1 contre pour 22 d’évaluation en 29 minutes de jeu en moyenne. Des stats qui font de lui le meilleur joueur de Nationale 1 sur cette période. 

Plutôt en délicatesse sur son début de saison, il a vraiment explosé depuis que Caen regagne. Et fait preuve d’une très bonne régularité : 18, 27, 20 et 23 d’évaluation lors des quatre matchs de novembre. Depuis, il a même signé un 34 d’évaluation face au SAP Vaucluse début décembre avec 18 rebonds captés. Désormais, il n’y a donc plus de doute : Ian Caskill est lancé, Caen avec. Au classement du meilleur joueur du mois se place en deuxième position, Cedrick Williams, l’intérieur d’Angers.

Caskill et Williams à égalité à l'évaluation

À égalité à l’évaluation avec Ian Caskill (22 d’évaluation), Cedrick Williams le doit surtout à son match monstrueux face au GET Vosges où il a signé 22 points et 13 rebonds pour 36 d’évaluation en 39 minutes. Sinon, Angers n’a pu jouer que trois matchs dans le mois de novembre en raison du report des matchs du 14 novembre dus aux attentats de Paris et l’intérieur américain a signé un pale 6 d’évaluation face à Aix-Maurienne. Ceci dit, l’ABC a remporté deux de ses trois matchs et Williams continue de progresser au sein de l’effectif de Vincent Lavandier. 

Si bien qu’il compile des stats tout à fait honorable sur le mois de novembre : 14 points à 63% de réussite aux tirs, 10,7 rebonds, 2,3 contres et 1 interception pour 22 d’évaluation en 29 minutes de jeu. Sur une pente ascendante depuis le début de la saison, il confirme journée après journée les espoirs placés en lui. Confirmer, c’est aussi ce que fait le monsieur double-double de Rueil : Moïse Diame.

Déjà sur le podium de meilleur joueur du mois en octobre, il prend une nouvelle fois la troisième place de ce mois de novembre. Régulier (29, 19 et 16 d’évaluation), il a notamment brillé lors du match face à Mulhouse, inscrivant 16 points et captant 19 rebonds pour 29 d’évaluation en 31 minutes de jeu. Trois double-doubles en trois matchs pour deux victoires du RAC à l’arrivée qui confirment le fort impact du puissant Diame sur son équipe. Avec 14,7 points de moyenne, 13 rebonds, 2 passes décisives et 1,7 contre en 32 minutes de jeu, il fait même mieux qu’au mois d’octobre (21,3 d’évaluation contre 21,1). 

De ses cinq saisons en Nationale 1 avec Rueil, Moïse Diame est pour le moment en train de réaliser sa meilleure. Et s’il continue en abordant un mois de janvier costaud (Blois, Tarbes-Lourdes, GET Vosges et Quimper), alors Rueil pourra apercevoir et nourrir de réelles ambitions dans ce championnat. 

Jonathan Hoyaux MVP du mois de décembre

Troisième ex-aequo à la trêve, Saint-Vallier a réalisé un très bon mois de décembre. Il n’en faut pas plus pour placer Jonathan Hoyaux, MVP du mois de décembre en Nationale 1.

Avec trois victoires en quatre matchs sur le mois de décembre, Saint-Vallier s’est très bien positionné en haut du classement avant la trêve. Une bonne série à laquelle Jonathan Hoyaux n’est pas étranger. Pour sa quatrième saison dans la Drôme, la deuxième en Nationale 1, le poste 2 français régale et a compilé 20,3 points à 60% de réussite aux tirs, 6,3 rebonds, 4,5 passes décisives et 1,5 interception de moyenne pour 25,5 d’évaluation en 32 minutes de jeu sur ce seul mois de décembre. Des statistiques qui font de lui notre MVP.

Surtout, face à Bordeaux lors de la quatorzième journée, il a inscrit 28 points, pris 5 rebonds et délivré 5 passes décisives pour 32 d’évaluation et avait permis aux siens de l’emporter à l’arrachée (104-100). Avec des stats en net progrès par rapport à la saison dernière, Jonathan Hoyaux est ni plus ni moins le grand homme actuel de Saint-Vallier. Et voit se placer sur la deuxième marche du podium de MVP un autre joueur en forme, Cedrick Williams. Élément moteur depuis la blessure d’A’uston Calhoun dans l’effectif de Vincent Lavandier à Angers, le poste 4 américain a été élu MVP des dixième et quinzième journées et est déjà monté sur la deuxième marche du podium de MVP du mois de novembre. 

24,5 d'évaluation pour Williams

Meilleur que le mois précédant avec 16,3 points à 66% de réussite aux tirs, 8,5 rebonds, 2 contres et 1,5 passe décisive pour 24,5 d’évaluation en 33 minutes de moyenne, il a lui aussi permis à l’ABC de faire un 2/4 en décembre et surtout de rester invaincu à domicile. Notamment sur la dernière journée face au SAP Vaucluse où il a fallu une prolongation aux Angevins pour l’emporter 77-70, Cedrick Williams a signé 37 d’évaluation avec 21 points et 13 rebonds. Incontestablement, pour sa première expérience professionnelle, le numéro 9 Angevin monte en puissance. 

Du haut de ses 23 ans, le natif de Nashville fait partie de l’équipe la plus jeune de Nationale 1 après le Centre Fédéral. Et avec huit victoires pour six défaites, l’ABC pointe à une honorable neuvième place, trois points derrière Tarbes-Lourdes où évolue Ricardo Alliman, le troisième meilleur joueur du mois en Nationale 1. Après un début de saison parfait (6 victoires en 6 matchs), Tarbes-Lourdes avait un peu accusé le coup en novembre avant de bien repartir sur ce mois de décembre (3 victoires en 4 matchs). Dans cette affaire, Ricardo Alliman, l’intérieur jamaïcain, a réalisé quelques cartons. 

Auteur de son meilleur mois depuis le début de la saison (18,7 points, 9,5 rebonds et 1 interception pour 23,7 d’évaluation de moyenne en 31 minutes de jeu), il a notamment été énorme lors de la douzièle journée avec 29 points et 13 rebonds pour 37 d’évaluation face à Angers, ce qui lui a valu d'être nommé MVP de la journée. Joueur vif reconnu en Nationale 2 par ses bons passages à Vitré et Cherbourg, il s’affirme peu à peu comme un intérieur référencé en Nationale 1. Au point même que quand Ricardo Alliman joue bien, Tarbes-Lourdes affiche un beau visage et gagne. 

02 janvier 2016 à 10:19
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
19 octobre - 00h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez
19 octobre - 02h00
Lyon-Villeurbanne
Ulm
19 octobre - 02h45
NBA Extra
19 octobre - 03h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
19 octobre - 04h40
Nanterre
Avellino