NM1


LE GET VOSGES ENTRE DEUX EAUX

Le GET Vosges entre deux eaux
Crédit photo :

Chaque jour jusqu’à la reprise du championnat, nous vous proposons la présentation d’une équipe de Nationale 1.

Recrutement, matchs amicaux, ambitions, calendrier… Nous faisons le tour complet pour tenter de tirer un pronostic sur la saison à venir. Lutte pour le maintien, pour les playoffs ou pour la montée ? Les fortunes seront diverses. Dixième volet avec le GET Vosges.

Ça va, ça vient, ça signe, ça repart. On ne pourra pas reprocher au GET Vosges de ne pas faire parler de lui cet été pour le recrutement. Très actif sur le marché des transferts, la formation de Laurent Mathis veut en effet consolider le bon travail effectué l’an dernier (onzième place avec 16 victoires pour 18 défaites). Mais comme on le sait, la deuxième saison après une montée est souvent la plus dure, et là, dans un championnat en constante amélioration, le GET Vosges devrait lutter pour le maintien. Surtout quand on voit que la plupart des cadres de la saison passée ont quitté le navire à l’image de Jérémie Douillet (10,6 points pour 11,9 d’évaluation), le capitaine Babacar Diouf (10 points pour 10 d’évaluation) et Raphaël Wilson (13,1 points pour 12 d’évaluation). Au final, de l’an dernier, ils ne sont plus que trois : Nemanja Marinkovic (10,4 points pour 8,8 d’évaluation), Loic Gigant (8,6 points pour 7,2 d’évaluation) et David Acker (5,2 points pour 5,4 d’évaluation). 70% de l’effectif était donc à reconstruire et le premier chantier auquel s’est attelé Laurent Mathis est la mène. 

Place aux jeunes à la mène

Entraîneur donnant sa chance aux jeunes, il a décidé de faire confiance à Arnaud Imhoff (22 ans) et Benjamin John (21 ans) au poste 1. Le premier, arrivant de Souffel (Pro B), valait en 2014/15 3,7 points, 1 rebond, 1,3 passe décisive pour 1,9 d'évaluation en 14 minutes de moyenne et 32 matchs disputés en Pro B. Quant au second, il arrive lui de Monaco où il n’a pas eu l’occasion de beaucoup s’exprimer en Pro B cette saison (5 minutes en moyenne sur 18 apparitions). Ce poste 1 paraît donc jeune et très peu expérimenté. Suffisant pour lutter en Nationale 1 ? L’avenir le dira mais en attendant, Arnaud Imhoff ayant dû se faire opérer d’une hernie discale, c’est un autre jeune, Charly Pontens, qui a signé pour deux mois en qualité de pigiste médical. Lui aussi sort d’une saison limitée en Pro B à Hyères-Toulon. Le manque d’expérience et d’un vrai propulseur à la mène peut inquiéter les supporters sur le papier avant d’aborder cette saison de Nationale 1.

Les postes 2 et 3 sont plus rassurants. Avec déjà des certitudes grâce à Nemanja Marinkovic et Loic Gigant, qui ont rempilé pour une saison, le club spinalien a décidé de faire appel à un joueur référencé de Nationale 2 considéré comme un des meilleurs ailiers de la poule B de Nationale 2 l’an dernier. Il s'agit de Bernard M’Poy. Connaisseur de la Nationale 1 pour un passage à l’Union Rennes Basket en 2012, il avait compilé environ 11 points et 3 rebonds par match. De quoi apporter de la stabilité sur l’aile. Tout comme Steven Ricard sur le poste 2/3 qui sort d’une saison très aboutie à Tarbes-Lourdes avec 10,2 points, 3 rebonds et 1 passe décisive de moyenne pour 10,4 d’évaluation en 21 minutes de moyenne par match.

Le secteur intérieur pas si costaud

Enfin le second gros chantier venait du secteur intérieur avec seulement un restant : David Acker. Là, le recrutement est un pari. D’abord au poste 4, ce sont certes des joueurs connaissant la Nationale 1 qui arrivent, mais pas forcément référencés. Il s'agit d’Alexandre Hergott et Steeve Borval. Le premier, après des passages à Saint-Chamond puis Chartres où il avait offert 6,1 points, 3,1 rebonds et 1 passe décisive pour 6,7 d'évaluation de moyenne en 20 minutes évoluait en début de saison dernière à Saint-Vallier avant de se blesser et de laisser sa place à Milos Markovic. En 16 matchs, il a inscrit 4,2 points, pris 2,4 rebonds et délivré 0,5 passe décisive pour 4,6 d'évaluation en 13 minutes de moyenne. Quant à Steeve Borval, son parcours est plus compliqué. Il sort de deux saisons difficiles en Nationale 2 à Lorient mais renoue avec la NM1, un championnat qui lui avait laissé de bons souvenirs : 12,3 points, 4,9 rebonds et 1,2 passe lors de la saison 2011/12 au Puy-en-Velay. Pour ces deux joueurs, le GET Vosges devra à coup sûr servir de tremplin. 

En ce qui concerne le dernier joueur, il est arrivé début septembre et il s’agit de l’intérieur Kyle Tresnak. Après plusieurs joueurs testés dont Bosko Jovovic, finalement non conservé, c’est à l’intérieur serbe Kyle Tresnak que Laurent Mathis a décidé de faire confiance. Arrivant tout droit d'Espagne où il défendait les couleurs d'Oviedo en LEB Gold, ce pivot de 2,08 m et 23 ans valait 8,3 points, 4,8 rebonds et 0,5 passe décisive en 27 matchs et 23 minutes de moyenne et était le sixième meilleur marqueur de son équipe. 

Début de championnat déterminant

En résumé, sur le papier, le GET Vosges aura tout à prouver cette saison car l’équipe semble manquer d’expérience. Mais habitué de faire jouer des jeunes, Laurent Mathis pourrait parvenir à rendre son équipe compétitive. D’autant que les matchs amicaux sont pour le moment cohérents. En témoignent des victoires face à Gries (NM2) 87-69 et 97-91 et Mulhouse (NM1) 75-69 et des défaites encourageantes, notamment face à Souffelweyersheim (Pro B) 72-61 en Coupe de France et 71-63 en amical. 

Le club spinalien aura donc des arguments à faire valoir mais ne devra pas traîner en route car le début de championnat s’annonce déjà déterminant. Le GET affrontera entre autre des équipes qui lutteront certainement comme lui, pour le maintien : le Centre Fédéral (même s'il est assuré de ne pas descendre), Avignon-Sorgues et Mulhouse.

L'effectif 2015/16 :

Arrivées : Benjamin John (Monaco, Pro B), Arnaud Imhoff (Souffel, Pro B), Steeve Borval (Lorient, NM2), Alexandre Hergott (Saint-Vallier), Bernard M’Poy (L’Etoile d’Or Saint-Léonard d’Angers, NM2), Steven Ricard (Tarbes-Lourdes), Kyle Tresnak (Oviedo, Espagne LEB Oro), Charly Pontens * (Hyères-Toulon, Pro B)

L'équipe : Benjamin John, Arnaud Imhoff, Charly Pontens*, Bernard M'Poy, Nemanja Marinkovic, Loic Gigant, Steven Ricard, Alexandre Hergott, Steeve Borval, David Acker, Kyle Tresnak.

*pigiste médical d'Arnaud Imhoff

Entraîneur : Laurent Mathis

Les autres présentations :

21 septembre 2015 à 22:02
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
13ème journée
15 décembre
Hyères-Toulon
20h30
Dijon
Le Portel
75
-
80
Strasbourg
16 décembre
Monaco
84
-
76
Antibes
Cholet
77
-
74
Gravelines-Dunkerque
Limoges
74
-
70
Le Mans
Nanterre
93
-
82
Chalon-sur-Saône
Levallois Metropolitans
94
-
84
Châlons-Reims
17 décembre
Lyon-Villeurbanne
18h30
Bourg-en-Bresse
18 décembre
Boulazac
20h45
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
17 décembre - 02h30
Limoges
Le Mans
17 décembre - 05h30
Turin
Levallois Metropolitans
17 décembre - 15h00
Lyon
Lattes Montpellier
17 décembre - 18h30
Lyon-Villeurbanne
Bourg-en-Bresse
18 décembre - 02h45
Real Madrid
Barcelone