NM1


LUDOVIC POUILLART (GRIES) : "TOUS LES VOYANTS SONT AU VERT"

Ludovic Pouillart
Crédit photo : BCGO

Gries-Oberhoffen est leader suprise de Nationale 1 avec cinq victoires en autant de journées. L'entraîneur savoure. Il revient pour BeBasket sur ce départ canon.   

Après un long trajet en bus, les joueurs de Gries sont revenus en Alsace ce samedi matin à 9 h 30 avec dans la poche, une cinquième victoire en autant de matchs de championnat acquise, vendredi soir, sur le parquet d'Aubenas (82-92). Le début de saison est parfait et contraste avec le précédent où le BCGO, promu, avait dû procéder à de nombreux ajustements d'effectif avant de trouver la bonne carburation autour d'Ovidijus Varanauskas, Ahmed Doumbia ou encore Gregg Thondique. Mais cet été, Ludovic Pouillart a dû renouveler son effectif à 80%, a fait des paris, et n'était sûr de rien. Le terrain lui donne aujourd'hui raison. Gries est la surprise de ce début de championnat.

"On a travaillé très bien et très dur pendant la pré-saison et je sentais que la mayonnaise prenait. Les joueurs ont fait beaucoup beaucoup d'efforts jusqu'à aller dans leurs derniers retranchements et ça paye aujourd'hui. On espère toujours pouvoir faire un tel départ mais de là à dire que l'on allait gagner à Souffel en Coupe de France puis à Chartres, Lorient, Aubenas et face à Boulogne et La Charité..."

Dans son recrutement estival, Ludovic Pouillart a misé sur des joueurs de devoir et s'est rapidement positionné sur les profils qu'il souhaitait. 

"Ce sont des mecs avec une super éducation. Ils viennent d’univers différents mais aiment passer du temps ensemble. Au fond, ils ont tous une histoire un peu commune. Demond (Watt), il sort d’une grave blessure et les portes ne s’ouvraient pas trop pour lui. Je m’étais vite positionné. Simon (Cretaux), il a eu une saison compliquée à Vitré l'année dernière. Romain (Hillotte) remet les pieds dans le basket professionnel. Ludo (Negrobar) veut gravir les échelons après une saison compliquée également à Rennes. Et les deux espagnols, on leur ouvre les portes en France. Ils ont tous un côté revanchard et en tirent quelque chose de positif à la fin. Les victoires sont venues bonifier cela."

L'entraîneur Alsacien souligne surtout l'excellent état d'esprit qui règne au sein de son effectif. C'est même ce qui en fait la force.

"Ils sont très humbles. Quand on leur dit quelque chose, ils ne vont pas chercher l’erreur chez le voisin. Ils nettoient d’abord devant leur porte. Hier soir par exemple, j’engueule Demond car il ne fait pas, pour moi, un grand match défensif et il me répond, "oui coach tu as raison". Même lors des séances vidéo, c'est génial."

Avec un jeu offensif, comme en deuxième partie de saison dernière, le BCGO a inscrit 84 points de moyenne sur les cinq premiers matchs. Ce ne sera pas une équipe simple à manoeuvrer. Surtout que Demond Watt est tout bonnement impressionnant. Il est à 27 d'évaluation de moyenne par match.

"Je voulais me rapprocher du basket que j’aime, c'est à dire espagnol. Et qui de mieux placé que deux espagnols pour le jouer. Romain Hillotte, un joueur du sud-Ouest, c'est la même chose. Puis Demond Watt, il est vraiment épanoui dans le groupe. Au début, il se demandait pourtant si je l'aimais bien. La préparation a été volontairement dure et il n'avait pas l'habitude. C'est la première fois qu'il en faisait une. Il arrive généralement dans les clubs seulement la semaine précédent le championnat. C'est vraiment agréable d'être avec ce groupe en ce moment avec la confiance. Les paris qui ont été pris cet été sont gagnants. Mais la saison est longue. On reste très prudent."

Le week-end prochain, c'est face à Brissac que les Géants Verts tenteront de poursuivre leur série. L'objectif de la saison est d'obtenir un maintien confortable pour aller chercher les playoffs. 

"Tous les voyants sont au vert, on prend du plaisir. Mais il faudra avoir cette capacité à réagir aussi dans la défaite. Le plus tard possible j'espère mais ce sera l'une des clés de la saison. La Nationale 1 est très dure."

21 octobre 2017 à 18:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
20h00
Nanterre
Chalon-sur-Saône
20h00
Hyères-Toulon
Le Mans
20h00
Le Portel
Limoges
20h00
Antibes
Levallois Metropolitans
20h00
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
18h30
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
18h00
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
18h30
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
19 novembre - 00h00
Lyon-Villeurbanne
Trente
19 novembre - 00h45
NBA Extra
19 novembre - 01h30
Philadelphia 76ers
Golden State Warriors
19 novembre - 01h45
Kuban Krasnodar
Limoges
19 novembre - 03h10
Dallas Mavericks
Milwaukee Bucks