NM1


MULHOUSE, LANCÉ POUR NAVIGUER À VUE ?

Mulhouse va naviguer à vue
Crédit photo : FCM Basket

Chaque jour jusqu’à la reprise du championnat, nous vous proposons la présentation d’une équipe de Nationale 1.

Recrutement, matchs amicaux, ambitions, calendrier… Nous faisons le tour complet pour tenter de tirer un pronostic sur la saison à venir. Lutte pour le maintien, pour les playoffs ou pour la montée ? Les fortunes seront diverses. Onzième volet avec Mulhouse.

Invité surprise en playoffs l’an dernier après avoir longtemps végété dans les bas fonds de Nationale 1 durant la première partie de saison, Mulhouse a connu un renouveau quand Mathieu Bigotte est arrivé. Après décembre, l’ex Rouennais a compilé pas moins de 13,1 points de moyenne pour 10,3 d’évaluation en 19 rencontres. Mais il n’a pas été le seul artificier de cette très belle deuxième partie de saison. Eric Boateng (12,6 points et 9,5 rebonds pour 17,9 d’évaluation) et Ronald Yates (17,4 points et 6,8 rebonds pour 17,3 d’évaluation en 19 rencontres), lui aussi arrivé en cours de saison, y sont largement pour quelque chose. 

Toujours quinzième après vingt-et-une journées, le promu avait dû s’employer pour entamer une folle remontée et terminer en trombe à la sixième place au classement. Pire, Mulhouse avait passé neuf journées en tant que relégable. Il y avait donc de quoi être fier même si les Mulhousiens ont chuté en quart de finale des playoffs, en deux manches face à Chartres. Une première année très convaincante pour un retour en Nationale 1. Mais là aussi, la deuxième saison s’annonce plus difficile. Déjà, Eric Boateng et Ronald Yates sont partis. Darius Gvezdauskas (11,9 points pour 9,8 d’évaluation) aussi.

Seulement quatre nouveaux

De l’an dernier, six joueurs sont tout de même restés : Jérémy Bichard, Jonathan Godin, Mathieu Bigote, Parfait N’Jiba, Matthieu Gitta et Mourad Benkloua. Ce n’est donc pas l’équipe de Nationale 1 qui a eu le plus à renouveler son effectif. Quatre joueurs étaient à trouver. Sachant que les postes 1 et 2 étaient déjà complets. De quoi assurer une bonne base de départ. De plus, Jamel Benabid n’a pas tarder dans son recrutement. Début juillet, tout était bouclé. À commencer par l’arrivée, au poste 5, de Durell Vinson. Vu à Souffelweyersheim l’an dernier, Durell Vinson (2,01 m, 29 ans) s'était plutôt bien acclimaté à la Pro B pour sa découverte de la division. Crédité de 6,8 points à 60%, 4,3 rebonds et 0,5 passe pour 9,3 d'évaluation en 26 minutes sur quatre matchs de saison régulière, l'Etats-Unien a bien aidé le club alsacien à obtenir son maintien en deuxième division. Il devrait donc rapidement être à ses aises en Nationale 1 et devrait constituer un bon point d’ancrage en complément de Mourad Benkloua qui a connu un exercice 2014/15 compliqué (1,6 point pour 2,8 d’évaluation en 9 minutes de moyenne par matchs et 8 rencontres disputées). 

Les deux dernières recrues en stand by

Ensuite, la deuxième des quatre recrues a été Anthony Brown. À Blois l’an dernier, ce poste 4 état-unien dominateur, athlétique, bon rebondeur et finisseur vivra sa troisième expérience en France. La saison passée il valait 11,5 points à 51,8%, 6,6 rebondeur et 1,1 passe pour 12,6 d'évaluation en 25 minutes sur 27 rencontres de championnat. Des statistiques intéressantes qu’il se devra de réitérer en Alsace. 

Enfin, c’est par Crouc Mendy et Slobodan Ocokoljic que Jamel Benabid a bouclé son recrutement. Le premier évoluait à Cergy-Pontoise et avait connu la Nationale 1 lors de la saison 2013/14 pour un rendement de 5,5 points à 47%, 3,9 rebonds et 1,6 passe pour 6,5 d'évaluation en 24 minutes sur 34 matchs de championnat. Travailleur de l’ombre et bon joueur de pénétration, le joueur originaire de Casamance (Sénégal) apportera également de la défense. Quant au second, il débarque de Caen. Poste 4 doté d'un excellent tir à mi-distance, le natif de Kraljevo connaît parfaitement la troisième division française après des passages à Cognac, Sorgues, Roche et Rueil. 

Sur la papier, cet effectif n’est pas à tomber mais se veut cohérent. Puisqu'il ne faut pas oublier que, comme l’an dernier, l’objectif premier sera le maintien.

"Je reste convaincu que nous allons atteindre notre objectif, le maintien"

Sauf que depuis juillet et la fin du recrutement, la donne a changé. Avec un encadrement de la masse salariale, les deux derniers arrivés, à savoir Crouc Mendy et Slobodan Ocokoljic, étaient encore en stand-by début septembre. 

"La saison passée, nos finances n'ont pas été utilisées à bon escient dans le sens où nous avions trop de joueurs qui nous ont coûté trop cher. Deux éléments en moins, ce sont forcément des rotations en moins et du coup une équipe moins compétitive. Mais nous allons intégrer des jeunes prometteurs. Et je reste convaincu que nous allons atteindre notre objectif, le maintien », avait déclaré Roland André, le président, auprès du quotidien l'Alsace mi-août. Mais force est de constater que sans ses deux dernières recrues, Mulhouse n’aurait plus la même tête.

En tous les cas, même si ces derniers sont qualifiés, Mulhouse ne pourra pas flamber comme l’an dernier en cours de saison pour recruter des joueurs. Il faudra ainsi attaquer le championnat d’une bien meilleure façon. Ce sera face à Angers et Vitré. Deux matchs clés. Deux matchs à leur portée. 

L'effectif :

Départs : Kévin Walter (Kaysersberg, NM2), Thomas Trauttmann (Gries-Oberhoffen, NM2), Eric Boateng (Blois), Thibaut Blanque (Dax-Gamarde, NM2), Mario Porter (Pfastatt, NM3), Ronald Yates, Ted Lissossi, Jean-Michel Montabord (Mulhouse 2, Région), Darius Gvezdauskas 

Arrivées : Durell Vinson (Souffelweyersheim, Pro B), Anthony Brown (Blois), Slobodan Ocokoljic (Mulhouse), Crouc Mendy (Cergy, NM2).

Effectif 2015/2016 : Jérémy Bichard, Jonathan Godin, Mathieu Bigote, Crouc Mendy, Parfait N'Jiba, Matthieu Gitta, Slobodan Ocokoljic, Anthony Brown, Durell Vinson, Mourad Benkloua.

Entraîneur : Jamel Benabid

Les autres présentations :

22 septembre 2015 à 15:46
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
17 aout - 05h30
France
Croatie
17 aout - 07h45
Dallas
Phoenix
17 aout - 09h30
Washington
Los Angeles
17 aout - 13h45
NBA Africa Games 2017
17 aout - 22h15
Washington
Los Angeles