NM1


QUIMPER ET SOUFFEL S'EMPLOIENT POUR ARRACHER LA BELLE

Souffelweyersheim
Crédit photo : Gérard Héloïse

Les 2e et 3e de la saison régulière ont renversé une situation mal embarquée en remportant la demi-finale retour des playoffs de Nationale 1 à Rueil et Tarbes-Lourdes. Tout se jouera samedi.

  • Rueil vs Quimper : 73-79

Les compteurs sont remis à zéro. Samedi, il faudra tout recommencer. Alors que les Rueillois avaient fait le plus dur en s'imposant sur le parquet de Quimper il y a trois jours, ils n'ont pas réussi à s'ouvrir complètement les portes de la finale, à domicile, ce mardi. 73-77 samedi, 73-79 ce soir. Deux victoires à l'extérieur. L'UJAP a cette fois tapé plus fort : 46% de réussite aux tirs à 40 et 95 d'évaluation collective à 86. À l'image du match 1 et demi-finale de playoffs obligent, les deux équipes ne se sont laissés aucun répit pendant quarante minutes. Les Bretons ont dégainé les premiers (15-26, 10') mais le RAC a rapidement eu du répondant en passant un 21-9 à son adversaire du soir dans le deuxième quart-temps pour rentrer au vestiaire avec un petit point d'avance (36-35).

La différence s'est alors faite dans les dix dernières minutes et c'est bien l'UJAP qui a le mieux géré l'affaire. Jahsha Bluntt avait mis le bleu de chauffe (22 points, 9 rebonds et 4 passes décisives pour 28 d'évaluation) pour ramener la victoire en Bretagne mais Jérémy Bichard aurait aussi pu être le héros de la soirée. Dans le dernier quart-temps, il a pris le match à son compte, avait les mains qui brûlaient et a fait du dégât : quatre tirs primés consécutifs et un lancer-franc pour garder son équipe dans le match. Pas suffisant mais au final, une belle ligne de stats : 27 points à 6/9 à 3 points, 4 rebonds et 6 passes décisives pour 29 d'évaluation. Un coup pour rien. Tout se jouera samedi.

  • Tarbes-Lourdes vs Souffelweyersheim : 66-72

Souffel a également réglé la mire. Les Alsaciens n'avaient tout simplement pas envie de partir en vacances tout de suite. Dans ce match entaché dès la première minute par la blessure de Xane d'Almeida, qui a coûté très chère à l'UTLPB, le BCS a immédiatement posé sa patte. Dix points d'avance en milieu de deuxième quart-temps (13-23) et quatre unités à la pause (23-27). Le BCS a artillé derrière la ligne des 6,75 m (11/23 à 3 points) quand l'UTLPB était au contraire bien maladroit dans cet exercice (2/20) et s'est appuyé sur sa ligne extérieure performante : Fabyon Harris (15 points pour 14 d'éval), Valentin Correia (12 points pour 15 d'éval) et Fabien Ateba (14 points pour 17 d'éval).

Au retour des vestiaires, les Alsaciens ont poursuivi leurs efforts et se sont constitués un petit matelas d'avance à dix minutes du terme : + 10 (45-55) puis + 14 (45-59) une minute plus tard. Suffisant pour arracher cette belle qu'ils étaient venus chercher en Bigorre. Malgré un excellent Ludovic Vaty (23 points et 7 rebonds pour 27 d'éval) bien complété par Mantas Virbalas (14 points et 9 rebonds pour 22 d'éval), Tarbes-Lourdes va donc devoir refaire le voyage dans quelques jours à plus de 1 100 kilomètres de ses bases. Et peut-être jouer sans son capitaine Xane d'Almeia selon la nature de sa blessure du soir. La tendance est en tout cas inversée. L'équipe d'Alex Casimiri est de nouveau condamnée à un exploit samedi.

16 mai 2017 à 23:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées
PROGRAMME TV
18 aout - 14h30
France
Croatie
18 aout - 18h30
Lituanie
France