NM1


SAINT-VALLIER - CAEN : LES RÉACTIONS

Il y a eu moins de suspense dans la deuxième demi-finale entre Saint-Vallier et Caen. Euphorique avec une adresse incroyable, le SVBD a su se mettre à l'abri et jouera sa finale, aujourd'hui, face à Aix-Maurienne.

Philippe Da Silva (capitaine de Caen) : "On a vécu beaucoup de choses cette saison. Un mauvais début, des blessures de joueurs majeurs qui ont nécessité des réajustements... Ça n'a jamais été évident de recréer une dynamique. L'objectif était de faire les playoffs pour assurer un maintien confortable. On est déjà contents d'avoir été jusque là. Saint-Vallier a bien su aborder son match. Leur expérience a joué. Je leur tire un coup de chapeau. Et que dire de l'ambiance. 2 000 personnes dans la salle sur un village de 4 000, c'est incroyable. J'ai toujours apprécié de jouer ici.

Hervé Coudray (entraîneur de Caen) : "Saint-Vallier avait bien préparé les choses, avait ses repères dans sa salle, a eu une adresse impressionnante et pas seulement par un ou deux joueurs. On a cru pouvoir les faire douter un peu dans le 2e quart-temps, refaire le coup de Tarbes puis ils sont bien repartis. On a tenté des choses, varié les défenses mais il n'y a rien à dire sur leur victoire. On a aussi trop gaspillé. Je leur souhaite une grande finale et de remporter à domicile cette montée.

Jesse Delhomme (capitaine de Saint-Vallier) : "Un début de match comme ça, c’est rêvé. Puis on est un peu retombé dans nos travers dans le deuxième quart-temps en laissant à Caen des rebonds offensifs, trop de deuxième chance. Gide (Noël) a été la clé par moment. On s'attendait à un gros impact physique de leur part mais quand je vois comment on est repartis en deuxième mi-temps... On a joué comme dans un rêve ! Caen a un super effectif, solide à tous les postes et je suis content qu'on ai bien pu répondre.

Jean-Sébastien Chardon (entraîneur de Saint-Vallier) : "Ce match n'était pas simple car s'inscrivant dans une préparation de trois semaines. Au début du match on a déclenché une vraie euphorie, ce qu’on a su refaire en seconde mi-temps. Sans ces deux moments-là, ça n’aurait pas été le même match. Inscrire 93 points dans un Final Four c'est beau mais il faudra faire attention à notre alternance de jeu en final car l'adresse ne durera pas éternellement. Aix-Maurienne est très physique et est capable de nous envoyer loin du cercle. Ce qui contrariera notre jeu. Toutefois je ne suis pas inquiet, on doit jouer notre basket. On peut perdre mais surtout gagner. C'est une finale rêvée contre notre meilleur ennemi."

22 mai 2016 à 11:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
21 octobre - 01h00
Milwaukee Bucks
Cleveland Cavaliers
21 octobre - 09h30
Philadelphia 76ers
Boston Celtics