NM2


BILAN DE LA SAISON DE NM2 À MI-PARCOURS

Crédit photo : Georges Burellier

Les Enfants du Forez de Feurs, leader de la poule A, ont le meilleur bilan à mi-parcours de la saison de Nationale 2 masculine avec une seule défaite.

Au passage de la nouvelle année, les clubs de Nationale 2 masculine ont déjà terminé la phase aller de leur championnat. Voici donc un bilan complet des quatre poules à mi-parcours.

Le championnat va reprendre ce week-end et la lutte va faire rage en haut de classement. En effet, après l'annonce officielle de la réforme de la Nationale 1, ce ne sont pas 4 mais 10 clubs minimum qui monteront à l'étage supérieur. Il est également question de deux wild-cards distribuées pour la Nationale 1 2018/19. Emaneront-elles de clubs de Nationale 2 ? Si tel est le cas, ceci voudrait dire que le niveau verrait 12 équipes monter à l'étage supérieur et que les descentes seraient peu nombreuses... Concrètement et pour y voir plus clair, voici ce qu'il devrait se passer en Nationale 2 la saison prochaine selon les informations données par la FFBB.

Nous avons 55 équipes cette saison en Nationale 2 suite à un forfait général, celui de USV Ré Basket (équipe préalablement engagée dans la poule B) :

  • on ajoute 2 descentes de Nationale 1 soit 57 clubs
  • on enlève 10 montées en Nationale 1 soit 47 clubs
  • on enlève 2 wild cards distribuées pour la Nationale 1 soit 45 clubs
  • on rajoute 12 montées de Nationale 3 soit 57 clubs
  • on enlève 1 descente en Nationale 3 soit 56 clubs

Nous avons donc nos 56 clubs pour faire nos 4 poules de 14 clubs pour la saison 2018/19. Mais attention, si les wild-cards sont distribuées pour des projets ambitieux mais n'émanant pas de la Nationale 2 (ou pour toute autre raison), il y aurait donc trois descentes.

Quel système de descente ?

Plusieurs questions se posent :

  • sachant qu'il n'y a que 13 clubs en poule B, si les descentes sont au nombre de trois, fait-on descendre les 14e des poules A, C et D ?
  • s'il n'y a qu'une seule descente, fait-on une triangulaire entre les trois équipes 14e ?
  • dans le cas d'une seule descente, fait-on un final four avec le 13e de la poule B et les 14e des autres poules pour désigner le descendant ?

Quel système pour monter?

Là aussi, comment cela va-t-il se passer ? Plusieurs possibilités :

  • montée directe des deux premiers de chaque poule et un final four entre les troisièmes pour désigner les deux autres montées (les deux finalistes)
  • montée directe des premiers de poule et playoffs entre les deuxièmes et troisièmes de poule pour désigner quatre montées puis final four entre les perdants pour donner les deux tickets restants
  • montée directe des deux premiers de chaque poule et playoffs entre les troisièmes et quatrièmes de poule pour donner les deux tickets restants aux deux finalistes

Une fois quelques hypothèses émises, voici donc le bilan par poule avec les équipes qui peuvent prétendre à une deuxième partie haletante, soporifique ou simplement dangereuse!

POULE A

"Ils vont lutter pour la montée"

Si Feurs semble bien parti pour faire parti du bon wagon pour une montée avec une seule défaite au compteur, la phase retour verra le leader de la poule se déplacer chez quatre de ses cinq poursuivants ! Un calendrier moins facile dans la phase retour. Besançon tient une belle cadence avec trois défaites seulement mais avec un effectif réduit, les Doubistes tiendront-ils jusqu'au bout ? Derrière, tout est ouvert. Pont de Chéruy, Montbrison et Beaujolais Basket ont enregistrés cinq défaites et ne sont pas totalement largués dans la course à la montée, loin de là ! Dans un degré moindre, LyonSO reste accroché au wagon avec six défaites mais ce sera plus compliqué.

"Ils n'ont pas grand chose à craindre"

Pour Lons le Saunier, Golfe Juan et Prissé-Mâcon, qui ont sept défaites, la montée semble loin mais côté maintien, avec le peu de descentes programmées, on peut dire que c'est très bien parti avec trois victoires d'avance sur le dernier de la poule. On pourrait presque joindre Le Cannet à ce groupe car après avoir très mal débuté la saison, les Azuréens se sont bien repris.

"Ils vont lutter pour le maintien"

Ouest Lyonnais Basket, après avoir longtemps été la lanterne rouge, a mieux fini la première phase qu'il ne l'avait commencé pour s'extirper de la zone de relégation dans une saison "normale". Sapela et le SMUC restent en danger car à égalité tous deux avec les Lyonnais avec seulement quatre victoires au compteur, ils n'ont qu'une seule longueur d'avance sur Le Puy en Velay, dernier de la classe à mi-chemin. Rien n'est donc enteriné et la lutte entre ces quatre derniers va faire rage pour ne pas descendre.

"En course pour le(s) point(s) bonus Trophée Coupe de France"

Il faut aussi prendre ce paramètre en compte ! En effet, le ou les bonus distribués pourraient changer la donne. Les huit quarts de finaliste prendront un point bonus en championnat et les deux finalistes un deuxième. Dans cette poule, ce sont cinq équipes qui sont encore concernées. Besançon et LyonSO, qualifiés pour les 16e,  pourraient en tirer profit dans la lutte à la montée. Prissé-Mâcon, Golfe Juan et Le Cannet sont également encore en lice

POULE B

"Ils vont lutter pour la montée"

Dans cette poule "bancale" avec treize clubs, il y a embouteillage en haut de la colline ! Si on peut considérer que certaines équipes ont semblé très costaudes dans cette première partie, mathématiquement, rien est fait. La Rochelle a pris les commandes grâce à une série (en cours) de six victoires consécutives et mène la danse. Les JSA Bordeaux et Toulouse, candidats sérieux avant le début du championnat, tiennent leur rang à égalité à la deuxième place avec une seule victoire de retard. Garonne ASPTT, Pays des Olonnes et Cognac pointent à la quatrième place avec seulement deux victoires de retard sur le leader. Dax-Gamarde, malgré cinq défaites, est tout à fait dans les clous pour accrocher le bon wagon.

"Ils n'ont pas grand chose à craindre"

Si on pouvait aussi les mettre dans la case du dessus, Beyssac Beaupuy Marmande et Gardonne, avec trois victoires de retard sur le deuxième, seront tout de même plus en difficulté pour renverser la vapeur dans une poule très dense et homogène. La deuxième partie sera semble-t-il assez tranquille.

"Ils vont lutter pour le maintien"

Quid de cette poule pour le maintien ? Si Ré Basket ne fait plus partie de la Nationale 2 après son forfait général, fera-t-on descendre le 13e de la poule ou non ? Disputera-t-il des playdown? Rien est sûr mais dans ce lot de "largués", Val d'Albret, avec trois victoires, semble avoir pris l'ascendant sur ses deux poursuivants. Les deux Landais, l'Avenir Serreslousien-Colombin-Horsarrois et le Real Chalossais, ferment la marche avec une seule petite victoire au compteur. La refonte les sauvera-t-elle tous les deux ?

"En course pour le(s) point(s) bonus Trophée Coupe de France"

La Rochelle, le leader, et Toulouse, deuxième, pourraient bien profiter du ou des points supplémentaires pour asseoir leur montée. A moins que Pays des Olonnes, encore en course également, ne fasse un bond au classement avec un ou des points bonus...

POULE C

"Ils vont lutter pour la montée"

Cette poule était annoncée la poule de la mort, elle verra peut être tous ses favoris monter. La lutte entre les trois cadors, Tours, Angers et Vitré a donc bien lieu. Si les deux premiers enregistrent deux défaites, Vitré en a connu une de plus. Ses trois équipes vont s'arracher les deux tickets des deux premières places qui seront vraisemblablement directement qualificatives pour la Nationale 1. Le troisième de cette poule ne sera pas bon à prendre si playoffs ou autre Final Four il y avait!

"Ils n'ont pas grand chose à craindre"

Mathématiquement, on peut dire que Vanves n'est pas larguée dans la course à la montée avec trois défaites de retard sur le deuxième... mais que ce sera compliqué face à ces grosses écuries. Laval, Rennes et Calais, avec sept victoires, Pays de Fougères et Berck avec six ainsi que Cherbourg avec cinq, n'ont plus grand chose à jouer dans cette deuxième phase si ce n'est un meilleur classement.

"Ils vont lutter pour le maintien"

A priori, il ne faudrait pas finir dernier pour être tranquille. Poissy et Gravenchon ne sont pas à l'abri mais avec quatre victoires semblent tout de même mieux partis que leurs concurrents. Pornic, avant dernier avec trois victoires, a dans son rétroviseur Juvisy avec deux victoires. Le +14 de Pornic à l'aller pourrait peser.

"En course pour le(s) point(s) bonus Trophée Coupe de France"

Vitré, vainqueur au tour précédent du leader Tours dans cette compétition, vient d'écarter le point bonus pour les Tourangeaux et reste en course pour en bénéficier d'autant qu'Angers a également été battu au Pays des Olonnes... Pays de Fougères, Cherbourg et Berck, vainqueur de la compétition en 2017, sont encore également en course.

POULE D

"Ils vont lutter pour la montée"

Là aussi, il y a foule en haut du classement. Si certaines équipes n'avaient peut être pas pensées se retrouver en Nationale 1 la saison prochaine, il va falloir qu'elles y pensent sérieusement. Kaysersberg, qui lutte depuis quelques années pour la montée, devra assumer son statut de favori et de leader dans cette poule. Avec seulement trois défaites, le leader alsacien n'est pourtant assuré de rien. Le voisin Pfastatt et le promu Récy Saint Martin restent très bien placés avec seulement quatre défaites. Le WOSB, avec cinq revers, ainsi que Joeuf, Ste Marie/Metz et Tourcoing, avec six, sont tout à fait dans la course.

"Ils n'ont pas grand chose à craindre"

Holtzeim-Vogésia, Cergy-Pontoise, Paris Basket Avenir et Maubeuge semblent dégagés de toute surprise avec sept défaites, que ce soit en haut ou en bas.

"Ils vont lutter pour le maintien"

Genevilliers, avec neuf défaites, ainsi que le FC Mulhouse et Tremblay, avec huit, vont tenter de ne pas terminer à la dernière place qui pourrait être synonyme de descente. Toutefois, après l'annonce du dépôt de bilan du FC Mulhouse, quid de l'avenir du club et donc des protagonistes à la lutte pour le maintien!

"En course pour le(s) point(s) bonus trophée coupe de France"

Le leader, Kaysersberg, est un habitué des phases finales de cette compétition et peut être que cette année, celle-ci lui donnera une chance supplémentaire d'atteindre la montée. Pourtant, Récy St Martin est l'autre seul rescapé en coupe de cette poule et le le deuxième du classement se dressera sur la route de son leader puisque le tirage au sort les a fait se rencontrer!

Si finalement il ne devait y avoir qu'une descente en plus du forfait de Ré Basket, la place serait prise par les Alsaciens de Mulhouse si l'équipe venait à disparaitre des radars, ce que nous ne leur souhaitons bien sûr pas du tout. Nous dirigeons nous vers une saison sans descente ? La réponse très bientôt !

11 janvier 2018 à 13:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT LAMARQUE
On m'a toujours dit de ne pas franchir la ligne à 3 points, c'est plein de crocodiles par là...
Vincent Lamarque
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
17ème journée
19 janvier
Antibes
73
-
82
Levallois Metropolitans
Châlons-Reims
63
-
95
Bourg-en-Bresse
Dijon
20h30
Le Mans
20 janvier
Boulazac
20h00
Cholet
Le Portel
20h00
Chalon-sur-Saône
Limoges
80
-
72
Gravelines-Dunkerque
Lyon-Villeurbanne
20h00
Hyères-Toulon
Nanterre
20h00
Monaco
Strasbourg
20h00
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
21 janvier - 01h30
Philadelphia 76ers
Milwaukee Bucks
21 janvier - 02h00
Limoges
Gravelines-Dunkerque
21 janvier - 02h30
Houston Rockets
Golden State Warriors
21 janvier - 05h30
Panathinaïkos
Barcelone
21 janvier - 07h45
Utah Jazz
New York Knicks
Coaching