NM2


ITW GRÉGOIRE PASTRÈS, LE DÉCRYPTAGE DE LA SURPRISE RÉCY SAINT-MARTIN

ERSM Basket
Crédit photo : Angélique SIMON

Entretien avec Grégoire Pastrès, le coach de l'ERSM, la surprise de la poule D de Nationale 2 masculine.

L'ERSM Basket, promu regroupant les villes marnaises de Recy et Saint-Martin-sur-le-Pré (2 000 habitants), est la surprise de cette première partie de saison dans la poule D. En s'imposant face à Kaysersberg lors de la 13e journée, les tangos ont conforté leur place sur le podium. Grégoire Pastrès, coach de l'ERSM, s'est livré à BeBasket.

 

Êtes-vous surpris par la première partie de saison de votre équipe ?

Je suis agréablement surpris. On était dans le questionnement par rapport à la saison dernière où nous étions restés invaincus en Nationale 3. Cependant, nous avions un fond de jeu l’an passé qui nous poussait à croire qu’on avait le niveau pour nous maintenir à l’échelon supérieur avec notamment des succès face à des équipes de Nationale 2 en Coupe de France. On a su s’appuyer sur les joueurs cadres qui entrainent le reste de l’équipe. Ce n’était pas gagné avec le départ de deux membres du groupe en début de saison. Il a fallu faire des choix.

Quelle est la force de votre équipe ?

Notre principale force est le collectif. J’essaie de construire une équipe avec, avant de penser aux qualités de basketteurs, de bons mecs. Les gars se sont mis au service du collectif et ne la jouent pas solo. L’effet de groupe joue et l’intensité que l’on met face aux grosses équipes du championnat nous a permis de réaliser de belles performances.

Comment jugez-vous le niveau de la poule D de Nationale 2 ?

La poule est très homogène et chaque équipe a des vrais atouts à faire valoir. Bien que certains clubs aient de gros moyens, l'incertitude du résultat existe toujours, et c'est bien la vérité du terrain qui prime.  Mais je m'occupe surtout de notre production en essayant d'adapter nos principes  au regard des forces et des faiblesses de l'adversaire. Les choses ont beaucoup évolué depuis que je jouais à ce niveau, il y a 8 ans avec Recy Saint-Martin. Athlétiquement, au niveau du QI basket, c'est bien supérieur et les entraîneurs font un vrai boulot qualitatif.

Comment expliquez-vous votre imperméabilité à domicile ?

Il est vrai que nous n’avons connu qu’une défaite en deux ans et demie (contre Mulhouse). Ca ne s’explique pas rationnellement. Nous sommes poussés par un beau public, dans un gymnase plein. Ils aiment l’investissement que les joueurs mettent sur le terrain et nous le rendent bien. C’est ce que je dis aux joueurs, ce soutien, il faut aller le chercher en s'appuyant sur les valeurs du club, avec un état d’esprit irréprochable. On fait le job avant tout avec la tête et le cœur. On joue sans se projeter par rapport au classement, sans calculer mais les gars sont peut être plus rigoureux, attentifs à domicile. Ce public, cette salle, cette ambiance, nous aident forcément.

Comment appréhendez-vous la phase retour ?

Elle va être plus difficile car il faudra confirmer, nous serons peut être plus attendus. Après, je ne pense pas non plus que les équipes qu’on a battues lors de phase aller nous aient laissé le match. Nous allons poursuivre comme depuis trois ans, avec l'ambition de gagner chaque match, l'un après l'autre. Contrairement à la saison passée qui était plus difficile à vivre, la pression n'est pas sur nous donc on va essayer de continuer à jouer relâché en se focalisant dès maintenant sur Tremblay (13 janvier à 20h00). J'aime ce qu'il se passe actuellement car on prend du plaisir. Je suis ravi qu'après nos déboires de début de saison, chacun trouve sa place dans le groupe. Je pense qu'il y a un sentiment de confiance entre nous, il n'y a pas de tricheurs, que ce soit entraineur ou joueurs. En signant à l'ERSM, il faut savoir placer son ambition personnelle avant tout au sein du projet collectif.

31 décembre 2017 à 12:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NIKOLAS DIOT
Nikolas Diot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching