NM2


ITW PHILIPPE HAQUET : "LYONSO, J'APPRÉCIE SA CONSTRUCTION"

Philippe Haquet LyonSO
Crédit photo : Vincent Lamarque

C'est avec un nom qu'a débuté sa carrière de joueur mais c'est avec un prénom qu'il est désormais reconnu. Philippe Haquet a décidé de débuter la transition entre le monde professionnel et sa reconversion en retrouvant ses racines lyonnaises.

C'est en décidant de penser désormais à un équilibre plus familial que Philippe Haquet a pris la décision de débuter en douceur sa transition entre le monde du basket professionnel et sa reconversion. En revenant sur ses terres natales, le Lyonnais a choisi un environnement familier et des repères forts au sein de sa ville et à travers le club de LyonSO Basket Territoire qui l'a accueilli au sein de son équipe de NM2. Apportant son professionnalisme, sa maturité mais aussi toute sa personnalité déjà très appréciée au sein du club, Philippe fait déjà l'unanimité dans sa nouvelle famille basket et ne demande qu'à faire évoluer son nouveau club. Entretien avec celui qui a passé dix années au sein du basket professionnel.

Philippe, ton CV est relativement bien connu mais peux tu nous retracer ton parcours depuis tes premiers pas dans le basket jusqu'à maintenant?

J’ai commencé en club à Genas en baby basket, je suis parti en benjamin deuxième année à Vaulx-en-Velin puis j’ai passé ma dernière année cadet en NM2 du coté de Bron avec Pierre Bressant. Derrière j’ai intégré le centre de formation de Bourg-en-Bresse deux ans où je jouais en Espoirs tout en m’entrainent quotidiennement avec l’équipe pro pour ensuite faire une carrière en Pro B en commençant par Saint Etienne 3 ans puis Fos-sur-Mer 4 ans, Saint-Vallier et enfin Vichy. J’ai décidé cette année de mettre un terme à ce rythme de vie en intégrant la CTC LyonSo

Ton nom évoquait déjà beaucoup de choses dans le monde professionnel avec un papa et un oncle connus. Comment se sont passés tes débuts de carrière professionnelle et surtout comment t'es tu fait "un prénom"?

Ça a été difficile ! La découverte du monde pro avec Bourg a été une véritable épreuve avec un coach, Fred Sarre, d’une exigence et d’une rigueur énorme mais qui m’a permis de réaliser les attentes de ce niveau, sans compter le travail physique auquel j’ai dû me plier. Et derrière, de nombreuses années de patience et d’abnégation avant de me réaliser entièrement à ce niveau avec Fos-sur-Mer. Il a fallu attendre d’être au bon moment, au bon endroit.

Quels sont tes meilleurs souvenirs durant ta carrière professionnelle? Qu'est ce qui t'a le plus marqué?

Les campagnes de playoffs que j’ai pu vivre avec Saint Etienne et notamment Fos-sur-Mer ou à chaque fois nous avons échoué aux portes des finales. Le groupe était à chaque fois exceptionnel, de bons joueurs, déterminés et dans une relation très forte dans l’extra basket. C’était de réelles aventures humaines et sportives auxquelles je pense avec beaucoup de nostalgie.

Après environ 10 ans en Pro B dans des clubs comme St Etienne, Fos, St Vallier ou encore Vichy/Clermont, qu'est ce qui a motivé ton choix d'abandonner le monde professionnel et de t'engager en NM2 avec LyonSO (*)?

A Vichy on m’a remercié en fin de saison avec comme excuse l’obligation du club d’avoir 4 joueurs de moins de 23 ans dans l’effectif, j’avais passé une saison blanche l’année d’avant et lorsque j’ai vidé ma maison et déménagé pour la énième fois j’ai encore une fois attendu que mon téléphone sonne. J’ai eu des contacts après avoir inscrit mon fils a l’école à Lyon et j’ai réalisé que je ne prenais plus de plaisir à vivre cette vie et qu’il était temps d’investir sur moi sans rien attendre des autres. Je m’entrainais déjà avec LyonSo et au vu du sérieux et de l’ambition du club, cela m’a paru un bon compromis sportif et je suis certain d’avoir fait le bon choix maintenant au vu déjà de la nette amélioration de ma qualité de vie.

Comment s'est passée ton intégration au sein de l'entité LyonSO ainsi que dans l'équipe qui t-a vu débarquer en cours de saison (novembre 2016)?

Très bien. L’équipe m’a bien accueilli, j’ai essayé pour ma part d’être dans un premier temps dans la mesure, j’aimerais amener un plus d’exigence dans une saison entière l’an prochain. Quant à l’entité LyonSo j’apprécie sa construction, son fonctionnement et la passion qui anime ses différents membres. Ce sont des personnes honnêtes, droites et agréables. Je suis heureux d’en faire partie aujourd’hui.

Sportivement, quelles ont été tes sensations dans ce championnat de NM2?

Plutôt bonnes, j’ai bien évidemment senti la différence des niveaux et même si parfois le jeu du haut niveau me manque, je prends du plaisir sur le terrain et je me suis bien pris au jeu sur cette fin de saison et notre possibilité d’accéder aux play-offs.

Tu t'es inscrit dans un projet (LyonSO) qui grandit et souhaite franchir des paliers dans les années à venir. Comment t'es tu lié à LyonSO et quelles ambitions as tu pour lui?

J’ai intégré les entrainements des U15 Elite en cours de saison et je devrais récupérer en binôme les U18 Elite l’an prochain pour le côté entraineur. Du coté joueur, j’apprécie la confiance que l’on me donne et l’écoute que l’on m’accorde sur les possibilités d’évolution structurelle autour de l’équipe une. J’ai personnellement l’ambition d’apporter le maximum pour monter cette équipe à l’échelon supérieur à terme et de manière pérenne. Etant issue de la région lyonnaise ce serait une réelle fierté d’y parvenir.

Tu passes actuellement une formation pour préparer ton avenir. Peux tu nous expliquer ce que tu fais exactement?

Je passe un DEJEPS ainsi que le Diplôme d’Entraineur Fédéral de Basket. La formation est proposée par la FFBB en partenariat avec le SNB (qui font un travail énorme pour les joueurs) sur une session particulière aux joueurs de haut niveau. En gros j’apprends à me mettre de l’autre côté du joueur de basket dans un club, que ce soit au niveau de la gestion, organisation, management d’un club mais aussi au métier d’entraineur.

Le club d'Oullins Ste Foy Basket possède une formation de très bon niveau avec des équipes en championnat de Ligue dans chaque catégorie d'âge mais aussi en championnat Inter Ligue et bien sûr en championnat de France U15 et U18. Est ce quelque chose qui peut être un moteur pour toi de t'engager dans la formation de jeunes joueurs?

Bien sûr ! J’y trouve un plaisir similaire à la pratique en tant que joueur. Je réalise que j’ai accumulé pas mal de connaissances au fil du temps et arriver à les partager avec de jeunes joueurs est quelque chose de très satisfaisant. J’ai hâte de commencer la saison prochaine avec les U18.

Tu as réalisé avec ton équipe une belle saison avec une troisième place dans cette poule D de NM2. Estimes-tu que l'équipe est à sa place ou aurait-elle pu aller encore plus loin?

C’est mitigé. Nous avions les armes pour nous qualifier en playoffs mais sans y arriver. Alors peut être sommes-nous à notre place mais j’en retire quand même beaucoup de regret avec du mal à accepter notre échec. Ce ne sera que de la motivation pour l’an prochain.

Pour terminer, qu'est ce qui t'as marqué à ce niveau, toi qui arrive de Pro B, autant sur l'aspect joueurs que des clubs qui composent la poule?

Que ça joue, qu’il ne faut surtout pas prendre une seule équipe de haut et que si on joue avec suffisance on se fait renvoyer d’où on vient. C’est un des bons côtés du basket, même en descendant de deux niveaux je continue à me remettre en question et je garde l’envie de progresser.

-----

LyonSO, le nouveau club de Philippe, vient de terminer ce championnat de NM2 par une défaite à domicile mais se classe à la troisième place du classement. Cette position, jamais atteinte par son nouveau club qui enregistre au passage un record de victoires en une saison à ce niveau, montre que le projet dans lequel il s'est inscrit est en train de grandir doucement mais sereinement. Un environnement propice pour qu'il donne sa pleine mesure afin d'aider le club à grandir encore plus...

-----

(*) LyonSO est né en 2015 du souhait de quatre clubs du Sud Ouest Lyonnais de s'unir pour grandir au sein d'une même entité que ce soit au niveau sportif ou extra sportif dans l'organisation d'événements. Ainsi, les clubs d'Oullins Sainte Foy Basket, de l'USM Pierre Bénite Basket, du St Genis Oullins Ste Foy Féminin et du Bale St Genis Laval se sont unis avec le nom "Lyon Sud Ouest" dit LyonSO

15 mai 2017 à 08:47
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VINCENT LAMARQUE
On m'a toujours dit de ne pas franchir la ligne à 3 points, c'est plein de crocodiles par là...
Vincent Lamarque
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
19 octobre - 00h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez
19 octobre - 02h00
Lyon-Villeurbanne
Ulm
19 octobre - 02h45
NBA Extra
19 octobre - 03h30
San Antonio Spurs
Minnesota Timberwolves
19 octobre - 04h40
Nanterre
Avellino