NM2


LA ROCHELLE REMPORTE LE CHOC FACE À COGNAC !

La Rochelle va Cognac
Crédit photo : Rupella Basket 17

La Rochelle fait plus que confirmer sa première place de la poule B de Nationale 2 masculine.

La Rochelle a remporté le "charentico" face à Cognac et occupe désormais la première place de la poule B de Nationale 2. Dax recolle au classement, suivi par Toulouse, qui s'est imposé lors du derby de la Garonne. En bas de tableau, Val d'Albret a fait un grand pas vers le maintien en disposant d'Horsarrieu.

 

  • La Rochelle vs Cognac : 72-65

Ce charentico avait des allures de sommet, les deux équipes occupant les deux premières places du classement. Dans une salle Gaston Neveur chauffée à blanc (1800 spectateurs) tous les éléments étaient réunis pour assister à une superbe rencontre.

Les deux formations se sont présentées au complet pour cette affiche de gala. D'entrée l'ambiance est apparue électrique. Les joueurs ont donné l'impression d'être tétanisés par l'enjeu, multipliant les maladresses et les pertes de balles. Le premier quart-temps s'est conclu sur un tout petit score, à l'avantage des visiteurs (8-10).  Incrédule et Gara ont ensuite permis au CCBB de creuser un premier écart avant que Rupella ne réagisse, par l'intermédiaire de Sy et Dimitrov (27-26). Au retour des vestiaires l'intensité n'a pas baissé d'un rythme. Peu en vue jusque là Donzo a livré un superbe duel  face aux frères Seguela (46-43). Les deux équipes se sont rendues coup pour coup dans un magnifique 4eme quart-temps où   Thomas Seguela et Incrédule ont répondu aux fulgurances de Donzo et Sy. À 5 minutes  de la fin, rochelais et cognaçais se sont retrouvés au coude à coude (51-51). C'est le moment qu'a choisi Fayçal Sahraoui pour faire la différence. La salle s'est embrasée dans le money time sous les d'exploits de son capitaine emblématique, qui a permis à son équipe de prendre l'avantage, pour ne plus jamais le rendre (72-65).

En s'imposant face à son voisin, Rupella a réalisé un grand pas vers la montée et les playoffs. Les hommes de Greg Thielin se déplaceront au Real Chalossais la semaine prochaine. Le CCBB, qui a vu Dax le rejoindre à la seconde place, devra impérativement s'imposer à domicile face à Val d'Albret.

La Rochelle : Sahraoui (15), Sy (15), Donzo (16), Neto (8), Garbin (7), Dimitrov (7) , Papiyon (4).

Cognac: Incrédule (8), Seskus (2), Ndiaye (3), F.Seguela (9), T.Seguela (17), Chery (6), Gara (6), Laurent (9), Condé (5).

 

  • JSA Bordeaux vs Toulouse : 55-70

A l'occasion de ce derby de la Garonne, les JSA avaient décidé de frapper fort en terme de communication. Et ce fut une réussite, près de 2000 personnes prenant place dans le Palais des Sports. Pour cette rencontre cruciale dans la course aux playoffs, Joachim Duthé était une nouvelle fois privé d'Alexis Auburtin. Le TBC se présentait au complet, avec pour objectif de réaliser la même performance défensive qu'à Garonne.

D'entrée Pascal Tajan a fait parler ses qualités de scoring, bien aidé par Ajenifuja. Les deux joueurs ont inscrit 19 des 21 points du TBC dans le premier quart-temps. La réaction est venue d'Alex Vialaret, qui a alterné tir à longue distance et drive pour permettre aux JSA de recoller au score (19-21). C'est le moment qu'a choisi Quentin Hanck pour prendre feu. Auteur de 3 tirs primés et 11 points il a permis au TBC de prendre le large, face à des bordelais incapables de se défaire de la défense mise en place par Laurent Kleefstra et Old Lo (26-39). Remobilisés à la pause les JSA ont ensuite fait jeu égal avec leur adversaire, qui a parfaitement géré son avance lors d'une seconde mi-temps disputée sous un faux rythme. Sami Driss, très maladroit  (1/13 aux tirs) est allé chercher ses points sur la ligne des lancers francs. Côté toulousain Quentin Hanck ne s'est pas refroidi durant la pause, bien imité par Adam Williams, auteur de 2 tirs à trois points durant cette 3eme période (45-58). Alex Vialaret, excellent samedi, a bien tenté de sonner la révolte, mais Dabadie et l'inévitable Hanck, à longue distance, ont validé définitivement le succès de leur équipe (55-70).

Entre maladresses et pertes de balle, les bordelais n'ont rien pu faire face à des toulousains une nouvelle solides défensivement et redoutables à trois points ( 11 tirs primés dans la rencontre). Ils devront désormais s'imposer à Marmande pour conserver une chance d'accrocher les playoffs. Sur une superbe dynamique, le TBC recevra le Pays des Olonnes, avec pour objectif de continuer à mettre la pression sur les équipes de tête.

JSA : Vialaret (17), Driss (7), Prugnieres (9), Ochereobia (3), Vallois (4), Dalmat (15).

TBC: Tajan (11), Hanck (21), Fedensieu (2), Couret (4), Williams (10), Dabadie (7), Pasut (6), Ajenifuja (9).

 

  • Garonne vs Gardonne : 96-76

Dans le dur depuis quelques semaines le GAB devait s'imposer face à Gardonne pour entretenir un mince espoir de montée.

Fayssal Rhennam, qui a annoncé son départ du club à la fin de la saison, devait se passer de Moupegnou et Poilly. De son côté Christian Ortega s'est présenté avec 6 joueurs, Kastratovic et Senghor ayant du jeter l'éponge avant le coup d'envoi. Mansour Tall était bien présent, mais diminué. Les locaux ont débuté la rencontre avec Mathieu Auriol, titulaire surprise aux côtés de Steiner et Darrigand. Ce dernier a été l'instigateur du festival offensif offert par les garonnais dans un premier quart-temps où il ont inscrit 8 tirs à trois points. L'ESG s'est rapidement retrouvé sous l'éteignoir l'ESG  (34-12). Mais Claveau a stoppé l'hémorragie dans le second quart-temps, le GAB ayant relâché la pression (51-39). Au retour des vestiaires, Benon et l'inévitable Claveau ont de nouveau permis à leur équipe de se rapprocher, l'écart descendant sous les 10 points. Mais le manque de rotation s'est rapidement fait ressentir. Mubarak en a profité pour redonner 19 points d'avance à sa formation (74-55). Si Claveau a poursuivi son festival, le GAB a géré sereinement son avance, Charly Dogoum en profitant pour inscrire 6 points (96-76).

Garonne a retrouvé des sensations offensives avant de se rendre à Horsarrieu. Le calendrier ( les 3 premiers à domicile, les 3 derniers à l'extérieur) laisse encore un espoir aux joueurs du président Casagrande. Gardonne accueillera Valence-Condom. Reste à savoir avec quel effectif ...

Garonne: Auriol (9), Darrigand (12), Steiner (14), Larrouquis (20), Caille (6), Dogoum (6), Sainsbury (4), Mubarak (11), Gaillou (14).

Gardonne: Rabah (10), Claveau (31), Akylangongo (13), Adgnot (2), Benon (16), Tall (4).


  • Valence-Condom vs Marmande : 76-85

Pour le VCB cette rencontre, face à une équipe du BBM qui n'a plus rien à craindre ni à espérer, relevait d'une importance capitale pour espérer un maintien qui devient de plus en plus hypothétique.

Sébastien Boutin a enfin pu compter sur un effectif au complet, hormis Aurélien Patey, blessé la semaine dernière. Le premier quart-temps a été particulièrement équilibré, Seremet et  Desbarats livrant un beau duel face à Claude Jean-Pierre. À l'adresse de Bruzac, Mendes a répondu en puissance pour permettre à sa formation de rester dans les clous après 10 minutes de jeu (24-27). Romain Jean-Jacques a ensuite permis au BBM de réaliser un premier écart (+11 à trois minutes de la pause). Mais la réaction du VCB est venue de Desbarats et Seremet, qui ont permis à leur équipe de conclure ce second quart-temps par un 11-1 salvateur (44-45). Le retour des vestiaires a été terrible pour les locaux qui ont encaissé un 9-0 d'entrée de jeu, subissant les assauts de Stojilkovic et Jean-Pierre. Dépassé, le VCB s'est retrouvé à court de solutions offensives . Arnaud Bruzac s'est régalé à longue distance, inscrivant 7 tirs à trois points dans la rencontre (52-67). Alors que le sort de la rencontre semblait scellé, les Gersois ont trouvé les ressources pour relancer la rencontre. Un 11-0 leur a permis de revenir  à 2 points des Marmandais à 4 minutes de la fin du match. Mais Arnaud Bruzac, à trois points puis sur la ligne des lancers francs, a mis fin aux espoirs du VCB, qui ne s'est jamais remis du trou d'air subi dans le 3eme quart temps (76-85).

Les affaires se compliquent pour Valence, qui n'aura pas d'autres choix que de s'imposer à Gardonne samedi prochain. Le BBM accueillera de son côté Bordeaux.

VCB: Mendes (8), Nasri (10), Mehiaoui (7), Bachman (2), Trépout (6), Desbarats (15), Seremet (20), Kongbo (8).

BBM: Bruzac(27), Danigo (6), Conde (2), Jean-Jacques (4), Stoljilkovic (11), Couzigou (8), Pontens (4), Dembelé (1), Jean-Pierre (22).

  • Dax vs Real Chalossais : 81-71

Invaincu en 2018, Dax avait la possibilité de revenir à égalité avec Cognac, défait la veille à La Rochelle. Mais l'UDG devait se méfier de son voisin réalais, un derby restant toujours un match à part.

D'entrée, les Dacquois ont infligé un terrible 14-0 à leur adversaire, qui n'a pas inscrit le moindre point lors des 5 premières minutes de la rencontre. Mais la réaction est venue de Romain Latapy, de retour de blessure, et qui, d'un tir à dix mètres a permis au Real de ne pas sombrer (25-12). Sur leur lancée, les hommes de Marcel Tremea ont dominé le second quart-temps grâce à Ilardia, bien épaulé par Latapy et Crabos. Mais Bourcier et Darrigand, adroits à longue distance, ont permis à leur équipe de rentrer au vestiaire avec 10 points d'avance (45-35). Toujours sous l'impulsion de sa ligne arrière, mais aussi grâce à l'apport de Ramassamy et El Khir, l'UDG a compté jusqu'à 20 points d'avance dans le troisième quart-temps. Mais les Réalais ont décidé de ne rien lâcher pour conclure cette période par un 10-2, leur autorisant encore l'espoir d'un hold-up inespéré (64-52). Par l'intermédiaire de Latapy et Tresgots, les visiteurs se sont rapprochés au tableau d'affichage, ne comptant plus que 6 points de retard à deux minutes de la fin de la rencontre. Mais Dax, grâce à l'expérience de Darrigand, a parfaitement géré la fin de match pour s'offrir une victoire très importante dans la course à la montée (81-71).

Les joueurs de Denis Mettay ont désormais deux semaines pour préparer l'énorme choc face à La Rochelle. Le Real, de son côté, a réalisé une performance encourageante, mais ne s'est jamais remis du 14-0 initial. La réception du leader rochelais la semaine prochaine s'annonce particulièrement compliquée mais devrait offrir une belle fête au public, qui nul doute répondra présent.

Dax: Bourcier (19), Darrigand (15), El Khir (15), Ramassamy (12), Mansanne (5), Lissalt (3), Lema (6), Manoussos (6).

Real Chalossais : Crabos (8), Latapy (15), Tresgots (3), Ilardia (18), Descat (6), Benoît (9), Meuel (8), Seck (3), Brocaires (1).

 

  • Val d'Albret vs Horsarrieu : 89-70

Ce duel entre les deux promus valait cher dans la course pour le maintien.
Le VAB du nouveau coach Aziz El Hajji avait pour objectif de valider le beau succès obtenu à Gardonne, et de distancer son adversaire du soir.

Toujours privés d'Adama Diouf, les locaux ont dominé cette rencontre de bout en bout.
Grâce au duo Pellerin-Traoré le VAB s'est montré dominateur à l'intérieur, neutralisant Tomas Urbonas, l'un des principaux dangers de l'ASCH. Les lot et garonnais ont aussi pu compter sur l'apport de l'excellent Maxime Coze, en grande forme depuis plusieurs semaines. En jambes, Cyrille Dacourt en a profité pour réaliser sa meilleure performance offensive de la saison avec 17 points. Horsarrieu n'a pas réellement existé dans cette rencontre. Jonathan Radjouki, Tanguy Monfort et à un degré moindre Lucas Monblanc ont tenté de surnager, mais Val d'Albret a été beaucoup trop solide pour laisser un espoir à une formation landaise en difficulté.  On a malgré tout pu noter la belle performance de Thomas Descorps, qui a atteint la barre des 10 points pour la première fois de la saison.

Le VAB réalise une excellente opération, qui le rapproche de plus en plus du maintien. Avec désormais trois succès d'avance sur l'ASCH, les coéquipiers de Cyrille Dacourt peuvent se rendre sereinement à Cognac.
Pour Horsarrieu la tâche ne sera pas aisée avec la réception de Garonne.

VAB : Coze (15), Dacourt (17), Pellerin (22), Traoré (16), Mouchi (9), Ney (6), Diagne (4).

Horsarrieu: Monblanc (10), Descorps (10), Monfort (12), Urbonas (4), Dumas (5), Dabadie (5), Talbot (9), Radjouki (12), Fernandez-Mortos (3).

 

Le classement de la poule B de NM2 :

1er : La Rochelle : 15 victoires, 3 défaites

2e : Cognac : 14 victoires, 5 défaites

3e : Dax: 14 victoires, 5 défaites

4e : Toulouse : 13 victoires, 6 défaites

5e : Bordeaux : 12 victoires, 6 défaites

6e : Garonne: 12 victoires, 6 défaites

7e : BB Marmande : 10 victoires, 9 défaites

8e : Pays des Olonnes : 10 victoires, 8 défaites

9e : Gardonne : 8 victoires, 11 défaites

10e : Val d'Albret : 5 victoires, 13 défaites

11e : Horsarrieu : 2 victoires, 17 défaites

12e : Real Chalossais: 3 victoires, 15 défaites

13e : Valence-Condom: 2 victoires, 16 défaites

 

Les meilleurs marqueurs après 15 journées :

1- Tyree Gaiter (JSA BMB) 19.40 points

2- Maxence Claveau (ESG) 17.20 points

3- Evan Pellerin (VAB) 16.82 points

4- Djordje Petrovic (POB) 16.50 points

5- Nikola Stojilkovic (BBM) 16.20 points

6- David Seremet (VCB) 15.89 points

7- Mantcha Traoré (VAB) 15.27 points

8-Jean-Charles Crabos (Real Chalossais) 14.50 points

9- Claude Jean-Pierre (BBM) 14.40 points

10-Darko Kastratovic (ESG) 14.30 points

par @
13 mars 2018 à 20:32
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching