NM1


MULHOUSE : BICHARD, BROWN ET VINSON S'EN VONT, DOUAGLIN PAS CONSERVÉ

Crédit photo : François Pietrzak

Il fallait s'attendre à des bouleversements à Mulhouse après l'officialisation de la descente en Nationale 2 et ça n'a pas tardé. John Douaglin n'est pas reconduit, les deux Américains s'en vont et l'exemplaire Jérémy Bichard quitte également le club.

Une descente laisse toujours des traces. Surtout après une année très compliquée. Dans une interview donnée à l'Alsace, Roland André, président du FC Mulhouse, tire les premiers enseignements de l'exercice 2015/16 et annonce les premiers mouvements.

Arrivé mi-février en remplacement de Jamel Benabid, qui s'était retiré volontairement pour tenter de donner un nouveau souffle au FCM, John Douaglin n'aura pas réussi le pari de sauver le club de la relégation en Nationale 2. La saison prochaine se fera sans lui, le club ayant décidé de ne pas le renouveler. 

"Le changement d’entraîneur n’a pas donné les résultats escomptés. Ce qui constitue une énigme à mes yeux. John Douaglin a dans un premier temps emporté l’adhésion des joueurs avant de perdre son crédit auprès de certains d’entre eux, sans que je ne me l’explique. Nous avions envisagé de prolonger son contrat, et nous l’aurions sans doute fait si l’équipe s’était maintenue, parce que s’il n’a pas fait l’unanimité pour lui, il ne l’a pas non plus faite contre lui. Certains joueurs, et dirigeants, auraient volontiers continué avec lui."

Comme lui, les deux américains Anthony Brown (15 points, 7 rebonds et 2,5 passes décisives pour 17,2 d'évaluation en 32 minutes), blessé la moitié de la saison, et Darell Vinson (9,3 points, 8,8 rebonds et 1,7 passe décisive pour 14,7 d'évaluation en 33 minutes), très souvent critiqués, s'en vont. "Nous avons commis des erreurs de casting dans le recrutement. J’évoquerai simplement la relative faiblesse de nos Américains", a d'ailleurs tranché le président. 

Enfin, dernier départ et celui-là non des moindres, c'est Jérémy Bichard. À Mulhouse depuis quatre ans, il a, cette année, produit sa meilleure saison de Nationale 1 avec 11,7 points, 2,9 rebonds et 3,9 passes décisives pour 11,3 d'évaluation en 28 minutes. Des clubs de Pro B et NM1 sont d'ores et déjà intéressés par son profil. 

La seule certitude pour le FCM se situe du côté de Jonathan Godin, qui, encore sous contrat, accompagnera le club en Nationale 2. Cette saison, il valait 10,6 points, 1,9 rebond et 2,2 passes décisives pour 10,2 d'évaluation en 21 minutes de moyenne. Rester en Nationale 1, les Alsaciens peuvent tout de même encore l'espérer. En tant que premier relégués, tout est possible. On se souvient que l'UJAP Quimper avait été repêché l'été dernier.

"Je n’y crois pas et je n’y compte pas. De toute façon, nous n’avons pas la carrure d’un club de N1, que ce soit d’un point de vue financier, structurel ou humain", a jugé Roland André.

12 mai 2016 à 11:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
1ère journée
Autres journées