NM2


POULE B : BRISSAC ET LA CHARITÉ S'ENVOLENT VERS LES PLAYOFFS, ANGERS FAIT DE LA RÉSISTANCE

Crédit photo : Jacques Moreau

La Nationale 2 reprenait ses droits ce week-end après une trève dédiée au trophée Coupe de France. En haut de classement, Brissac et La Charité ont accentué leur avance sur La Rochelle et Cognac, tous deux défaits. En queue de peloton, Rezé est très proche d'une relégation en NM3.

Cette vingt-et-unième journée de Nationale 2 s'est averée riche en enseignements. A cinq journées de la fin, les choses se précisent enfin. Le duo de tête, qualificatif pour les playoffs, semble être connu. En effet, avec deux victoires d'avance sur leur premier poursuivant, Brissac et La Charité ont désormais toutes les cartes en main pour participer aux phases finales de la division. En bas de tableau, Rezé est proche de rejoindre Châteauroux en NM3.

 

Cherbourg vs La Rochelle : 82-74

Toujours privés de deux titulaires, à savoir le pivot Luc Louves et l'arrière Raidas Nacius, les Rochelais ne se rendaient pas en Normandie avec la faveur des pronostics. A l'occasion de ce match, la meilleure attaque de la poule recevait la meilleur défense. Ce sont les visiteurs qui ont pris le meilleur départ en concluant un premier quart-temps offensif (22-26). Dans une rencontre entre deux formations de niveau homogène, ce sont cette fois les joueurs du Cotentin qui affichaient une légère avance à la pause (40-36). Au retour des vestiaires, les locaux ont accentué leur avance grâce à un collectif qui se trouvait bien. Grâce à cela, a dix minutes du terme de la rencontre, les hommes de Serge Gregorieff disposaient d'une avance de sept unités (65-58). Dans une fin de match sous tension, les Normands se sont montrés suffisamment agressifs puis adroits aux lancers francs pour se mettre définitivement à l'abri. Il s'agit d'une vraie victoire collective puisque pas moins de 7 joueurs finissent entre 8 et 16 points. En face, les joueurs de Rupella s'inclinent pour la troisième fois de suite et peuvent presque dire adieu aux play-offs, eux qui avaient démarré la saison sur les chapeaux de roues en s'imposant lors des huit premières journées de championnat. La réception de La Charité s'annonce délicate si l'infirmerie ne désemplit pas. Les Cherbourgeois se rendront quand à eux, à Rezé dans la peau du favoris.

Le coach charentais, Greg Thiélin, a mis en avant le dévouement de ses hommes malgré la défaite :

"Il y a des défaites qui ont plus de valeurs que des victoires. Les joueurs ont été admirables dans le contexte actuel (plusieurs joueurs sont bléssés, NDLR). L'ambition sur nos prochains matchs est d'abord de garder cet état d'esprit, puis de regagner à nouveau."

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cherbourg : Kieger (16), Omont (14), Hicks (13), Lepetit (11), Bruzokas (10), Chavoutier (10), Cevadille (8)
La Rochelle : Sarhaoui (23), Dimitrov (19), Keburys (15), Dia (12), Costentin (3), Iglesias (2)

 

La Charité vs Châteauroux : 93-50

La Charité recevait Châteauroux pour ce qui pouvait ressembler à un duel déséquilibré. Cela n'a pas manqué puisqu'après un premier quart-temps marqué par quelques imprécisions côté Nivernais (21-13), l'ailier Moussa Camara (25 points) a fait respecter la logique dans le deuxième quart-temps. En s'appuyant sur une grosse réussite à 3-points, les locaux avaient déjà tué le match à la mi-temps (49-23). Dépassés dans tous les secteurs du jeu, la Berri a tenté de résister par l'intermédiaire de l'arrière Samuel Roche (8 points) à 3-points. Disposant d'une avance conséquante à l'entame du dernier quart-temps (70-40), le coach charitois Fabien Anthonioz en a profité pour faire tourner son effectif dans une fin de match anecdotique. Ce match aura permis aux locaux de reprendre idéalement le rythme de la compétiton après la trève du week-end dernier. Ils se rendront à La Rochelle la semaine prochaine dans le but d'éliminer définitivement un adversaire direct pour les play-offs. La Berri, déjà reléguée en NM3 acueillera Gravenchon avec toujours la même envie d'aller chercher une victoire pour l'honneur cette saison.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

La Charité : Camara (25), Aboudou (15), Ajenifuja (13), Thalien (11), Fandelet (10), M'Bala (10), Montanana (5), Boyer (4)
Châteauroux : Sarkis (12), Leatherwood (9), Fabo (8), Roche (8), McClark (5), Monsoreau (4), Girard (2), Tomaku (1), Laloge (1)

 

Gravenchon vs Pays des Olonnes : 65-88

Gravenchon, habituellement performant à domicile, s'est fait surprendre par le POB sur son parquet. Entre deux formations qui n'ont plus grand chose à jouer cette saison, ce sont les visiteurs qui ont méné le match de bout en bout. Après une bonne entame de match, les Vendéens sont logiquement rentrés aux vestiaires avec une belle avance (33-45). Leur bonne dynamique s'est poursuivie en deuxième mi-temps grâce à une alternance entre jeu intérieur et extérieur. L'ailier Georges Serresse (19 points) s'est montré à son avantage tout au long du match. Mais plus globalement, c'est tout le collectif maritime qui est a crédité d'un bon match puisque sept joueurs ont marqué huit points ou plus. Toutefois, à l'aube du dernier quart-temps (50-61) le sort de ce match n'était pas encore enteriné. C'est à ce moment là que les visiteurs ont eu la bonne idée de tuer le match en passant un 27-15 aux Normands. Grosse performance des joueurs d'Arnaud Tessier qui infligent là, une première défaite à Gravenchon dans sa salle depuis la première journée de championnat. Ils recevront Fougères à Beauséjour la semaine prochaine alors que Gravenchon se rendra à Châteauroux.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Gravenchon : Papo (18), McKenzie (15), Scherrens (8), Bouloukouet (7), Patry (6), Lebas (5), Kovacevic (4), Le Borloch (2)
Pays des Olonnes : Serresse (19), Boulin (13), Toto N'Koté (12), M.Boutry (10), Mourier (10), Mijaljovic (10), El Khdar (8), Ruiz (3)

 

Pornic vs Rezé : 82-69

Dans un match crucial pour la maintien, Pornic recevait un adversaire qui n'avait plus le droit à l'erreur. Sans doute paralysés par l'enjeu, les locaux ont subi en première mi-temps, sans toutefois se faire distancer au score. En toute fin de deuxième quart-temps, les hommes de Donald Chantereau ont même réussi à prendre les devants (35-31 à la pause). Cependant, le troisième quart-temps a marqué un tournant dans cette rencontre si indécise jusque la, puisque l'intérieur Bojan Davidovac (18 points) ainsi que l'ailier Cédric Ferchaud (24 points) ont pris leurs responsabilités pour accentuer l'avance des locaux. Surfant sur une bonne adresse, le jeune meneur Valentin Baudu (16 points) s'est lui aussi fendu d'un très bon match. Finalement à dix minutes du terme de la rencontre, le vainqueur était déjà tout trouvé (67-51). Le coach maritime en a donc profité pour faire tourner son effectif, ce qui explique l'écart un peu plus faible à l'arrivée. Les Rezéens auront montré beaucoup d'envie mais l'énergie leur aura fait défaut. Après ce succès dans le derby de la Loire-Atlantique, les Pornicais iront défier Cognac avec l'idée de se mettre à l'abri le plus vite possible dans la lutte pour le maintien. Quant aux Rezéens, avec cinq victoires de moins sur leur adversaire du soir à cinq journées de la fin, se maintenir relève désormais de l'utopie.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Pornic : Ferchaud (24), Davidovac (18), Baudu (16), Jean Pierre (10), Morlende (8), Gomez (4), Gobin (2)
Rezé : Kittar (15), Soliman (14), Henaff (13), Diop (12), T.Baron (8), M.Baron (5), Lefeuvre (2)

 

EOSL Angers vs Ré : 67-47

En mauvaise posture pour le maintien, Angers recevait un adversaire direct à Jean Bouin. A créditer d'un bon début de match (10-5 après cinq minutes), les Angevins ont par la suite méné la rencontre de bout en bout. Malgré l'absence de Fodie Cissoko, les locaux se sont appuyés sur la réussite de l'ailier Jimmy Lupot (19 points), bien servi par le meneur Cyrille Dacourt (12 points). Mais au dela de cela, c'est dans le secteur défensif que les hommes de Damien Bracq ont fait la différence. En limitant les Insulaires à 26 points en première mi-temps (36-26), ils ont fait encore mieux en deuxième partie de match avec 21 points. Avec moins de 50 points encaissés, la victoire leur tendait les bras. En face même si l'inévitable Thibault Chevigny (13 points) a tenté de sonner la révolte, cela n'a pas suffit. Grâce à cette victoire, les joueurs de l'Anjou reviennent à deux victoires de leurs adversaires du soir, premier non relégable. Ils se rendront à Brissac la semaine prochaine, à l'occasion d'un derby 100% Maine-et-Loire. Quant aux Rétais, un nouveau déplacement les attend, cette fois du côté de Tours. Même s'ils semblent actuellement en bonne posture, il faudra assurer au plus vite leur place en Nationale 2.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

EOSL Angers : Lupot (19), Dacourt (12), Péricard (8), Yao-Delon (8), Jovanovic (7), Aultman (6),  Guirrou (4), Lonzième (3)                                                                                                  
Ré : Chevigny (13), Trohel (10), Russell (8), Papiyon (4), Poiroux (4), Salvis (4), Moulart (2), Beuzelin (2)

 

Fougères vs Brissac : 77-87

Eliminé du trophée coupe de France le week-end dernier (seule équipe de la poule qui était encore en lice), Brissac se déplaçait chez les Bretons de Fougères. Après avoir fait chuter La Rochelle il y a deux semaines, les hommes de Christophe Evano rêvaient d'en faire de même face au leader. Durant la rencontre, ce rêve a failli être exaucé. En effet, bien en place défensivement les locaux ont réussi très tôt à stopper les offensives du leader. Après un premier quart-temps abouti (19-15), les joueurs de l'Ille-et-Vilaine ont fait encore mieux au cours du deuxième quart-temps. Grâce à un axe 1-3-5 performant (Bourgault-Gueye-Badiane), un écart a pu être crée juste avant la pause (46-38). Dans le troisième quart-temps, les locaux ont tenu face à la réussite du meneur américain Ryan Jackson (22 points) et de l'ailier Issife Soumahoro (22 points) et menaient de sept unités après 30 minutes de jeu. Mal-en-points, les joueurs de l'Aubance accusaient un retard de neuf unités à cinq minutes du terme. On les voyait donc mal s'imposer. Et pourtant, en leader, les deux joueurs cités précedemment ont  de nouveau pris les devants pour ramener leur équipe et passer un 11-2 à des Fougerais incapables de tenir le rythme qui leur a été imposé. C'est donc une victoire au mental qui permet aux Brissacois d'évacuer leur déception de la coupe de France et de confirmer presque officiellement qu'ils prendront part aux play-offs. Ils accueilleront la Saint-Léonard pour ce qui est un derby classique du championnat. Fougères ira se frotter au Pays des Olonnes, dans une salle où il n'est pas simple de s'imposer.  

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Fougères : Bourgault (18), Gueye (13), Badiane (13), Konaté (10), Bourserie (8), Kancel (6), Tetainanuarii (4), Stanley (3), Duboc (2)                                                                                              
Brissac : Jackson (22), Soumahoro (22), Ammour (13), Chupin (9), Macé (8), Devanne (7), Zoric (4), Robin (2)

 

Cognac vs Tours : 59-85

Dans un duel de haut de tableau, Cognac accueillait les Tourangeaux aux Vauzelles, à l'occasion d'un match à ne pas perdre sous peine de voir les play-offs s'éloigner. Malheureusement pour eux, cette rencontre a tourné à la démonstration face aux hommes de Pierre Tavano. Pourtant amoindris par les blessures de Julien Lesieu et de Vaidotas Pridotkas, les visiteurs ont infligé un 11-0 puis un 9-0 quelques minutes plus tard pour conclure un premier quart-temps de haute volée (11-24). A la peine défensivement, les Cognaçais manquaient également d'adresse. Pierrick Moukenga (18 points) en profitait pour faire le show, avec deux dunks coup sur coup. Déjà distancés à la mi-temps (26-49), les locaux n'ont, par la suite, pas su réagir. Pire encore, sous l'impulsion d'un Tony Ramphort (26 points) en feu, l'écart s'est accru au cours du troisième quart-temps (35-66). En fin de match, l'intensité est retombée d'un cran, permettant à Cognac d'accéder plus facilement au cercle. Malgré cela, les Charentais auront donc vécu une véritable humiliation à domicile et voient désormais les play-offs s'éloigner. Avec deux victoires de moins que La Charité à cinq journées de la fin, il faudrait un sacré concours de circonstances pour que les Charentais prennent part aux phases finales du championnat. Le CCBB recevra Pornic la semaine prochaine avec l'obligation de se racheter face à son public. Tours, qui montre de belles choses depuis le début de cette phase retour, accueillera l'USV Ré.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cognac : Sadiku (10), Boucaud (9), N'Diaye (9), Guede (8), Incrédule (7), Séguéla (6), Chailly (4), Condé (4), Gara (2)                                                                                                
Tours : Ramphort (26), Moukenga (18), Diouf (15), Matic (11), Nzoungou (6), Crapez (5), M'Boma (2), Belabre (2)

Le classement de la poule B de Nationale 2 après vingt-et-une journées :

  1. Brissac : 17 victoires et 4 défaites
  2. La Charité : 17 victoires et 4 défaites
  3. Cognac : 15 victoires et 6 défaites
  4. La Rochelle : 14 victoires et 7 défaites
  5. Tours : 13 victoires et 8 défaites
  6. Cherbourg : 12 victoires et 9 défaites
  7. Pays des Olonnes : 12 victoires et 9 défaites
  8. Gravenchon : 9 victoires et 12 défaites
  9. Fougères : 9 victoires et 12 défaites
  10. Ré : 9 victoires et 12 défaites
  11. Pornic : 9 victoires et 12 défaites
  12. Angers : 7 victoires et 14 défaites
  13. Rezé : 4 victoires et 17 défaites
  14. Châteauroux : 0 victoire et 21 défaites

Le top 5 des meilleurs marqueurs de la vingt-et-unième journée (source : Richard Ferraguti) :

  1. Tony Ramphort (Tours) : 26 points
  2. Moussa Camara (La Charité) : 25 points
  3. Cédric Ferchaud (Pornic) : 24 points
  4. Faycal Sarhaoui (La Rochelle) : 23 points
  5. Issife Soumahoro & Ryan Jackson (Brissac) : 22 points

Le top 10 des meilleurs marqueurs de la poule B de Nationale 2 (source : Richard Ferraguti) :

  1. Amadi McKenzie (Gravenchon) : 405 points (21 matchs joués, 19,3 points par match)
  2. Jordan Hicks (Cherbourg) : 368 points (20 matchs joués, 18,4 points par match)
  3. Moussa Camara (La Charité) : 317 points (21 matchs joués, 15,1 points par match)
  4. Jimmy Lupot (Angers) : 289 points (20 matchs joués, 14,8 points par match)
  5. Lens Aboudou (La Charité) : 309 points (21 matchs joués, 14,7 points par match)
  6. Bojan Davidovac (Pornic) : 308 points (21 matchs joués, 14,7 points par match)
  7. Thibault Chevigny (Ré) : 306 points (21 matchs joués, 14,6 points par match)
  8. Waly Gueye (Fougères) : 300 points (21 matchs joués, 14,3 points par match)
  9. Devidas Keburys (La Rochelle) : 289 points (21 matchs joués, 14,1 points par match)
  10. Marc Antoine Bourgault (Fougères) : 283 points (21 matchs joués, 13,8 points par match)
03 avril 2017 à 13:01
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THOMAS DIETSCH
Capable de localiser tous les clubs de NM2 et pourtant je travaille encore mon double-pas main gauche.
Thomas Dietsch
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
76
-
85
Nanterre
Chalon-sur-Saône
82
-
67
Hyères-Toulon
Le Mans
77
-
63
Le Portel
Limoges
98
-
80
Antibes
Levallois Metropolitans
55
-
67
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
68
-
90
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
78
-
70
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
82
-
76
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
23 novembre - 01h15
NBA Extra
23 novembre - 01h40
Miami Heat
Boston Celtics
23 novembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Golden State Warriors
23 novembre - 09h30
Miami Heat
Boston Celtics
23 novembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Golden State Warriors