NM2


POULE B : COGNAC CHUTE LOURDEMENT À BORDEAUX, TOULOUSE EN PROFITE

Bordeaux bat Cognac 14 avril
Crédit photo : JSA Bordeaux

Après les résultats de ce week-end, Toulouse est dans la dynamique pour monter.

 

En s'inclinant à Bordeaux, Cognac a réalisé la très mauvaise affaire de la journée et se retrouve désormais sous la menace de Toulouse. Avec un match en plus à disputer, le TBC a désormais les cartes en main pour aller chercher cette seconde place synonyme de montée en NM1.

 

  • JSA Bordeaux vs Cognac : 96-71

A l’occasion de la venue de Cognac le Palais des Sports avait fait le plein, 2000 personnes prenant place dans l’arène bordelaise. Il faut dire que l’affiche était particulièrement alléchante entre le CCBB, second mais qui n’avait pas le droit à l‘erreur et une équipe des JSA qui n’avait pas dit son dernier mot dans la course à la deuxième place.

D’entrée les deux formations se sont rendues coup pour coup. Michael Ochereobia s’est montré dominateur à l’intérieur, mais Kilian Incrédule lui a répondu à longue distance. Le CCBB a pris l’avantage grâce à Franck Seguela, avant l’entrée en scène de Sami Driss. Le capitaine bordelais, surmotivé, a inscrit 7 points consécutifs pour permettre aux JSA de virer en tête après 10 minutes de jeu (23-20). Le festival du capitaine bordelais s’est poursuivi dans le second quart-temps, entraînant dans son sillage ses jeunes coéquipiers Andy Louis-Louisy et Antoine Léonard, exemplaire en défense face à Kilian Incrédule. Avec 13 points dans ce seul quart temps, l’ancien béarnais, qui a fêté ses 36 ans samedi, a assommé des cognaçais dépassés par les événements. Dans une ambiance de corrida, Jeffrey Dalmat, parfait à longue distance a permis aux  hommes de Joachim Duthé de rentrer au vestiaire avec une avance conséquente (53-32). Sur leur lancée les JSA n’ont connu aucune baisse de régime dans le troisième quart-temps, à l’image d’un Sami Driss toujours aussi fringant. Malgré l’apport de Thomas Seguela et Cheick Gassama, les hommes de Guillaume Quintard ont sombré face à l’adresse d’Alex Vialaret et l’activité d’Anthony Prugnières (76-47). Malgré l’expulsion pour deux fautes antisportives de Sami Driss, les bordelais, disposés à briller sous les yeux de Jean-Pierre Siutat, ont poursuivi leur festival longue distance avec Alex Vialaret et Anthony Prugnières (20 points, 9 rebonds et 7 passes pour 30 d’évaluation). Grâce à Moustapha NDiaye et Rochel Chery les cognaçais ont remporté le dernier quart temps, durant lequel Joachim Duthé a ouvert son banc et terminé la rencontre avec Orlando Zefania, Antoine Leonard, Gerald Ayayi et Andy Louis-Louisy. Devant un public conquis, les JSA ont réalisé un match exceptionnel d’intensité, confirmant le formidable état d’esprit qui règne dans ce groupe (96-71)

En s’imposant de manière étincelante, les bordelais peuvent encore espérer accrocher la seconde place. Mais l’essentiel est ailleurs, les bordelais ayant gagné un public. Cognac, à qui il ne reste qu’un match à jouer samedi face au POB  a probablement laissé échapper la montée. Une cruelle désillusion pour la formation charentaise …

JSA BMB : Prugnières (20), Driss (26), Leonard (1), Dalmat (15), Vallois (5), Ochereobia (10), Vialaret (13), Louis-Louisy (6).

Cognac : Incrédule (11), Gassama (5), NDiaye (13), Chery (12), F.Seguela (7), T.Seguela (9), Gara (6), Condé (2), Laurent (6).

 

  • Toulouse vs Horsarrieu : 86-55

La réception d’Horsarrieu devait permettre au TBC de mettre encore davantage la pression sur Cognac dans la course à la seconde place, synonyme de montée en NM1. Avec seulement 8 joueurs valides on ne donnait pas cher des chances de l’ASCH face à des toulousains en très grande forme.

Dès le début du match Quentin Hanck et Xavier Pasut ont permis à leur formation de prendre le large malgré l’adresse de Monfort et Bayle (29-16). Le TBC a rapidement pris 20 points d’avance, sous l’impulsion de Dabadie et Tajan, avant que Radjouki et Monfort ne réduisent un peu l’écart (46-30). Au retour des vestiaires les toulousains ont appuyé sur l’accélérateur, toujours par l’intermédiaire de Quentin Hanck. François Couret (9 passes) a parfaitement mené son équipe, distribuant les caviars à ses partenaires. Lucas Monblanc, l’un des meilleurs marqueurs de l’ASCH, a été parfaitement muselé et est passé complètement au travers de la rencontre, n’inscrivant pas le moindre point. Le scénario à sens unique de la partie a permis à Laurent Kleefstra et Old Lo d’offrir plus de 20 minutes au jeune Delis-Mayeta, qu’il a parfaitement rentabilisé avec notamment 8 rebonds. Côté landais, Tanguy Monfort (5 tirs à trois points), Jonathan Radjouki et Maxime Bayle ont surnagé, mais la barre était trop haute pour les hommes d’Adrien Ferrer (86-55).  

En s’imposant logiquement face au promu, le TBC a fait un grand pas vers la NM1, profitant de la défaite de Cognac sur le parquet de Bordeaux. Avec une rencontre de plus à jouer par rapport au CCBB, les toulousains ont désormais les cartes en main.

Toulouse : Delis-Mayeta (4), Couret (4), Fedensieu (5), Tajan (12), Hue (5), Dabadie (11), Pasut (13), Ajenifuja (7), Hanck (25).

Horsarrieu : Monfort (17), Dabadie (2), Talbot (2), Radjouki (13), Fernandez Mortos (4), Urbonas (3), Bayle (14).  

 

  • Garonne vs La Rochelle : 75-57

Désormais hors course pour la montée, Garonne voulait offrir un succès de prestige à son fidèle public. Désormais assuré de la montée en NM1, Rupella arrivait sans pression mais désormais privé de Donzo, blessé jusqu’à la fin de la saison. De son côté le GAB devait une nouvelle fois se passer de Moupegnou et Poilly.

Les deux formations ont démarré timidement la rencontre. Steiner et Larrouquis se sont montrés efficaces pour permettre au GAB de virer en tête à la fin d’un premier quart-temps défensif (14-13). Les rochelais ont eu toutes les peines du monde à se défaire de la pression garonnaise. Entre maladresses et imprécisions les hommes de Greg Thelin, dont l’absence de Donzo s’est faite ressentir à l’intérieur, ont compté 10 points de retard à la pause (34-24). Au retour des vestiaires, les locaux, par l’intermédiaire de Larrouquis et Steiner, ont infligé un 10-0 à des rochelais dépassés par les évènements. Un éclat que l’on aurait pu penser rédhibitoire. Mais Rupella a fait une nouvelle fois parlé sa force de caractère pour renverser la rencontre, par l’intermédiaire de Louvès, Constentin et Sahraoui (49-55). Mais l’effort des maritimes n’a pas été sans conséquence. Durant les 10 dernières minutes, ils n’ont inscrit que 2 petits points sur lancers-francs, se cassant les dents sur la zone press décidée par Fayssal Rhennam. Steiner et Sainsbury ont permis au GAB, spécialiste des remontadas, de passer en tête, puis de réaliser un écart conséquent en remportant ce quart-temps 26-2. A la fin du match le score est lourd pour les visiteurs (75-57).

Les hommes de Fayssal Rhennam ont offert une belle victoire à leur public, avant de se déplacer à Valence-Condom  dans deux semaines, puis d’accueillir Dax lors de la dernière journée. La Rochelle s’offrira une belle fête à domicile face à Val d’Albret avant se déplacer à Bordeaux.

Garonne : Darrigand (3), Steiner (20), Larrouquis (18), Caille (5), Gaillou (8), Auriol (4), Sainsburry-Garcia (8), Mubarak (9).

La Rochelle : Constentin (18), Sy (7), Papiyon (4), Louvès (11), Sahraoui (6), Garbin (4), Neto (7).

 

  • Dax vs Valence-Condom : 88-64

Pour sa dernière à domicile, Dax souhaitait offrir une belle victoire à ses supporters, après une saison qui a longtemps vu l’UDG flirter avec la seconde place. Pour Valence, maintenu quoi qu’il arrive, l’objectif est de finir correctement cette saison compliquée.

Les dacquois sont entrés dans le match de la meilleure des manières, avec un Geoffrey Bourcier une nouvelle fois incisif et bien épaulé par Mourad El Khir. Fatigué après une saison éprouvante, David Seremet s’est montré relativement discret dans une première mi-temps largement dominée par les locaux (46-22). L’UDG a déroulé son basket à l’image de Manoussos et Ramassamy, dominateur dans la peinture. Comme à son habitude Gauthier Darrigand a parfaitement géré le tempo, distribuant les offrandes à El Khir, auteur de son meilleur match offensif de la saison. Convaincant et régulier pour son retour à la compétition cette saison, Bourcier a une nouvelle fois passé la barre des 10 points, comme lors de chaque match depuis la 6ème journée (65-37). Le VCB a bien terminé la rencontre grâce à Mendes, Desbarats et Maggesi, plutôt en jambes en cette fin de saison. Les gersois ont réduit l’écart en remportant le dernier quart-temps (88-64).

Ce succès permet à l’UDG de conserver sa 5ème place avant deux déplacements à Gardonne puis Garonne. Mais le grand évènement de cette fin de saison sera la finale de la Coupe des Landes le 9 mai face à Mongaillard. Valence accueillera Garonne avant de se déplacer à Val d’Albret lors de la dernière journée.

Dax : Bourcier (18), El Khir (22), Mansanne (3), Lissalt (2), Darrigand (10), Ramassamy (13), Lema (4), Manoussos (6).

Valence-Condom : Mehiaoui (3), Maggesi (8), Mendes (10), Nasri (2), Desbarats (11), Seremet (9), Patey (12), Bachman (9).

 

  • Pays des Olonnes vs Gardonne : 96-53

La rencontre entre le POB et Gardonne ne présentait pas de réel enjeu mais les vendéens avaient pour objectif de faire plaisir à leur public pour leur avant dernier match à domicile.

Force est d’admettre qu’il n’y a pas eu vraiment de match, tant les hommes de Guillaume Pons se sont montrés dominateurs dans tous les compartiments du jeu. La doublette intérieure composée de Bennett et Petrovic a fait la loi dans la peinture. Mais la performance de la soirée est venue de Lucas Durand, qui a fait vivre un véritable cauchemar à la défense de Gardonne. A trois points, en drive, il a réalisé le meilleur match de sa carrière avec 37 points, une marque relativement rare à ce niveau. L’ESG est apparue complètement démobilisée, à l’image d’un Maxence Claveau extrêmement discret. Ridwan Rabah n’est pas parvenu à sortir de sa période compliquée, son adresse lui ayant de nouveau fait défaut. Seuls Aymeric Benon, toujours aussi régulier et Mansour Tall, qui a une nouvelle fois rentabilisé ses minutes, ont surnagé. Au final l’addition est très lourde pour les hommes de Christian Ortega : -43 !

Le POB, dont la saison a été en dents de scie, se rendra à Cognac lors de la prochaine journée. Gardonne, dont le principal objectif reste la coupe Sud Ouest, accueillera Dax

POB : Durand (37), Imhoff (3), Toto Nkote (8), Benfatah (12), Petrovic (16), Bennett (20).

Gardonne: Kastratovic (10), Rabah (2), Tall (8), Claveau (6), Senghor (6), Benon (18), Masson (3).

 

  • Val d'Albret vs Real Chalossais: 64-77

Cette rencontre de bas de tableau était avant l'occasion de terminer de la meilleure des manières une saison qui a été éprouvante, aussi bien pour le VAB, dont la valse des coachs aurait pu faire exploser le groupe, que pour le Real.

La formation landaise s'est présentée très diminuée par les absences de Latapy, Darrieutort et Tresgots. Et pourtant les hommes de Marcel Tremea ont parfaitement démarré la rencontre, infligeant un 9-0 aux lot et garonnais. Crabos et Benoit ont même permis à leur équipe de compter 20 points d'avance à la fin du premier quart-temps. Mais la réaction du VAB, par l'intermédiaire de Dacourt, ne s'est pas faite attendre, et les locaux sont rentrés au vestaire avec un retard moins important de 11 points.  C'est le moment choisi par Arii Meuel pour débuter son show. A longue distance comme en pénetration, il a fait fait vivre un véritable cauchemar à ses adversaires, et terminera la rencontre avec 37 points (comme Lucas Durand du POB). Le festival du joueur tahitien a permis à sa formation de reprendre 20 points d'avance. Malgré la révolte menée par Traoré et Pellerin, le Real a parfaitement géré la fin de match, pour s'offrir un beau succés en terre lot et garonnaise.

Le héros du soir, Arii Meuel, ne cachait pas sa satifaction après cette victoire : " Nous sommes content de la victoire. Un bon début de match de notre part qui nous met en rythme pour le reste du match. On a su rester solidaire et concentré quand le Vab revenait au score. Un bonne perf qui nous met en confiance pour le dernier match à domicile de la saison contre Bordeaux."

VAB: Mouchi (5), Ney (14), Diagne (4), Pellerin (12), Traoré (9), Dacourt (17), Lavaure (3).

Real Chalossais: Descat (3), Meuel (37), Crabos (15), Ilardia (8), Benoit (6), Seck (2), Brocaires (6).

 

Le classement de la poule B de NM2 :

1er : La Rochelle : 18 victoires, 4 défaites

2e : Cognac : 17 victoires, 6 défaites

3e : Toulouse : 16 victoires, 6 défaites

4e : Bordeaux : 16 victoires, 6 défaites

5e : Dax : 15 victoires, 7 défaites

6e : Garonne: 14 victoires, 8 défaites

7e : Pays des Olonnes : 12 victoires, 10 défaites

8e : BBM Marmande : 12 victoires, 10 défaites

9e : Gardonne : 9 victoires, 13 défaites

10e : Val d'Albret : 5 victoires, 17 défaites

11e : Horsarrieu : 3 victoires, 20 défaites

12e : Real Chalossais : 4 victoires, 18 défaites

13e : Valence-Condom : 3 victoires, 19 défaites

 

Les meilleurs marqueurs après 21 journées :

1-Maxence Claveau (ESG) 16.84 points

2- Evan Pellerin (VAB) 16.57 points

3- David Seremet (VCB) 15.95 points

4- Nikola Stojilkovic (BBM) 15.65 points

5- Djordje Petrovic (POB) 15.45 points

6- Claude Jean-Pierre (BBM) 14.82 points

7- Sami Driss (JSA) 14.43 points

8- Mantcha Traoré (VAB) 14.42 points

9- Stephan Michael Bennett (POB) 14.41 points

10- Geoffrey Bourcier (UDG) 14.18 points

par @
18 avril 2018 à 21:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
PAT VILLEMUR
Pat Villemur
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching