NM2


POULE B : LA CHARITÉ PROFITE DE LA DÉFAITE DE BRISSAC À PORNIC POUR REPASSER EN TÊTE, CHÂTEAUROUX RELÉGUÉ EN NM3

Pornic Basket Paccelis Morlende
Crédit photo : Pornic Basket

En difficulté depuis le début de la phase retour, Pornic s'est donné de l'air en bas de tableau en s'imposant à domicile face au leader, Brissac.

A l'occasion de cette 19e journée de Nationale 2, les équipes qui évoluaient à domicile se sont toutes imposées à l'exception de Rezé face à Tours. En haut de tableau, c'est le chassé-croisé entre Brissac qui s'est incliné à Pornic et La Charité victorieux d'Angers qui reprend la place de leader. A sept journées de la fin de la saison, les choses commencent à se préciser. Alors que la lutte pour les playoffs est encore indécise, les relégués en NM3 sont proches d'être connu.

 

Pornic vs Brissac : 80-74

 Pornic, qui n'avait pas encore goûté à la victoire lors de cette phase retour, recevait Brissac invaincu depuis octobre dernier. A priori déséquilibré, ce match ne s'est pourtant pas déroulé comme prévu. En effet, les locaux ont mené au score de bout en bout. Lors du premier quart-temps déjà, les hommes de Donald Chanterau ne se laissaient pas impressionner par le leader et affichaient un petit matelas d'avance (23-18). Cet écart restera constant durant toute la partie. Un homme a particulièrement brillé durant cette rencontre, il s'agit du pivot maritime Claude Jean-Pierre (29 points, 7 rebonds, 2 contres, 11 fautes provoquées) qui a sorti une performance XXL pour créer la sensation face au leader. Profitant d'une avance de six unités à la pause (40-34) le tout dans une salle comble, les Pornicais ont senti qu'un résultat positif était à leur portée. Au retour des vestiaires, ils ne se sont pas dégonflés face à un Issife Soumahoro (22 points)  qui était au four et au moulin pour tenter de ramener les siens. Dans une ambiance des grands soirs, les maritimes n'ont pas craqué en fin de match. L'axe 1-3-5 (15 points de Morlende, 15 points de Ferchaud et donc 29 points de Jean-Pierre) a clairement mené Pornic à la victoire. Les joueurs de la Loire-Atlantique signe là une victoire cruciale, eux qui plongeaient dangereusement vers la zone de relégation. La semaine prochaine, ils auront un court mais difficile déplacement du côté des Sables d'Olones à négocier. Quant à Brissac, ce match marque un coup d'arrêt. Mais après tout, une défaite peut parfois servir de piqûre de rappel pour des joueurs qui auront à disputer des matchs couperets s'ils vont en playoffs. Mais d'ici là, la reception de Gravenchon sera une belle occasion de relancer une série de victoire.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Pornic : Jean-Pierre (29), Morlende (15), Ferchaud (15), Gomez (10), Verdan (6), Nicollin (4), Lhomont (1)    Brissac : Soumahoro (22), Robin (10), Chupin (8), Sy (6), Devanne (6), Ammour (6), Jackson (5), Zoric (4), Juillet (4), Macé (3)           

Gravenchon vs La Rochelle : 69-56

N'ayant connu la défaite qu'une seule fois depuis la mi-janvier, Gravenchon est actuellement une des équipes les plus redoutables de la poule. En face, La Rochelle alterne le bon et le moins bon depuis le début de la phase retour. De plus, privé de 2 titulaires (leur pivot Louves et l'arrière Nacius), ce long déplacement en Normandie ne s'annonçait pas des plus aisés. Cela s'est vu dès les premières minutes, les hommes de Greg Thiélin prenaient l'eau face à un collectif bien en place (27-10 après dix minutes de jeu). Dans le deuxième quart-temps, les débats se sont équilibrés, le meneur de jeu rochelais Faycal Sarahoui (23 points) tenait la baraque tant bien que mal. Les défenses avaient pris le pas durant ce deuxième quart-temps (43-25). Piqué au vif après une première mi-temps indigne de leur classement, l'effectif rochelais s'est remobilisé pour revenir progressivement au score. (55-44 après 30 minutes de jeu). L'exploit était alors encore jouable, eux qui avaient connu pareille situation, à Fougères plus tôt dans la saison et qui s'étaient imposés. Mais c'était sans compter sur l'efficacité de l'ailier normand Paul Bouloukouet (18 points), en forme ces derniers temps, ainsi que l'éternel pivot Amadie McKenzie (19 points) qui ont définitivement tué le match. Grosse prestation des hommes de Bruno Suares, qui après La Charité ou encore Cognac, font tomber un autre cador de la poule dans leur salle. Ils auront même la possibilité de retrouver un bilan positif la semaine prochaine à Brissac. Les Rochelais, eux, accueilleront Fougères dans leur antre de Gaston Neveur dans un match à ne pas perdre. 

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Gravenchon : McKenzie (19), Bouloukouet (18), Le Borloch (7), Papo (7), Kovacevic (6), Scherrens (5), Lebas (4), Patry (3)                                                                                       La Rochelle : Sahraoui (23), Keburys (12), Dia (6), Dimitrov (5), Iglesias (4), Costentin (3), Magnan (3), 

 

Fougères vs Châteauroux : 68-43

Fougères, en grande difficulté depuis novembre dernier (deux victoires en douze matchs) recevait des Castelroussins bons derniers mais qui n'ont pas abdiquer pour autant. Bien partis dans cette rencontre, les locaux s'appuyaient sur l'adresse à 3-points de leur meneur Waly Gueye (19 points) ainsi que de l'ailier Marc-Antoine Bourgault (23 points) pour prendre la partie du bon bout (21-13 après dix minutes de jeu). Le deuxième acte s'est averé similaire au premier, les locaux creusant même un peu plus l'écart grâce à une bonne circulation de balle (37-24). De retour des vestiaires, les hommes de Jimmy Réla ont montré qu'ils avaient de l'orgueil en tentant de limiter la casse par l'intérmédiaire du duo d'arrières Sarkis-Tomaku (9 et 8 points). Mais cette réaction fut vaine. En plus d'accuser un retard de douze unités à dix minutes de la fin du match (51-39), les visiteurs ont par la suite lâché prise en ne scorant que cinq points dans le dernier quart-temps. A noter qu'aucun joueur n'a atteint la barre des 10 points du côté de la Berri. C'est au buzzer final que la saison des Castelroussins a connu un tournant. En effet, à l'issu de cette dix-neuvième journée de championnat, Châteauroux est mathématiquement rélégué en Nationale 3. Il faudra se stabiliser en interne la saison prochaine pour pouvoir ensuite revenir plus fort au quatrième échelon national. D'ici là, ils recevront Cherbourg la semaine prochaine. Quant aux Fougerais, cette victoire leur permet de se donner de l'air avant d'attaquer la dernière ligne droite du championnat. Il faudra confirmer cela du côté de La Rochelle samedi prochain.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Fougères : Bourgault (23), Gueye (19), Stanley (11), Duboc (4), Kancel (4), Bourserie (3), Badiane (2)           Châteauroux : Sarkis (9), Tomaku (8), Roche (7), Fabo (5), Monsoreau (5), McClark (4), Gotagni (3), Leatherwood (2)

Cognac vs Pays des Olonnes : 79-61

Cognac devait continuer son sans faute pour espérer prendre part aux playoffs en fin de saison. De son côté, le POB joue désormais avec moins de pression grâce à un maintien déjà assuré. Ce samedi soir, les premières minutes de la rencontre se sont avérées équilibrées, les visiteurs répondaient parfaitement aux offensives du collectif charentais (20-16 après dix minutes). Par la suite, dans un complexe des Vauzelles bien rempli, les Vendéens ont subi la foudre des locaux dans le deuxième quart-temps. A 3-points, l'arrière vétéran Rochel Chery (8 points) puis le meneur/arrière Jonathan Boucaud (21 points) par deux fois, ont permis à leur équipe de prendre le large avant la mi-temps (46-30). Après la pause, les Cognaçais ont accentué leur avance, le pivot Luidgy Chailly (15 points) en profitait même pour faire le show face à un public enjoué. Grâce à une avance de vingt points à l'aube du dernier quart-temps, la messe était dite. Dans une fin de match anecdotique, les locaux ont pu savourer cette quatorzième victoire de la saison, qui les projette à la troisième place du classement à la faveur du revers subi par La Rochelle. La semaine prochaine, Cognac se rendra chez les relégables de Rezé pour continuer de mettre le duo de tête sous pression. Les hommes d'Arnaud Tessier, eux, recevront Pornic dans un match 100% maritime. 

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cognac : Boucaud (21), Chailly (15), N'Diaye (8), Chery (8), Sadiku (7), Gara (6), Séguéla (5), Condé (4), Incrédule (3), Guede (2)                                                                                        Olonnes : Ruiz (14), El Khdar (13), Serresse (11), Toto N'Koté (6), Mourier (6), M.Boutry (6), Terrien (3), Boulin (2), Mijaljovic (2)

 

La Charité vs EOSL Angers : 72-68

Les bourguignons, défaits à Brissac la semaine dernière, se devaient de réagir lors de la réception du mal-classé Angers. Ce samedi soir, la rencontre a bien mal débuté pour des locaux qui laissaient beaucoup trop d'espaces en défense. Pas assez organisés non plus en attaque, les Charitois limitaient la casse grâce à de nombreuses fautes provoquées et des lancers-francs convertis. A la mi-temps, Angers, douzième au classement, faisait sensation (30-37). Revenus avec de meilleurs intentions des vestiaires, les locataires de la salle Georges Picq ont recollé au score puis ont pris les devants en milieu de troisième quart-temps (57-48 après 30 minutes). Avec une défense réajustée et un meilleur rythme en attaque, les locaux trouvaient enfin des solutions. C'est l'ailier Moussa Camara (20 points) qui a fait baculer le mach grâce à trois 3 tirs primés de suite. Mais contre toute attente, les charitois sont retombés dans leurs travers en fin de match, offrant même une balle d'égalisation au meneur adverse Johan Péricard (3 points) à 20 secondes du buzzer final. Celle-ci s'est soldée par un échec, ce qui a permis aux hommes de Fabien Anthonioz de l'emporter. En s'imposant dans la douleur, La Charité repasse donc devant Brissac au classement. Un long déplacement les attend la semaine prochaine du côté de l'île de Ré. Quant aux Angevins, le maintien s'avère de plus en plus utopique quand on sait qu'ils ont trois défaites de retard sur Pornic à sept journées de la fin.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

La Charité : Camara (20), Aboudou (14), Montanana (11), Fandelet (10), M'Bala (8), Thalien (5), Ajenifuja (2), Salaneuve (2)                                                              EOSL Angers : Cissoko (18), Lupot (16), Aultman (10), Yao-Delon (9), Lonzième (5), Guirrou (4), Dacourt (3), Péricard (3) 

 

Cherbourg vs Ré : 96-78

Défaits six fois lors de leur sept dernières sorties, les Cherbourgeois recevaient l'équipe de l'île de Ré dans le but de conserver un blian positif, eux qui ont si bien débuté dans ce championnat. Durant cette rencontre, la différence s'est faite dès les premières minutes. La meilleure attaque de la poule a une nouvelle fois démontré toute son efficacité en plantant 35 points en dix minutes de jeu (35-14). Les Rétais ont réagi au cours du deuxième quart-temps grâce à la réussite de l'arrière Thibault Chevigny (22 points) et de Derrick Russell (19 points) plus près du cercle. Malgré cela, ils n'étaient pas parvenu à revenir sur les basques des Normands à la pause (47-37). Malheureusement pour eux, l'attaque cherbouregoise s'est remise en route dans le troisième quart-temps, scellant ainsi définitivement le sort de cette rencontre (74-55 après 30 minutes). Grâce aux ailiers Pierre-Baptiste Kieger (22 points) et Jordan Hicks (21 points) ainsi qu'à l'intérieur via Fabien Omont (17 points), les solutions se sont multipliées pour les locaux. Au terme d'un dernier quart-temps disputé malgré tout, les joueurs du Cotentin se sont logiquement imposés. Après deux défaites consécutives, les insulaires recevront La Charité la semaine prochaine dans le but de prendre ses distances avec la zone de relégation. Quant aux joueurs de Serge Gregorieff, une deuxième victoire de suite est envisageable la semaine prochaine à Châteauroux.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Cherbourg : Kieger (22), Hicks (21), Omont (17), Lepetit (11), Chavoutier (9), Gregorieff (7), Bruzokas (6), Cevadille (3)                                                                        Ré : Chevigny (22), Russell (19), Trohel (9), Papiyon (8), Moulart (6), Poiroux (6), Molongo (5), Beuzelin (2), Salvis (1) 

 

Rezé vs Tours : 60-88

Outre le fait que ces deux équipes présentent un bilan comptable pour le moins différent, le déplacement tourangeaux en terre nantaise ne parraissait pas si simple, dans une salle où beaucoup de "gros" ont déjà souffert. Lors d'un premier quart-temps largement en leur faveur, les joueurs de l'UBTM Amy M'Boma (15 points) et Pierrick Moukenga (19 points) donnaient le ton de cette rencontre grâce à une belle réussite à 3-points. Après dix minutes de jeu, les Rezéens accusaient déjà un retard de onze unités (19-30). Néanmoins, ils ont fait honneur à leur réputation d'équipe difficile à manoeuvrer à domicile, et jouaient les yeux dans les yeux avec leurs homologues au cours du deuxième quart-temps. C'est le poste 2/3  Maxime Baron (25 points) qui tenait son équipe à bout de bras. Plus encore, sur un 3-points au buzzer, les hommes de Stéphane Jarnoux pouvaient se targuer d'être encore dans les clous à la pause (36-46). Cependant, recadrés par Pierre Tavano à la mi-temps, les Tourangeaux sont revenus plus forts que jamais en infligeant un cinglant 19-0 aux Rezéens. Il a même fallu attendre sept minutes pour que les coéquipiers de William Soliman (10 points) inscrivent un premier panier. Les visiteurs pointants largement en tête à l'entame du dernier quart-temps (41-68), le coach tourangeaux en a profité pour faire tourner son effectif, dans une fin de match anecdotique. Avec une marque bien équilibrée (cinq joueurs en double-figure), les joueurs de la Touraine ont empoché leur sixième victoire de suite et demeurent invaincus depuis le début de la phase retour. L'effectif semble avoir définitivement trouvé son alchimie, malheureusement de manière trop tardive pour pouvoir répondre aux objectifs annoncés en début de saison. Ils joueront à domicile face à un autre relégable la semaine prochaine, a savoir Angers. Avec quatre victoires de moins que Pornic en seulement sept rencontres à disputer, les banlieusards nantais s'éloignent de plus en plus d'un maintien en Nationale 2. Une défaite la semaine prochaine à domicile face à Cognac pourrait presque d'ores et déjà les condamner. 

Satisfait, Pierre Tavano a réagi à chaud dans les colonnes de La Nouvelle République :

"Nous avons évité le piège. En première mi-temps, leur faux rythme nous a posé problème et ils ont bien joué le coup là-dessus. Après la pause, j'ai demandé à mes joueurs dêtre plus aggressifs en défense et on a fait la différence dans le troisième quart-temps. Pour la suite, on ne va rien lâcher en prenant match après match même si on a plus rien à jouer. Nous devons rester professionnels et faire le métier jusqu'au bout pour nos supporters."

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) : 

Rezé : M.Baron (25), Soliman (10), T.Baron (9), Kittar (4), Guillou (4), Lefeuvre (2), Henaff (2), Gilbert (2), Michaud (2)                                                                                                  Tours : Moukenga (19), Cingala-Mata (16), M'Boma (15), Lesieu (13), Matic (11), Ramphort (4), Belabre (4), Crapez (3), Nzougou (3)

 

Le classement de la poule B de Nationale 2 après dix-neuf journées : 

  1. La Charité : 16 victoires et 3 défaites
  2. Brissac : 15 victoires et 4 défaites
  3. Cognac : 14 victoires et 5 défaites
  4. La Rochelle : 14 victoires et 5 défaites
  5. Tours : 12 victoires et 7 défaites
  6. Cherbourg : 10 victoires et 9 défaites
  7. Olonnes : 10 victoires et 9 défaites
  8. Gravenchon : 9 victoires et 10 défaites
  9. Fougères : 8 victoires et 11 défaites
  10. Ré : 8 victoires et 11 défaites
  11. Pornic : 8 victoires et 11 défaites
  12. EOSL Angers : 5 victoires et 14 défaites
  13. Rezé : 4 victoires et 15 défaites
  14. Châteauroux : 0 victoire et 19 défaites

Le top 5 des meilleurs marqueurs de la dix-neuvième journée (source : Richard Ferraguti) :

  1. Claude Jean-Pierre (Pornic) : 29 points
  2. Maxime Baron (Rezé) : 25 points
  3. Marc-Antoine Bourgault (Fougères) & Faycal Sarhaoui (La Rochelle) : 23 points
  4. Pierre-Baptiste Kieger (Cherbourg), Thibault Chevigny (Ré) & Issife Soumahoro (Brissac) : 22 points
  5. Jordan Hicks (Cherbourg) & Rochel Chery (Cognac) : 21 points

Le top 10 des meilleurs marqueurs de la poule B après dix-neuf journées (source : Richard Ferraguti) : 

  1. Amadie McKenzie (Gravenchon) : 364 points (19 matchs joués, 19,2 points par match)
  2. Jordan Hicks (Cherbourg) : 338 points (18 matchs joués, 18,8 points par match)
  3. Lens Aboudou (La Charité) : 286 points (19 matchs joués, 15,1 points par match)
  4. Bojan Davidovac (Pornic) : 282 points (18 matchs joués, 14,8 points par match)
  5. Moussa Camara (La Charité) & Thibault Chevigny (Ré) : 280 points (19 matchs joués, 14,7 points par match)
  6. Vaidotas Pridotkas (Tours) : 265 points (18 matchs joués, 14,7 points par match)
  7. Waly Gueye (Fougères) : 279 points (19 matchs joués, 14,7 points par match)
  8. Jimmy Lupot (EOSL Angers) : 277 points (19 matchs joués, 14,6 points par match)
  9. Julien Lesieu (Tours) : 275 points (19 matchs joués, 14,5 points par match)
  10. Miguel Montanana (La Charité) : 270 points (19 matchs joué, 14,2 points par match) 
13 mars 2017 à 07:43
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THOMAS DIETSCH
Capable de localiser tous les clubs de NM2 et pourtant je travaille encore mon double-pas main gauche.
Thomas Dietsch
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
5ème journée
13 octobre
Dijon
88
-
86
Chalon-sur-Saône
14 octobre
Monaco
86
-
62
Cholet
Boulazac
70
-
73
Châlons-Reims
Hyères-Toulon
78
-
72
Levallois Metropolitans
Le Mans
91
-
70
Bourg-en-Bresse
Lyon-Villeurbanne
83
-
69
Le Portel
Nanterre
93
-
77
Antibes
15 octobre
Limoges
80
-
74
Strasbourg
16 octobre
Gravelines-Dunkerque
65
-
57
Pau-Lacq-Orthez
Autres journées
PROGRAMME TV
18 octobre - 02h00
Cleveland Cavaliers
Boston Celtics
18 octobre - 04h30
Golden State Warriors
Houston Rockets
18 octobre - 04h40
Holon
Monaco
18 octobre - 07h15
Buzzer
18 octobre - 08h15
Gravelines-Dunkerque
Pau-Lacq-Orthez