NM2


POULE B : LA CHARITÉ S'EN SORT FACE À COGNAC, LE DERBY NORMAND POUR GRAVENCHON

Crédit photo : Page facebook de La Charité Basket

En s'imposant de peu contre Cognac, La Charité a pris un peu plus d'avance en tête du classement de la poule B de Nationale 2.

Cette treizième journée de championnat marquait la clôture de la phase aller pour tous les clubs de Nationale 2. La Charité a affirmé un peu plus sa suprématie au sein de cette poule, tandis que Gravenchon a du s'employer pour venir à bout de Cherbourg.

Gravenchon vs Cherbourg : 88-86 (ap)

Gravenchon, en position de relégable, reçevait Cherbourg, équipe solide cette saison, à l'occasion du derby normand. Bien que diminués par les blessures, les locaux ont mené au score de bout en bout. Accusant un retard de 23 points au cours de ce match, les Cherbourgeois sont revenus forts dans le dernier quart-temps poussant même le match en prolongation. Mais à l'image de la saison dernière, les hommes de Serge Gregorieff se sont inclinés à l'issue des cinq minutes supplémentaires face à leurs homogues Seinomarins. C'est le jeune Johan Papo (21 ans) qui a terminé meilleur marqueur gravenchonnais avec 21 unités. Cette victoire, acquise au forceps, permet à Gravenchon de s'extirper provisoirement de la zone rouge. Quant aux Cherbourgeois, un difficile déplacement à Brissac les attend lors de la prochaine journée.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) : 

Gravenchon : Papo (21), Scherrens (19), McKenzie (18), Le Borloch (15), Lebas (7), Godon (7), Patry (1)     Cherbourg: Omont (23), Hicks (20), Kieger (12), Chavoutier (8), Cevadille (7), Lepetit (6), Gregorieff (6), Wittemberg (2), Brusokas (2).

 

Fougères vs Pornic : 88-77

Après leurs cinq défaites sur les six derniers matchs disputés, les Fougerais accueillaient Pornic dans l'espoir de conclure positivement cette phase aller plus qu'honorable pour un promu. La rencontre a démarré sous les meilleurs auspices pour les locaux, Pornic prenant l'eau en défense. Largement en tête à la mi-temps (60-43), les Bretons ont vu leurs hôtes revenir fort dans le troisième quart-temps, par l'intermédiaire de l'ancien joueur de Pro A Paccelis Morlende (16 points) ou encore du pivot serbe Bojan Davidovac (20 points). Cependant, l'écart crée par Fougères auparavant  était bien trop important pour espérer quoi que ce soit dans ce match. Comme à son habitude, le backcourt fougerais (Gueye-Duboc-Bourgault) s'est révélé très efficace, bien aidé par le pivot vétéran Rolan Roberts (15 points). Les locaux ont tranquillement géré leur fin de match achevant ainsi la phase aller avec un bilan positif (7 victoires et 6 défaites).

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :

Fougères : Gueye (21), Duboc (20), Roberts (15), Bourgault (13), Tetainanuarii (8), Badiane (5), Stanley (4), Kancel (2)                                                                                                                                                             Pornic : Davidovac (20), Morlende (16), Jean-Pierre (11), Verdan (7), Gomez (6), Ferchaud (5), Nicollin (5), Lhomont (5), Baudu (2)

 

La Charité vs Cognac : 72-70

Il s'agissait d'un duel de haut de tableau entre deux des trois formations les mieux classées de cette poule B. Les Nivernais (premiers de la poule) devaient l'emporter afin de conserver au minimum une victoire d'avance sur leur dauphin, La Rochelle. Dans une salle chauffée à blanc, les Charitois ont d'abord fait jeu égal avec leurs adversaires durant les dix premières minutes. Mais au cours du deuxième quart-temps, les locaux se sont détachés et ont pu regagner les vestiaires avec une avance confortable (41-29). Dans un match engagé, les joueurs se sont rendus coups pour coups dans le troisième acte, sans pour autant que l'avance bâtie par les Bourguignons ne fonde. On se dirigeait donc tout droit vers une victoire du leader, mais c'était sans compter sur le reveil des Charentais. Et quel réveil ! Ces derniers, grâce à une défense de fer, sont revenus petit à petit à hauteur de leurs adversaires. Les spectateurs de la salle Georges Picq ont donc eu le droit à une fin de match sous très haute tension. En toute fin de rencontre, Moussa Camara a raté ses deux lancers francs, mais Elio Sadiku  en contre-attaque a manqué la balle de match au buzzer. Avec une marque bien répartie (quatre joueurs à dix points ou plus), les joueurs de La Charité se sont offerts une douzième victoire en treize matchs.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti) :  

La Charité : Aboudou (14), Montanana (12), Salaneuve (11), Ajenifuja (10), Camara (9), Thalien (7), Fandelet (6), M'Bala (2), Boyer (1)                                                                                                                       Cognac : Boucaud (17), N'Diaye (15), Séguéla (10), Sadiku (7), Chery (6), Incrédule (6), Conde (5), Guede (4).

 

EOSL Angers vs Rezé : 

Dans un match déjà crucial pour le maintien, les Rezéens se déplaçaient chez leurs voisins angevins. Dans la salle Jean Bouin, habituellement occupée par l'ABC (Nationale 1) ou encore l'UFAB49 (LFB), les débats se sont avérés équilibrés en première mi-temps. A l'aise dans le jeu de transition, les joueurs de Rezé répondaient parfaitement aux Angevins. Mais au retour des vestiaires, malgré une bonne défense, les banlieusards nantais ont cruellement manqué de solutions offensives (seulement 17 points marqués en deuxième mi-temps), à la différence des locaux bien plus inspirés. L'intérieur Fodie Cissoko (26 points) a été le grand artisant de cette victoire, bien secondé par l'ailier Jimmy Lupot (15 points). Suite à cette rencontre, les deux équipes possèdent le même bilan, à savoir 3 victoires et 10 défaites, et sont en position de relégable. Attention à Rezé qui devra encore se déplacer la semaine prochaine, cette fois sur le parquet de l'USV Ré, équipe en net regain de forme.

Les marqueurs (source : Ouest-France) : 

EOSL Angers : Cissoko (26), Lupot (15), Jovanovic (8), Yao-Delon (7), Péricard (5), Aultman (4), Guirrou (3), Lonzième (3), Dacourt (1)
Rezé : Baron (14), Kittar (13), Henaff (12), Diop (9), Le Feuvre (5), Soliman (2), Gilbert (2)

 

USV Ré vs Pays Des Olonnes : 71-69

Equipe en forme de ce début d'année, l'USV Ré recevait dans son antre, l'ambitieuse formation du POB. Depuis que les deux équipes s'affrontent en Nationale 2, les Vendéens n'avaient jamais réussi à s'imposer sur l'île de Ré. Après trois quart-temps dominés par les Rétais, ces derniers ont commencé à prendre l'eau en défense, encaissant 24 points sous les coups de boutoir des intérieurs vendéens Sébastien Ruiz (21 points) et Mathieu Boutry (24 points). Dans une fin de match irrespirable, les insulaires ont du s'en remettre à un contre énorme de Philippe Papiyon sur un tir à trois points adverse pour conserver leur avance de deux unités. Malgré la défaite, les joueurs du POB n'ont jamais rien lâché et peuvent se satisfaire de conclure cette phase aller avec un bilan positif (7 victoires et 6 défaites), et ce, pour la première fois depuis leur montée en Nationale 2.

Les marqueurs (source : Richard Ferraguti)

USV Ré : Moulart (19), Russell (15), Papiyon (13), Beuzelin (11), Chevigny (9), Trohel (4)                                 POB : Boutry (24), Ruiz (21), Toto N'Koté (9), Mourier (7), Serresse (4), El Khdar (2), Boulin (2)

 

Tours vs La Rochelle : 60-67

Cette rencontre opposait deux des plus gros effectifs de cette passionnante poule B. Tours, nettement décroché au classement pour espérer jouer les playoffs, affrontait La Rochelle, sévèrement battu la semaine dernière sur son parquet. Le début de rencontre fut à la faveur des hommes de Pierre Tavano, profitant de la maladresse des Rochelais (18-7 à l'issue du premier quart-temps) et des attaques conclues par Julien Lesieu (20 points). Cependant, la suite fut moins favorable aux locaux, la faute au collectif retrouvé de leurs adversaires. Ces derniers ont enfoncé le clou, par l'intermédiaire du Lituanien Deividas Keburys (27 points), pour recoller au score et même passer définitivement devant au début du dernier quart-temps. Durant cette rencontre, les Tourangeaux ont montré des limites, notamment mentales, dues à leur saison décevante. Cette défaite, qui plus est, face à un candidat aux playoffs les prive vraisemblablement de tout espoir de remontée. Quant aux Rochelais, il faudra bonifier ce résultat en battant Châteauroux à domicile la semaine prochaine.

Greg Thiélin, le coach rochelais analysait à chaud cette rencontre dans les colonnes de la Nouvelle République :

"Cela n'a pas été flamboyant car en première période, on a completement déjoué, avec trop de ball-trap et pas de repli défensif. Mais on a déjà connu ces situations, avec des départs ratés, donc on n'a pas paniqué. Après on a su modifier les choses, se montrer plus agressifs et trouver des solutions plus près du cercle."

Les marqueurs (source : La Nouvelle République) :

Tours : Lesieu (20), Diouf (11), Pridotkas (11), Moukenga (5), Matic (5), Cingala-Mata (4), Ramphort (2)                                                                                                                              La Rochelle : Keburys (27), Dia (14), Sahraoui (9), Nacius (9), Constentin (6), Louves (1), Iglesias (1)

 

Brissac vs Châteauroux : 82-68

Vainqueur à La Rochelle la semaine dernière, Brissac avait l'occasion de confirmer cet excellent résultat avec la réception de l'équipe de Châteauroux, qui court toujours après un premier succès cette saison. La tâche s'annonçait donc ardue pour les Berrichons. Mais à la surprise générale, ces derniers faisaient match égal avec les Brissacois à la mi-temps (37-37). Mieux encore, sous l'impulsion d'un Samuel Roche record (24 points), les visiteurs affichaient même une avance de neuf unités en milieu de troisième quart-temps. Toutefois, comme la semaine dernière face à l'USV Ré les joueurs de Jimmy Réla ont explosé en fin de match. Brissac en a profité pour passer un sévère 16-2 à la lanterne rouge et s'est par la suite imposé. Au terme de ce match, Issife Soumahoro (18 points)  et Maxime Chupin (17 points) ont terminé meilleurs marqueurs du BAB. Châteauroux a encore une fois montré beaucoup d'envie mais cela n'a pas suffit. Quant aux locaux, ils profitent de la défaite de Cognac à La Charité pour prendre seul la troisième place de cette poule.

Les marqueurs (Source : La Nouvelle République) : 

Brissac : Soumahoro (18), Chupin (17), Ammour (14), Macé (12), Sy (8), Robin (7), Jackson (4), Devanne (2).                                                                                                                                                                 Châteauroux : Roche (24), Fabo (14), Gotagni (9), McClark (7), Leatherwood (7), Monsoreau (3), Girard (2), Tomaku (2).

 

Le classement de la poule B de Nationale 2 après treize journées : 

  1. La Charité : 12 victoires et 1 défaites
  2. La Rochelle : 11 victoires et 2 défaites
  3. Brissac : 10 victoires et 3 défaites 
  4. Cognac : 9 victoires et 4 défaites
  5. Cherbourg : 8 victoires et 5 défaites
  6. Pays des Olonnes : 7 victoires et 6 défaites
  7. Fougères : 7 victoires et 6 défaites
  8. Tours : 6 victoires et 7 défaites
  9. Pornic : 6 victoires et 7 défaites
  10. Ré : 5 victoires et 8 défaites
  11. Gravenchon : 4 victoires et 9 défaites 
  12. EOSL Angers : 3 victoires et 10 défaites
  13. Rezé : 3 victoires et 10 défaites
  14. Châteauroux : 0 victoire et 13 défaites

 

Le top cinq des meilleurs marqueurs de la treizième journée (source : Richard Ferraguti) :

  1. Deividas Keburys (27 points)
  2. Fodie Cissoko (26 points)
  3. Sasa Mijajlovic & Samuel Roche (24 points)
  4. Fabien Omont (23 points)
  5. Waly Gueye, Johan Papo, Sébastien Ruiz (21 points)

 

Le top 10 des meilleurs marqueurs de la poule B de Nationale 2 (source : Richard Ferraguti) : 

  1. Jordan Hicks (Cherbourg): 251 points (12 matchs joués, 20,9 points par match)
  2. Amadie McKenzie (Gravenchon) : 255 points (13 matchs joués, 19,6 points par match)
  3. Bojan Davidovac (Pornic) : 208 points (13 matchs joués, 16 points par match)
  4. Lens Aboudou (La Charité) : 200 points (13 matchs joués, 15,38 points par match)
  5. Vaidotas Pridotkas (Tours) : 195 points (13 matchs joués, 15 points par match)
  6. Kamel Ammour (Brissac) : 190 points (13 matchs joués, 14,6 points par match)
  7. Deividas Keburys (La Rochelle) : 190 points (13 matchs joués, 14,6 points par match)
  8. Miguel Montanana (La Charité) : 190 points (13 matchs joués, 14,6 points par match)
  9. Paccelis Morlende (Pornic) : 185 points (13 matchs joués, 14,2 points par match)
  10. Julien Lesieu (Tours) : 185 points (13 matchs joués, 14,2 points par match) 

 

23 janvier 2017 à 08:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THOMAS DIETSCH
Capable de localiser tous les clubs de NM2 et pourtant je travaille encore mon double-pas main gauche.
Thomas Dietsch
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
20h00
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h15
NBA Extra
21 octobre - 00h30
Unics Kazan
Levallois Metropolitans
21 octobre - 01h00
Milwaukee Bucks
Cleveland Cavaliers
21 octobre - 09h30
Philadelphia 76ers
Boston Celtics