NM2


POULE C : VITRÉ, TOURS ET ANGERS RESTENT INVAINCUS

Tony Ramphort Tours
Crédit photo : Donovan Gougeon

Dans celle qu'on surnomme la "poule de la mort", les équipes attendues en haut de tableau tiennent pour le moment leur rang. Juvisy et Gravenchon sont les seuls qui n'ont pas encore gagné.

Tours vs Rennes : 76-61

Avec Angers, l'UTBM fait un peu figure d'épouvantail dans cette poule C de Nationale 2. L'effectif est mieux construit que la saison dernière et la mayonnaise a bien pris sous la houlette de Pierre Tavano. En témoigne la quatrième victoire en autant de matchs, ce samedi face au relégué de Nationale 1, Rennes, après avoir fait tomber Calais, Laval et Cherbourg depuis l'ouverture du championnat. Derrière son duo Tony Ramphort (17 points), Julien Lesieu (22), la formation tourangelle a rapidement pris les devants (42-25) et malgré une baisse de régime dans le dernier quart-temps, a confirmé son début de championnat parfait. Prochain match, de nouveau à domicile dans une semaine, face à Vanves. L'Union Rennes Basket 35, qui vit de son côté "une année de transition", affiche un bilan équilibré : deux victoires et deux défaites.

UTBM : Lesieu 22, Jovanovic 5, Ramphort 17, Bergeron , Williams 5, Cadiau , M'Boma 2, Dia 2, Cingala-Mata 15, Matic 8.

Union Rennes Basket : Gautier 4 , Fontaine 12, Belloir 2, Rousseau , Sclear 10, Houeix 2, Pene 3, Pelkic 9, Pesquerel 2 , Djurasovic 17.

Vanves vs Vitré : 54-66

Il y a eu des matchs de basket plus aboutis des deux côtés. Maladroit et moyennement inspiré, le Stade de Vanves a laissé Vitré, venu pour poursuivre sa série d'invincibilité, mener la danse. Les Bretons ne s'en sont pas privés et ont immédiatement pris les devants (14-16, 10') pour ne jamais les lâcher. Antoine Belkessa et Aleksandar Radulovic, tout deux auteurs de 15 points, ont entre autres permis à leur équipe de rejoindre le vestiaire à la mi-temps avec onze points d'avance (22-33) puis de porter l'écart à seize points à dix minutes du terme (41-57). Suffisant pour l'emporter malgré quelques frayeurs. Une semaine après une rencontre de haute volée face à Berck, les Vitréens ont assuré l'essentiel et se présenteront à Poissy samedi prochain pour tenter d'arracher une cinquième victoire tandis que Vanves, qui souffle le chaud et le froid depuis début septembre, aura l'obliagtion de sortir un gros match pour perturber Tours.

Vanves : Breggion 11, Sauzeau 4, Desroses 7, Antic 6, Sene 2, Kabengele-Kala 12, Vertus 1, Seye 3, Kossangue Toro 2, Buval 6.

Vitré : Lissossi 2, Veillet 6, Chapuy 7, Mérie 8, Plateau 6, Alliman 7, Belkessa 15, Radulovic 15, Bourserie.

Angers vs Cherbourg : 88-69

Des regrets des deux côtés. Dans le jeu, pour Laurent Buffard (Angers) : "On a effectué une première mi-temps laborieuse. Défensivement, on a énormément fait d’erreurs et on a eu trop de pertes de balle. Ce match est plein d'enseignements" (propos retranscris sur Passion Sports 49). Dans l'enjeu pour Serge Gregorieff (Cherbourg) : "C’est une énorme déception. Je pense que l’on n’a pas affronté une équipe d’Angers de haut niveau et que l’on aurait pu au moins les faire douter. Je n’ai pas senti tous les joueurs concernés par la rencontre." Bousculé en première mi-temps (39-34), l'EAB, qui effectuait son premier match à domicile après trois déplacements, a quelque peu rectifié le tir au retour des vestiaires. Avec un Brice Pierard impeccable à longue distance (5/5 à 3 points) et Fitsgerald en patron sous le cercle (24 d'évaluation), l'équipe Angevine a peu à peu creusé l'écart pour s'assurer au final une victoire de 19 points. Important avec un choc à Laval. Cherbourg, lui, devra à tout prix battre Fougères pour ne pas trop douter.

Étoile Angers Basket : Lonzième 13, Lupot 10, Guirrou 2, Tchoubaye Bakala 7, Diop 6, André 5, Akinocho 6, Pierrard 21, Fitsgerald 18.

AS Cherbourg : Capitaine 5, Weber 24, Gregorieff 3, Cevadille 4, Brusokas 10, Omont 10, Keita 7, Lepetit 6.


Fougères vs Laval : 54-76

"On a été ridicule, on a donné un spectacle lamentable sur les attitudes, le mal est profond. [...] C'est désagréable de le dire mais à la vue de cette entame, si on se maintient, c'est un exploit." Christophe Evano, le coach Fougerais, était furieux, vendredi soir, comme le rapporte Ouest-France. L'équipe Bretonne est déjà en crise après quatre journées. Une seule victoire au compteur, lors de la première journée à Juvisy, et surtout deux lourdes défaites à domicile, face à Calais puis Laval. Ces derniers, promus dans la division, font à l'inverse un gros coup et confirment leur excellent début de saison. Avec son capitaine Jérémy Nicolas (18 points), toujours aussi inarrêtable dans la raquette, l'USL a démarré tambour battant (11-21, 10') et a réussi à limiter Fougères en-dessous de la barre des 55 points. Une grosse performance qui leur permet de figurer dans le haut du classement, juste avant de recevoir Angers. Fougères, de son côté, va à Cherbourg.

Fougères : Duboc 6, Housieaux 8, Laizé, Chavoutier 1, Bourserie 4, Bourgault 4, Akadiri 3, Kelum 19, Tetainanuarii 3, Badiane 6.

Laval : T.Foucher, Froc 4, Crétois 7, N.Foucher 2, Gelu 8, Meignan 9, Toneguzzo 4, Faulkner 18, Radenkovic 6, Nicolas 18.


Berck
vs Poissy : 73-59

Berck a connu une soirée cauchemar où seule la victoire pourra les consoler. L'infirmerie, où figure déjà Alexandre Mendy, a doublé de volume en quinze secondes chrono. Camille Eleka, tout juste revenu d'une blessure à la cuisse, qui disputait son premier match à domicile, a rejoint le vestiaire à la quinzième minute, porté par ses coéquipiers. Son tendon aurait lâché. Quelques secondes plus tard, c'est l'imposant Lionel Ebreuil qui sortait du terrain : la cheville est touchée cette fois. Pascal Julien a donc dû composer pendant 25 minutes... avec six joueurs. Heureusement, Jovanovic a porté son équipe avec 21 points et l'ABBR, qui menait de seulement deux points à la pause (35-33), a réussi à accélérer en fin de match pour sauver une soirée bien difficile. Au classement, l'équipe nordiste est quatrième. Poissy, neuvième.

ABBR : Hello 6, Diouf 11, Jovanovic 21, Eleka 2, Ebreuil 2, Cantinol 11, Weber 8, Wright 12

Poissy : Lahontan 8, Mendy, Sambe Pape 8, Lescieux 3, Diakite 4, Coco 11, Closson 4, Boivin 8, Samake 8, Anstett 5.


Gravenchon vs Calais : 72-76

Gravenchon a touché du doigt la première victoire de sa saison. Mais la pièce est finalement tombée, après prolongation, du côté de Calais. Ces derniers, qui ont perdu deux fois à domicile depuis le début de saison, face aux grosses cylindrées que sont Angers et Tours, s'étaient bien ouverts le chemin pour poursuivre un sans-faute à l'extérieur. Ils menaient 27-30 à la mi-temps puis 44-51 avant d'attaquer les dix dernières minutes grâce à l'efficacité de Hane au scoring (19 points). Mais porté par Cédric Le Borloch (23 points), Gravenchon a grappillé son retard jusqu'à arracher cinq minutes supplémentaires. Pas suffisant. Les prochains matchs seront décisifs : à Rennes puis face à Poissy.

Gravenchon : Brizou, Le Borloch 23, Caudrelier, Patry 3, Bouloukouet 12, Usic 15, Lebas 2, Bourdariat 3, Kovacevic 14, Jean.

Calais : Cazier 14, Sy 8, Maginot 3, Henocq 10, Hane 19, Persic 5, Sow 6, Reed 11.


Pornic
vs Juvisy : 82-68

C'était le match à ne pas perdre puisque les deux équipes se devaient d'ouvrir leur compteur de victoires. Et c'est Pornic qui fait la bonne opération de la soirée. Avec la percussion de l'ex-joueur du GET Vosges, Bernard Mpoy (22 points), qui réalise par ailleurs un excellent début de saison d'un point de vue individuel, et l'adresse de Cedric Ferchaud (20 points), les locaux ont pris le meilleur sur les banlieusards parisiens qui viennent de lâcher trois matchs à domicile face à Fougères, Angers et Vanves. Un quatrième se profile dans une semaine, face à une équipe de Berck sûrement diminuée. Les points au classement vont se faire de plus en plus précieux. Pornic, de son côté, a peut-être enfin lancé sa saison et s'avance avec un peu plus de confiance vers un match à Calais.

Pornic : Baudu 6, Jobard 10, Gomez 6, Mpoy 22, Ferchaud 20, Lecointe, Quiros 12, Gobin, Nicollin 6.

Juvisy : Mbengue 11, Broliron 5, Mavinga-Mbemba 16, Badia 7, Rafai 16, Diouf 2, Konsa 6, Le Guel 4, Farot 1, Yoro.

Top scoreurs après quatre journées :

1er : Bernard Mpoy (Pornic) : 22 points de moyenne
2e : Jérémy Nicolas (Laval) : 19,5 points
3e : Julien Lesieu (Tours) : 19,3 points
4e : Trey Kellum (Fougères) : 17 points
5e : Tony Ramphort (Tours) : 16,8 points

Classement :

1er, 2e et 3e : Angers, Vitré et Tours : 4 victoires

4e et 5e : Berck et Laval : 3 victoires et 1 défaite

6e, 7e et 8e : Calais, Rennes et Vanves : 2 victoires et 2 défaites

9e, 10e, 11e et 12e : Poissy, Pornic, Fougères et Cherbourg : 1 victoire et 3 défaites

13e et 14e : Juvisy et Gravenchon : 4 défaites

02 octobre 2017 à 08:39
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
10ème journée
17 novembre
Dijon
101
-
81
Boulazac
18 novembre
Châlons-Reims
20h00
Nanterre
Chalon-sur-Saône
20h00
Hyères-Toulon
Le Mans
20h00
Le Portel
Limoges
20h00
Antibes
Levallois Metropolitans
20h00
Cholet
Pau-Lacq-Orthez
18h30
Monaco
19 novembre
Gravelines-Dunkerque
18h00
Bourg-en-Bresse
Strasbourg
18h30
Lyon-Villeurbanne
Autres journées
PROGRAMME TV
19 novembre - 00h00
Lyon-Villeurbanne
Trente
19 novembre - 00h45
NBA Extra
19 novembre - 01h30
Philadelphia 76ers
Golden State Warriors
19 novembre - 01h45
Kuban Krasnodar
Limoges
19 novembre - 03h10
Dallas Mavericks
Milwaukee Bucks