NM2


POULE C : VITRÉ REMONTE EN NATIONALE 1 UN AN APRÈS, ANGERS PEUT LUI EMBOÎTER LE PAS

Aurore Vitré
Crédit photo : Donovan Gougeon

Invaincue sur la phase retour, l'équipe Bretonne a gagné sa "finale" à domicile face à Tours et va retrouver la Nationale 1 une saison après l'avoir quittée. Une victoire qui fait aussi les affaires d'Angers.

Vitré vs Tours : 59-48

Presque un an jour pour jour après avoir joué son dernier match en Nationale 1 (le 23 avril 2017 à Chartres), l'Aurore de Vitré retrouvera la troisième division nationale en septembre prochain. Samedi soir, le club Breton a gagné sa "finale" à domicile face à Tours, dans une salle archi-comble, synonyme de remontée. Invaincue sur la phase retour dans cette poule de la mort, l'équipe de Mike Gonsalvès, le coach arrivé l'été dernier comme cinq des neuf joueurs présents sur la feuille de match samedi, a donc réussi en une saison l'objectif qui était fixé sur deux ans. Mieux encore, il est atteint à deux journées de la fin du championnat alors que Vitré n'a perdu que trois fois cette saison, à Calais, Tours et Angers. "C'est exceptionnel. On n'est peut-être pas les plus forts sur le papier mais on a une vraie équipe. Depuis le début de la saison, on joue à 8 joueurs. L'équipe réserve nous a donné un bon coup de main avec les blessés et c'est l'état d'esprit qui fait qu'on est en tête aujourd'hui", savourait Mike Gonsalvès après coup. 

Pour consolider cette première place justement, Vitré devra certainement remporter au moins l'un des deux derniers matchs, à Fougères ou à domicile face à Angers. Une dernière rencontre qui pourrait compter pour du beurre si Vitré gagnait à Fougères et Angers battait Berck. Les Angevins composteraient alors le deuxième ticket pour la Nationale 1 au dépend de Tours. Samedi, l'UTBM jouait en effet sa saison en Bretagne. Mais n'aura pas réussi à renverser le leader. Dans une partie très défensive, comme à l'aller (56-45), Zlatko Jovanovic (15 points) et ses partenaires ont tenu le combat mais ont aussi fait preuve d'une grande maladresse, notamment aux lancers-francs (12-25). Le dernier quart-temps (17-8) leur aura finalement été fatal. "Vitré a fait le boulot, bravo à eux. C’est une belle équipe, poussée par un gros public à domicile, analyse le coach Pierre Tavano dans La Nouvelle République. Mais ce n’est pas cette défaite à Vitré, où l’Aurore est invaincue cette saison, qui nous empêche de terminer aux deux premières places. On peut surtout s’en vouloir d’avoir perdu d’autres matchs, face à Vanves, Gravenchon…" En raison de son point-average défavorable avec Angers, Tours n'a donc plus qu'à espérer deux défaites de l'EAB... ou alors une wild-card pour accéder à la Nationale 1.

Vitré : Lissossi 12, Veillet 2, Chapuy, Merie 11, Plateau 6, Alliman 13, Belkessa 15, Radulovic, Ebaka.

Tours : Lesieu 7, Jovanovic 15, Ramphort 4, Williams 7, M'Boma, Dia 2, Cingala-Mata 7, Matic 3, Moukenga 3.

vitre-remonte-en-nationale-1--angers-peut-lui-emboiter-le-pas1523975626.jpeg
Ricardo Alliman a fait un retour gagnant à l'Aurore de Vitré après un premier passage en 2011/12 (©Donovan Gougeon).

Pornic vs Angers : 65-93

L'Étoile Angers basket jouait gros également dans l'optique de la montée en Nationale 1 et grâce à un match sérieux, combiné à la victoire de Vitré face à Tours, elle s'offre l'occasion de valider son accession à domicile face à Berck lors de la prochaine journée. À Pornic, l'EAB a mis une mi-temps à imposer son rythme et ne comptait qu'un petit point d'avance à la pause (34-35). Mais Cedric Ferchaud (16 points) et ses partenaires n'ont pas résisté plus longtemps. Sous l'impulsion de Jimmy Lupot (20 points) ou Brice Pierard (19 points), Angers s'est envolé en un quart-temps (10-34) au retour des vestiaires et s'est facilité la fin de match. L'équipe de Laurent Buffard, dont la montée était l'objectif annoncé dès le début de saison, peut pleinement se tourner vers la réception de Berck le vendredi 27 avril. "Attention, rien n'est fait", prévient néanmoins le coach dans les colonnes d'Ouest-France. 

Pornic : Baudu, Jobard, Gomez 7, Mpoy 17, Ferchaud 16, Lecointe 7, Quiros 10, Gobin 2, Nicollin 6.

Angers : Lonzieme 7, Lupot 20, Guirrou, Diop 13, Tchoubaye 14, Pierard 19, Fitzgerald 17, Pericard 3.

Berck vs Fougères : 68-64

La quatrième place se jouait en partie du côté de Berck samedi soir. Car si Fougères s'est mis à y croire au fil des semaines, Berck a de sérieux atouts à faire valoir grâce à une phase retour plus réjouissante que l'aller. Et dans ce match, chaque équipe a eu ses temps forts. Les Bretons en premier grâce à une entame de match idéale (4-13), vite comblée par l'ABBR (16-16 puis 31-31 à la mi-temps). Les locaux ensuite (42-37, 26' puis 49-42, 30') avant qu'un chassé-croisé s'installe. Le dernier mot est finalement revenu à Berck. Le Fougerais Trey Kellum a terminé meilleur marqueur avec 20 points face à Nikola Jovanovic (18 points) et Lawrence Wright (19 points). "La 4e place semble maintenant hypothétique, l'idée est d'arriver à 13 victoires d'ici le 13 mai, pour faire mieux que la saison dernière", explique Christophe Evano à Ouest-France. Berck, seul quatrième, a en revanche fait un grand pas.

Berck : Mendy 12, Hello 3, Diouf 9, Jovanovic 18, Cantinol 5, Wright 19, Zoe 2, Vandewalle.

Fougères : Duboc 5, Housieaux 13, Chavoutier 4, Bourserie 1, Bourgault 12, Akadiri 7, Kellum 20, Tetainanuarii, Badiane 2.

Calais vs Rennes : 78-65

Calais s'est repris devant son public après une sortie catastrophique face à Berck (44-80). Devant Rennes, Dalibor Persic a offert une prestation de choix (26 points), bien épaulé par Bruce Reed (19 points), pour permettre à son équipe d'être en tête pendant la quasi-totalité de la rencontre. À la mi-temps, les Pas-de-Calaisiens menaient 48-32 et ont résisté au retour des Rennais à la marque (52-48, 29' puis 63-61, 35'). Au final, c'est une victoire de treize unités qui leur permet d'être 6e au classement avec 12 victoires, le même nombre que Rennes qui compte toutefois trois points de pénalité.

Calais : Cazier 2, Sy 1, Maginot 2, Henocq 15, Hane 8, Persic 26, Sow 5, Reed 19.

Rennes : Gautier 2, Trohel 10, Sclear 11, Houeix , Pene 9, Pelkic 15, Djurasovic 7, Pesquerel 4, Bannier 7.

Poissy vs Cherbourg : 73-90

Cherbourg réalise une bien belle fin de saison et a signé, samedi, sa quatrième victoire sur les cinq derniers matchs. Même privé de Lucas Paris et Fabien Omont, deux joueurs du cinq majeur, et malgré une entame de match ratée (25-14, 10' puis 41-32 à la mi-temps), l'ASC a fait preuve de caractère sur le parquet de Poissy, équipe dont le maintien est acquis et qui restait également sur deux victoires de suite, dont la dernière à Laval. Dans le troisième quart-temps, les Normands n'ont encaissé que 12 points et ont surtout infligé un 14-0 à leur adversaire qui leur a permis de reprendre les commandes. Ensuite, les dix dernières minutes ont été dans la continuité (20-35). Davy Cevadille (18 points) et Karolis Brusokas (19 points) ont su répondre à Negueba Samake (20 points), étincelant en première période. Avec deux autres victoires lors des deux dernières journées, Cherbourg pourrait équilibrer son bilan à 13 victoires pour 13 défaites. La saison serait alors plutôt réussie.

Poissy : Lahontan 3, Mendy 1, Sambe 16, Lescieux 5, Diakite 9, Closson 7, Boivin 8, Samake 20, Mendes Da Silva 4.

Cherbourg : Weber 15, Gregorieff 2, Boudard 6, Cevadille 18, Brusokas 19, Keita 14, Lepetit 12, Capitaine 4.

Juvisy vs Laval : 64-67

Laval renoue avec la victoire. Handicapé dans cette fin de championnat par les blessures de son capitaine Jérémy Nicolas et de Grégory Faulkner, le promu restait sur trois défaites de rang. Dans la difficulté, l'USL s'est imposé chez la lanterne rouge, condamnée à la descente en Nationale 3. Menés à la pause (30-28), les Mayennais ont passé un 11-0 à Juvisy en début de seconde période pour prendre les devants. Pas suffisant néanmoins pour se mettre à l'abri (48-53). La partie sera accrochée jusqu'au bout (55-56) et les Lavallois ont dû être solide pour résister aux derniers assauts des Juvisiens. Eliott Froc a inscrit 15 points pour Laval. Serigne Gueye, 19 pour Juvisy.

Juvisy : Mbengue 8, Broliron 5, Mavinga-Mbemba 11, Gueye 19, Badia, Rafai 2, Diouf 2, Takerboust 10, Pingault 7.

Laval : Froc 15, Cretois 8, Gelu 4, Foucher, Meignan 12, Fellah 7, Radenkovic 11, Toneguzzo 10.

Gravenchon vs Vanves : 85-71

C'est ce qu'on appelle finir une saison en eau de boudin. Très longtemps à la lutte pour la quatrième place, Vanves n'a plus gagné depuis le 3 mars et n'a même gagné que trois fois sur la phase retour. À Gravenchon cette fois, l'équipe de Sylvain Mousseau a complètement craqué en seconde période alors que les vingt premières minutes étaient cohérentes (20-25, 10' puis 40-44, 20'). Le score du troisième quart-temps parle de lui même : 31-7. Le Stade de Vanves ne s'en remettra pas malgré les 23 points, une nouvelle fois, de Raphaël Desroses. Lors des deux dernières journées, les Franciliens recevront Pornic et iront à Berck alors que Gravenchon se déplacera deux fois : à Cherbourg et à Pornic.

Gravenchon : Brizou, Le Borloch 16, Patry 1, Bouloukouet 20, Lebas 15, Kovacevic 4, Jones 7, Drouet 12, Malonga 6, Godon 4.

Vanves : Breggion 8, Sauzeau, Desroses 23, Antic 8, Sene 2, Kabengele-Kala 2, Vertus 10, Seye 8, Kossangue Toro, Buval 10.

Classement :

1er : Vitré (21 victoires et 3 défaites)

2e : Angers (19 victoires et 5 défaites)

3e : Tours (18 victoires et 6 défaites)

4e : Berck (14 victoires et 10 défaites)

5e : Laval (13 victoires et 11 défaites)

6e et 7e : Calais et Fougères (12 victoires et 12 défaites)

8e et 9e : Vanves et Cherbourg (11 victoires et 13 défaites)

10e : Rennes (12 victoires et 12 défaites mais 3 points de pénalité)

11e et 12e : Poissy et Gravenchon (8 victoires et 16 défaites)

13e : Pornic (6 victoires et 18 défaites)

14e : Juvisy (3 victoires et 21 défaites)

17 avril 2018 à 19:15
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
DONOVAN GOUGEON
19 ans et déjà en retraite sportive. Shootait dans le corner comme dans son fauteuil mais une reprise en D5 est imminente. La Bretagne ça le gagne.
Donovan Gougeon
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
30ème journée
22 avril
Levallois Metropolitans
79
-
103
Dijon
23 avril
Bourg-en-Bresse
96
-
90
Chalon-sur-Saône
24 avril
Monaco
92
-
70
Hyères-Toulon
Boulazac
83
-
71
Nanterre
Châlons-Reims
90
-
99
Lyon-Villeurbanne
Cholet
86
-
76
Pau-Lacq-Orthez
Gravelines-Dunkerque
68
-
76
Le Mans
Le Portel
84
-
82
Antibes
Strasbourg
100
-
70
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
26 avril - 10h15
Boulazac
Strasbourg
26 avril - 15h30
Charleville-Mézières
Bourges
Coaching