PRO A


"MOMENT DE FLOTTEMENT", "UNE PASSE TRÈS DIFFICILE" : L'ÉLAN BÉARNAIS EN PLEIN DOUTE

Crédit photo : Sébastien Grasset

Depuis son triomphe limougeaud le 29 octobre, l'Élan Béarnais n'a plus connu les joies de la victoire. L'inquiétude commence à gagner les rangs palois.

La trêve internationale aurait pu permettre à l'Élan Béarnais de se remettre la tête à l'endroit. Il n'en a rien été. Toujours aussi permissifs en défense, agressifs à partir de la 35e minute lorsque le match était plié (65-85), les Palois ont subi à Bourg-en-Bresse leur quatrième défaite consécutive en Pro A (82-91), la cinquième en comptant le revers en Coupe de France à Châlons-Reims. Le tout en affichant les mêmes lacunes qu'en novembre.

"On savait très bien que la JL était très forte en attaque et on les a regardés jouer", déplore Yannick Bokolo. "Il y avait vraiment un problème de défense de notre côté. On ne peut pas compter sur le fait qu'ils vont rater. Ils étaient ouverts et c'est ce qui prouve notre manque d'agressivité. On a toujours le même mal à guérir. Je pense que l'on reste sur notre début de saison, que l'on est resté figés sur le beau jeu qu'on avait à l'époque. Nous avons oublié les bases qui nous ont permis de remporter ces victoires. Ce n'est pas que l'on ne sait pas mais on ne le fait pas. C'est un moment de flottement actuellement. J'espère que le fait de revenir à domicile nous permettra de remettre le compteur à zéro. La saison est longue, on le voit avec Gravelines qui a très mal commencé et qui est actuellement en pleine bourre."

Devant faire face à sa première mini-crise depuis son arrivée en France, Serge Crevecoeur est apparu quelque peu lassé face aux multiples errements défensifs de ses troupes. Depuis son retour de la sélection belge en début de semaine dernière, le technicien bruxellois avait insisté sur l'importance de retrouver de l'intensité défensive afin de contrecarrer les plans de la meilleure attaque de Pro A. Résultat : Pau-Lacq-Orthez a encaissé 57 points en première mi-temps, dont 36 dans le seul deuxième quart-temps. Un trou d'air fatal pour l'EBPLO, source de la déception de Serge Crevecoeur.

"Il n'y a vraiment pas de colère mais un peu de désillusion... Encore une fois, on a des moments d'absence qui sont terribles. Notre défense lors du second quart-temps est inadmissible. On met 82 points, c'est largement suffisant pour gagner un match à l'extérieur. Il faut réussir à tenir les équipes à 75 points, comme on le faisait au début. Mais maintenant, je n'ai plus envie de parler du début de saison. Nous sommes clairement en difficulté. Nous sommes dans une passe très difficile et il n'y a que collectivement et défensivement que l'on pourra s'en sortir. Il faut être capable de retrouver cette dureté et cette enthousiasme défensif. Peut-être que l'on s'enfonce dans la peur, dans le manque de confiance. C'est d'autant plus compliqué d'en sortir."

Autant dire que la réception de Levallois dimanche, déjà particulière en raison des retours de Boris Diaw et de Frédéric Fauthoux en terre paloise, revêt une importance encore plus cruciale pour l'Élan Béarnais, qui affiche désormais un bilan négatif de six défaites en onze rencontres de Pro A. Les hommes de Serge Crevecoeur ont cinq jours pour retrouver confiance et briser cette spirale négative.

À Bourg-en-Bresse,

05 décembre 2017 à 14:54
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
20ème journée
07 février
Boulazac
95
-
99
Dijon
09 février
Hyères-Toulon
68
-
88
Antibes
10 février
Bourg-en-Bresse
73
-
96
Lyon-Villeurbanne
Châlons-Reims
90
-
93
Levallois Metropolitans
Cholet
63
-
73
Strasbourg
Nanterre
85
-
54
Le Portel
Pau-Lacq-Orthez
105
-
93
Chalon-sur-Saône
11 février
Monaco
94
-
101
Gravelines-Dunkerque
Le Mans
89
-
65
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
23 février - 12h15
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
23 février - 18h00
Khimki Moscou
Panathinaïkos
23 février - 21h00
Barcelone
Real Madrid
24 février - 05h30
Monaco
Le Mans
24 février - 07h30
Malaga
Maccabi Tel-Aviv
Coaching