PRO A

ADRIAN UTER EST À ROUEN, LE CAS AKINGBALA EN SUSPENS

Adrian Uter est à Rouen, le cas Akingbala en suspens
Crédit photo : FIBA

Le soleil a disparu sur Rouen.

Après sa superbe entame de championnat (deux succès au Mans et contre l'Elan Béarnais), le SPO a été corrigé à trois reprises par Limoges, Bourg-en-Bresse et Gravelines-Dunkerque. De quoi pousser l'entraîneur Christophe Denis à un changement dans son effectif.

Attendue depuis près d'un mois, l'arrivée d'Adrian Uter (2,00 m) à Rouen est désormais pratiquement acquise. Retardé par l'obtention de son visa de travail, le Jamaïcain a débarqué lundi, à l'occasion de son trentième anniversaire, en Normandie.

Intérieur massif, Adrian Uter défendait la saison dernière les couleurs de Cantù en Italie. Efficace en Lega (8,3 points à 56%, 4,6 rebonds et 1 passe décisive pour 9,3 d'évaluation), il avait surtout crevé l'écran en Eurocup (12,3 points à 55%, 6,3 rebonds et 1,3 passe décisive pour 15,3 d'évaluation), et notamment à l'occasion de deux rencontres contre Nanterre (39 points, 21 rebonds et 18 fautes provoquées pour 55 d'évaluation), commentées par... Christophe Denis. Dithyrambique au micro de L'Equipe 21 au sujet de l'ancien joueur de Saint-Vallier (5,6 d'évaluation en 11 matchs de Pro B en 2007/08), le technicien rouennais a été tout surpris le mois dernier de le retrouver parmi les joueurs libres.

« Ça m'a alerté quand son nom est arrivé sur une liste d'agent » a t-il expliqué à Paris-Normandie. « A la sortie d'une belle saison, il avait certaines prétentions financières, raconte Christophe Denis. Il a refusé, refusé sans se rendre compte que le marché changeait. Beaucoup de joueurs US, recalés des camps NBA, sont arrivés sur le marché et c'était trop tard pour lui. »

Toutefois, Adrian Uter ne sait pas encore quand il pourra endosser le maillot du SPO. Auteur d'une grande partie de sa carrière en Israël, l'enfant de Kingston reste soumis au bon vouloir de la DNCCG puisque la masse salariale de Rouen est encadrée.

« On n'a aucune certitude ni garantie par rapport à une qualification car nous n'avons peut-être pas la liberté de faire ce qu'on veut . Pour l'instant, il ne sera qu'un partenaire d'entraînement. En espérant qu'il puisse devenir autre chose très rapidement. »

L'arrivée d'Adrian Uter devrait ainsi sceller le sort d'Akin Akingbala, extrêmement décevant depuis le début de saison (1,3 point à 40% et 1 rebond pour 0,8 d'évaluation en 10 minutes de moyenne). A court physiquement, le champion de France 2011 s'entraîne même depuis le début de la semaine dernière à l'écart du groupe pour suivre un programme individuel spécifique.

Mais, il y a quelques semaines, les négociations devant aboutir au départ du Nigérian ont échouées. L'ancien point de fixation du SLUC Nancy reste ainsi toujours lié à Rouen et, selon Paris-Normandie, entend bien "faire valoir son contrat". Un casse-tête en perspective pour le SPO ?

28 octobre 2014 à 16:59
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Je vis pour les France - Espagne
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
nm1
-
lfb
Résultats
Classement
23ème journée
17 mars
Antibes
20h30
Strasbourg
Lyon-Villeurbanne
20h00
Orléans
Paris-Levallois
20h30
Cholet
18 mars
Monaco
19h00
Châlons-Reims
Chalon-sur-Saône
18h30
Nanterre
Gravelines-Dunkerque
20h00
Hyères-Toulon
Nancy
20h00
Dijon
19 mars
Pau-Lacq-Orthez
18h30
Le Mans
20 mars
Le Portel
20h30
Limoges
Autres journées
PROGRAMME TV
NBA
23 mars - 00h15
NBA Extra
NBA
23 mars - 01h00
Washington Wizards
Atlanta Hawks
PRO A
23 mars - 03h45
Buzzer
EUROLEAGUE
23 mars - 06h00
Žalgiris Kaunas
Anadolu Efes Spor Kulübü
LIGUE DES CHAMPIONS
23 mars - 08h25
Monaco
Sassari