PRO A


BELLE À VENIR SUR LE ROCHER

Crédit photo : Guilllaume Poumarede

Monaco est allé s'imposer à Villeurbanne au terme d'un match très physique, 71-66. La Roca Team égalise dans cette série et aura donc une belle à jouer à domicile, vendredi, avec une demi-finale en jeu.

Cette saison, l’ASVEL fait décidément preuve d’une grande hospitalité. Déjà battu huit fois dans sa salle en saison régulière (record du club), le champion en titre a une nouvelle fois chuté devant son public, 66-71 contre Monaco. En playoffs la Green Team restait pourtant sur six succès d’affilée, depuis la défaite face au futur champion limougeaud en 2014. Être champion, c’est justement l’ambition des joueurs du Rocher, venus arracher à l’Astroballe le droit de continuer de rêver du titre.

Car la Roca Team n’avait plus le choix en arrivant dans la banlieue lyonnaise. Le match 1 perdu à Gaston-Médecin, forteresse pourtant réputée imprenable, obligeait les Monégasques à signer une performance à l’extérieur, face à l’équipe qui les avaient sorti la saison dernière. Alors ils ont suivi un ancien de la maison verte, Amara Sy, qui les a emmené aux quatre coins du parquet de l’Astroballe. Toujours à la bagarre, au rebond ou à la conclusion, "l'amiral" a aussi donné le ton en défense. Il termine avec 9 points, 8 rebonds, 2 contres et 2 passes décisives pour 18 d'évaluation en 21 minutes.

3/17 à 3-points pour Villeurbanne

À Villeurbanne, les Monégasques ont retrouvé l’intensité et la dureté qui leur avait parfois fait défaut lors du match aller. Dans un premier quart temps étouffant, il ont ainsi limité l'ASVEL à un terrible 1/12 aux tirs. La Green Team n’avait pas l’intention de se rendre sans combattre, alors on a vu les joueurs de J.D. Jackson se jeter à leur tour sur chaque ballon comme des morts de faim.

Et au forceps, l'ASVEL est revenue à hauteur, mais alors que les défenses commençaient à relâcher l’étau sous l’effet de la fatigue, ce sont Jamal Shuler dans le troisième quart (14 points pour 17 d'évaluation au final) puis l'imprévisible Dee Bost dans le quatrième (12 points sur les 10 dernières minutes, 16 au total), qui sont sortis de leur torpeur offensive pour assurer la victoire.

Côté Villeurbanne, les solutions sont venues de la peinture où Livio Jean-Charles (14 points, 15 d'évaluation) et Darryl Watkins (12 points à 1/8 mais 10/12 aux lancers, plus 13 rebonds pour 17 d'évaluation) ont tenu la barraque. Pas suffisant pour combler la faillite des joueurs extérieurs, qui ont arrosé sans jamais réussir à régler la mire (3/17 à 3-points). Il faudra retrouver cette adresse perdue (et peut-être laissée à Monaco ?) pour signer un deuxième exploit sur le Rocher vendredi.   

24 mai 2017 à 22:40
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
12ème journée
08 décembre
Châlons-Reims
70
-
64
Hyères-Toulon
Gravelines-Dunkerque
73
-
67
Lyon-Villeurbanne
09 décembre
Bourg-en-Bresse
89
-
91
Boulazac
Chalon-sur-Saône
95
-
81
Antibes
Dijon
71
-
99
Monaco
Limoges
88
-
79
Le Portel
Strasbourg
88
-
54
Cholet
10 décembre
Pau-Lacq-Orthez
93
-
79
Levallois Metropolitans
11 décembre
Le Mans
20h45
Nanterre
Autres journées
PROGRAMME TV
11 décembre - 01h00
Bamberg
Moscou
11 décembre - 02h45
Barcelone
Fenerbahçe Ülker
11 décembre - 05h30
Barcelone
Fenerbahçe Ülker
11 décembre - 09h30
Indiana Pacers
Denver Nuggets
11 décembre - 11h00
Detroit Pistons
Boston Celtics