instagram
PRO A


BERTRAND PARVAUD : "ON EST DANS LA PEAU D'UN SPRINTEUR"

Bertrand Parvaud
Crédit photo : Limoges CSP

Ce vendredi soir, le Limoges CSP doit absolument l'emporter à Gravelines pour la vingt-cinquième journée de Pro A.

En cas de succès, les joueurs de Dusko Vujosevic reviendraient à deux victoires du BCM tout en ayant le point-average en leur faveur. A neuf journées de la fin, ce serait un grand pas en avant, trois jours avant le clasico contre l'Elan Béarnais. Bertand Parvaud, assistant coach, est bien conscient de l'effort que le CSP doit fournir.

"Aujourd'hui, on est dans la peau d'un sprinteur, décrit-il dans Le Populaire du Centre. On doit mettre le nez dans le guidon et ne pas réfléchir. À nous de dépasser nos limites. Je pense que nous sommes capables d'accrocher les playoffs parce que nous avons des compétiteurs qui ont connu le très haut niveau. Ils vont tout mettre en œuvre pour gagner. Les deux dernières années où on a été champion, on a eu un déclic. Cette année, on ne l'a pas encore eu. Il peut avoir lieu à Beaublanc face à Pau. Pour moi, il n'est pas trop tard à condition de gagner à Gravelines. Après, nous ne sommes pas les seuls à devoir remporter des matchs. Des oppositions vont nous être favorables d'ici la fin de saison…"

Au premier plan la saison passée et cette saison, Bertrand Parvaud est bien placé pour savoir ce qui ne va pas cette saison par rapport à l'exercice précédent, lors duquel le Limoges CSP avait fini champion de France, malgré plusieurs crises dans la saison qui avaient notamment conduit à un changement de coach en avril.

"Tous les ans, on construit une équipe différente. Dans ces conditions, il faut accepter que l'on puisse perdre. Les deux dernières saisons, on a gagné le titre parce que tout s'est parfaitement imbriqué. Cette année, ce n'est pas le cas et cela explique cette saison poussive. Les expériences vécues avec une équipe servent de leçon. Mais à Limoges, on remet tout à plat tous les ans parce que le fonctionnement du club est comme ça. On nous dit qu'on est double champion mais c'est l'institution qui l'est. Moi, je ne vois pas beaucoup de joueurs double champion dans cette équipe. Partout où on va, on parle d'une équipe surdimensionnée mais si c'était le cas, on serait premier et pas dixième."

Entre-deux ce vendredi à 20 heures au Sportica.

25 mars 2016 à 17:12
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne