instagram
PRO A


BOKOLO : "J'ESSAIERAI DE ME PRENDRE AU JEU DU CLASICO"

ITW Yannick Bokolo :
Crédit photo : GPoumarede

Cet été, Yannick Bokolo (1,88 m, 29 ans) a choisi de rejoindre l'Élan Béarnais après six saisons de bons et loyaux services au BCM Gravelines-Dunkerque.

Cet été, Yannick Bokolo (1,88 m, 29 ans) a choisi de rejoindre l'Élan Béarnais après six saisons de bons et loyaux services au BCM Gravelines-Dunkerque. Ce week-end à Toulouse, l'arrière international est revenu avec nous sur ce choix et sur sa saison à venir dans le Béarn.

Yannick, tu as rejoint l'Élan Béarnais pour trois saisons cet été, pourquoi avoir choisi ce projet ? 

C'était d'abord un choix qui me correspondait personnellement. J'avais d'autres propositions mais j'ai pesé le pour et le contre et c'est le projet qui semblait le plus intéressant pour moi puisqu'il ressemblait beaucoup à celui que j'avais accepté avec Gravelines-Dunkerque au départ.

Justement, quel bilan tires-tu de tes six années au BCM ?

C'est un beau bilan, j'y ai gagné des titres (la Semaine des As 2011 et la Leaders Cup 2013, NDLR), j'ai passé de grands moments là-bas. Je n'ai aucun regret par rapport à Gravelines-Dunkerque, pour moi ce ne sont que des bons moments.

Tu es aujourd'hui un joueur d'expérience, que comptes-tu apporter à ta nouvelle équipe ?

Je vais bien évidemment essayer d'apporter mes forces à cette équipe, celles que l'on connaît et pour lesquelles j'ai été recruté ici, à savoir ma vitesse, mon impact en défense et ma vision du jeu tout en essayant de progresser et d'être davantage constant.

Collectivement, quels objectifs vous êtes-vous fixés ?

En début de saison on repart à zéro donc on pense tous à aller le plus haut possible mais on va faire étape par étape. Pour l'instant on n'en est pas encore à se fixer des objectifs précis car on va faire une semaine de stage et on se fixera des buts plus concrets à ce moment-là. Il fallait attendre la vérité du terrain, on a de quoi répondre mais il va falloir encore progresser.

Yannick Bokolo (photo : G.Poumarede)

As-tu hâte de disputer ton premier clasico officiel contre Limoges après celui de vendredi en amical ?

Oui. Celui de vendredi n'était pas très chaud mais, par rapport à ce qu'on m'a conté sur les clasicos, c'est vrai que j'ai hâte. Après, pour moi qui n'ai pas été bercé dedans j'essaierai de me prendre au jeu car c'est un évènement que l'on attend.

Qui vois-tu favori de la saison en Pro A ?

C'est toujours difficile à dire, il y a des gros noms qui signent partout. On voit bien Limoges, ils ont une armada, ce sont les anciens champions donc ils vont durement défendre leur titre mais sinon on voit par exemple que le Paris-Levallois a aussi du répondant. Après ca reste la présaison donc on verra la vérité du terrain au fur et à mesure de la saison.

Cela fait deux campagnes que tu n'es pas retenu en équipe de France, as-tu fais une croix dessus ou y penses-tu toujours ?

Non, on ne fait pas de croix sur l'équipe de France. C'est quelque chose qui reste à l'esprit. Comme je l'ai toujours dit, l'équipe de France est une récompense de ce que l'on fait dans la saison donc ça reste dans un coin de ma tête. Mais le plus important c'est de faire une bonne saison et après on verra s'il y a cette récompense au bout.

02 septembre 2014 à 13:26
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BORIS DELAGNES
Quand on grandit en Dordogne en étant fan de Stojakovic on ne part pas avec toutes les chances dans la vie mais on essaie de s'en sortir.
Boris Delagnes
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges