instagram
PRO A


BONNE PREMIÈRE POUR LE CSP DE PHILIPPE HERVÉ

Bonne première pour le CSP de Philippe Hervé
Crédit photo : Olivier Sarre

En déplacement sur le parquet de Cholet Basket, le Limoges CSP a tenu son rang avec sérieux, s'imposant 66-78, et confortant sa troisième place lors de cette 28e journée de Pro A.

Dans le sillage de Pooh Jeter (18 d'évaluation), les Limougeauds ont ainsi offert un premier succès à Philippe Hervé, pour ses débuts sur le banc limougeaud.

Onze mois et une semaine après son dernier match (gagné avec OLB face au Mans), Philippe Hervé s'est bien remis dans le bain de la Pro A. A la tête de sa quatrième équipe française depuis tout juste une semaine, l'ancien technicien orléanais a semble-t-il réussi à imposer sa patte sur ses nouveaux joueurs. D'ailleurs, comme pour marquer le changement et sa prise de pouvoir, le coach francilien a effectué un premier choix, celui d'aligner d'entrée de jeu Jamar Smith, sixième homme attitré du CSP et titularisé pour la première fois cette saison en championnat. Ce qui n'a pas déstabilisé le principal intéressé, toujours aussi efficace qu'à l'accoutumée et instigateur de la bonne entame limougeaude (2-10, 3e).

Une copie limougeaude pas forcément à Jeter

Mais dans sa Meilleraie, Cholet Basket, plutôt en forme avec trois victoires lors de ses cinq derniers matchs, n'entendait pas faciliter l'acclimatation du nouveau coach adverse. Porté par l'inévitable Nick Minnerath (25 points à 9/19 dont 4/6 à 3-points, 11 rebonds), le club des Mauges faisait jeu égal en fin de premier quart-temps (17-17), puis passait devant au début du deuxième (24-21, 12e). Et face à un Pooh Jeter intenable (11 points après 18 minutes, 28-32), les hommes de Laurent Buffard continuaient de résister. Cependant, c'est bien Limoges qui virait en tête à la mi-temps (33-37), grâce notamment à deux and-one de Nobel Boungou-colo en fin de période.

Et le CSP semblait prendre l'ascendant au retour des vestiaires grâce au pistolero Jamar Smith (40-48, 26e). Mais un 9-0 des Choletais - agressifs à défaut d'être adroits à l'instar de Paul Delaney (11 points à 2/7 et 9 fautes provoquées) - remettait les deux équipes au coude à coude (49-48, 28e). Freiné par la sangsue choletaise et (inévitablement) fébrile dans ses nouveaux systèmes, Limoges montait pourtant en puissance grâce à sa capacité de réhausser son niveau d'intensité. Et deux facteurs X sont venus décanter la situation. Pape-Philippe Amagou (8 points à 6/6 aux lancers et 6 fautes provoquées en 18 minutes) en fin de troisième quart-temps pour relancer le CSP (50-56, 30e). Puis... le décrié Mickaël Gelabale (7 points à 3/6, 4 rebonds et 2 passes en 16 minutes), auteur d'un bon passage pour démarrer l'ultime période (55-63, 34e).

Le CSP "repart de zéro"

Placé sur orbite, puis définitivement mis à l'abri (61-72, 38e) par les dernières banderilles de Jamar Smith (17 points à 7/9 dont 3/4 de loin en 20 minutes), le champion de France en titre déroulait et s'imposait finalement sur le score de 66 à 78. Et ce, malgré 22 balles perdues tout au long de la soirée - dont 5 pour Adrien Moerman (8 points à 3/10 et 5 d'évaluation). Record en Pro A pour le CSP depuis pile deux ans et une défaite à Dijon en fin de saison 2012/13. Mais plus adroits que leurs adversaires choletais (48% aux tirs contre 35%), et bien drivés par un Pooh Jeter qui établit là son match référence en Pro A (15 points à 6/13 dont 3/6 à 3-points, 5 rebonds, 3 passes et 3 interceptions pour 18 d'évaluation en 27 minutes), les Limougeauds ont finalement pu offrir une première satisfaction à Philippe Hervé.

Si Nobel Boungou-colo (13 points à 5/9, 5 rebonds et 7 fautes provoquées) confiait après le match que son équipe "repartait de zéro", elle continue d'être solidement accrochée au podium (19v-9d). Obligés de s'adapter à une nouvelle philosophie de jeu ("intéressante", dixit NBC), les Limougeauds ont encore six journées avant les playoffs pour continuer d'apprendre et mettre en pratique les "nouveaux systèmes, nouvelles défenses, nouvelles attitudes" dictés par coach Hervé. Dont "l'effet" s'est fait ressentir, selon Nicolas De Jong, le précieux intérieur de l'adversaire choletais (12 points à 8/10 aux lancers, 5 rebonds, 7 fautes provoquées et 15 d'évaluation en 22 minutes). De son côté justement, Cholet Basket reste quinzième (10v-18d) et semble avoir assuré sa survie dans l'élite ("dans l'esprit, le maintien est là"). Pour De Jong, l'objectif du champion 2010 est désormais de "tout donner et prouver qu'on mérite mieux que ce classement". Finalement, le but serait presque identique pour Philippe Hervé, venu dans le Limousin pour permettre au CSP, actuel troisième, de conserver sa couronne.

13 avril 2015 à 22:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
10 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 09h30
Milwaukee Bucks
Atlanta Hawks
NBA
10 décembre - 11h00
Oklahoma City Thunder
Houston Rockets
NBA
10 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
10 décembre - 18h45
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne