PRO A


CHALON, UNE PREMIÈRE MANCHE DANS LA DOULEUR

Crédit photo : Sébastien Grasset

Dans un match qui a tenu ses promesses, tant en termes d'engagement que de spectacle et de suspense, Chalon a battu le Paris-Lavallois 72-69. L'Élan met ainsi la main sur la première manche de cette demi-finale des playoffs. 

Le ton avait été donné d’entrée. C’est Chalon qui a inscrit les premiers points du match sur un dunk puissant de Moustapha Fall sur le nez de Vincent Poirier. Vexé, le pivot du Paris-Levallois ne s’est pas laissé prendre deux fois, et a placé un énorme contre sur la deuxième tentative de dunk de son vis-à-vis. C’était sûr, on allait avoir un vrai match de playoffs. Un combat à l’image des premiers échanges de politesses entre big men : intense et spectaculaire. Une rencontre dont Chalon, poussé par un Colisée ambiance phases finales, est sorti vainqueur dans la douleur, 72-69.

La lutte attendue dans la peinture a bien eu lieu. Dans ce combat de géants tricolores, c’est le Chalonnais Moustapha Fall qui s'est distingué, signant 16 points à 8/12 et 6 rebonds pour 13 d'évaluation et un panier important en fin de rencontre. Bien secondé par l'énergie en sortie de banc d’un Abdoulaye Loum précieux juste avant la pause (5 points, 8 rebonds pour 12 d'évaluation en seulement 7 minutes). Surtout, Fall a pesé, provoquant de nombreuses fautes qui ont gêné Vincent Poirier (12 points et 3 rebonds) et Louis Labeyrie (8 points et 8 rebonds), limités à seulement 21 et 23 minutes de jeu. 

"Je n’ai pas de rotation à l’intérieur donc j’appuie fort dès le début pour les sortir du match, expliquait Moustapha Fall au micro d’SFR Sport 2 à la fin de la rencontre. Et après c’est vrai que c’était plus facile pour moi.”

Et des fautes il y en a eu beaucoup. De la tension aussi. Des mots et des regards de défi. De la part des joueurs comme des coachs. Une rencontre de playoffs comme on les aime, où s’est également invité le suspense. Car si Chalon a fait un mini écart en tout début de dernier quart-temps (61-54), l'inévitable Jason Rich (24 points à 10/19 dont 3/5 à 3-points pour 19 d'évaluation en 38 minutes) a ramené le PL sur les talons de son hôte, le faisant trembler jusqu’au bout.

Mais l’Élan s’en est sorti, signant une 13e victoire de rang en Pro A, alors que le Paris-Levallois s’est incliné pour la première fois de ces playoffs. Chalon a également pu compter sur un John Roberson tranchant, notamment en début de rencontre (19 points, 6 rebonds et 4 passes décisives pour 19 d'évaluation), malgré la demande de Frédéric Fauthoux, l’entraîneur francilien, de le couper du ballon. Battu, le PL a néanmoins prouvé qu’il avait la profondeur de banc pour imposer un combat physique sur 40 minutes à son adversaire. De là à l’user pour les matchs suivants ? Début de réponse ce vendredi avec la deuxième manche. 

31 mai 2017 à 22:38
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
6ème journée
20 octobre
Antibes
20h30
Le Mans
Châlons-Reims
89
-
79
Limoges
Le Portel
20h00
Dijon
Levallois Metropolitans
20h30
Boulazac
21 octobre
Bourg-en-Bresse
20h00
Monaco
Chalon-sur-Saône
20h00
Gravelines-Dunkerque
Cholet
20h00
Nanterre
Pau-Lacq-Orthez
20h00
Lyon-Villeurbanne
Strasbourg
20h00
Hyères-Toulon
Autres journées
PROGRAMME TV
22 octobre - 02h00
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 09h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
22 octobre - 11h15
Memphis Grizzlies
Golden State Warriors
22 octobre - 18h30
Pau-Lacq-Orthez
Lyon-Villeurbanne
23 octobre - 15h15
Real Madrid
Moscou