instagram
PRO A


CHALON S'IMPOSE À NANTERRE

Chalon s'impose à Nanterre
Crédit photo : Sébastien Grasset

L'Elan Chalon s'est imposé sur le parquet de Nanterre, lundi soir (82-88).

Après le feu d'artifices de l'aller, où Nanterre l'avait emporté, Devin Booker (21 points) et cie ont pris leur revanche. Une belle opération pour les Bourguignons, qui battent un concurrent direct et peuvent penser légitimement à un spot du Top 4.

« Il n’y a même pas une petite bière ici ? » Jean-Denys Choulet est d’humeur badine après la victoire des siens sur le parquet de Maurice Thorez. « Ce soir, on gagne en shootant à 24% de loin… (5/21 à 3-points, ndlr) », reprend le coach de l’Elan. « C’est une belle victoire d’équipe. »

Une victoire qui s’est décidée en deuxième mi-temps, où les Chalonnais ont appuyé sur l’accélérateur… et surtout accru la dureté défensive. « C’est l’équipe qui a le mieux défendu qui a gagné ce soir », synthétisait Tasmin Mitchell (8 points et 7 rebonds pour 11 d’évaluation en 21 minutes) après-match. « On a été plus agressifs, on a pris plus de rebonds », renchérissait Ilian Evtimov (4 points en 19 minutes). « A la fin, on finit bien, très intelligemment, notamment avec Mathias Lessort, qui progresse beaucoup ».

Car à 2 minutes 46 secondees de la fin, Devin Booker, impérial jusque-là (21 points à 10/11, 26 d’évaluation en 29 minutes), prend sa cinquième faute. Le momentum est en train de changer de camp et Mathias Lessort est envoyé au feu. En plus, Mam’ Jaiteh finit fort (9 de ses 11 points dans le dernier quart). Ça n’empêchera pas Lessort d’être décisif d’un and one en toute fin de match, d’apporter sa dureté, son envie, et d’afficher une belle rentabilité : 9 points, 4 rebonds en 11 minutes. « Ici, on a confiance en nos jeunes », aime à rappeler JDC.

Coup de gueule à la Donnadieu

Avant cela, Hugo Invernizzi avait été le héros en première mi-temps : 14 points, soit son record (égalé) de la saison. Il ne marquera pas un point de plus dans les 20 minutes suivantes. Et puis, surtout, l’épisode fâcheux, après à peine trois minutes de match : Mykal Riley (9 points en 23 minutes) sorti pour trois fautes.

« Je ne veux pas que mes propos soient mal interprétés », prévient Pascal Donnadieu, en guise de préambule à sa conférence de presse. « Chalon n’a pas volé sa victoire, je tiens à le dire. Maintenant, il va falloir qu’il y ait une cohérence au niveau de l’arbitrage. Je sais que c’est un métier très difficile. Mais Mykal Riley prend une deuxième faute totalement imaginaire. Il réagit de façon véhémente et prend technique. En fin de match, Booker réagit de la même manière à sa cinquième faute et n'en prend pas. Il y en a ras le bol. »

C’est dit. Au niveau du sportif, si Chalon peut aller de l’avant et « fera tout pour aller le plus haut possible » dixit Choulet, Nanterre doit encore cravacher pour se mettre à l’abri d’autres Bourguignons, la JDA Dijon. « Il faut qu’on finisse le job », confirme Donnadieu. « On fait une saison courageuse mais les playoffs devront se gagner sur le terrain, il va falloir aller les chercher. » Et donc dès vendredi prochain, à Antibes.

 Par Xavier Collin, à Nanterre

11 avril 2016 à 22:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges