instagram
PRO A


COLLET : "UN TRÈS BON MATCH ENTACHÉ PAR UNE FIN POUSSIVE"

Collet :
Crédit photo : Sébastien Grasset

Strasbourg a débuté de la meilleure des manières son quart de finale de l'Eurocup.

En déplacement en Russie, le club alsacien s'est imposé de 9 points à Novgorod (85-94). L'addition aurait même pu être plus salé pour les Russes puisque la SIG a compté jusqu'à 18 points d'avance à trois minutes de la fin de la rencontre. 

« Si on m’avait dit avant qu’on gagnerait de neuf, j’aurais signé de suite, indique Vincent Collet sur le site officiel du club. Mais à +18 et trois minutes à jouer, je n’avais qu’une idée : en garder au moins 13 ou 14. Car je comprenais qu’ils pourraient revenir, mais alors qu’on pouvait jouer avec leur frustration, leur panique face à notre défense, on s’est arrêté ! On a facilité leur retour et leur baroud d’honneur. Si en première mi-temps on a eu du mal à les arrêter en défense eux aussi, heureusement, n’ont pas su nous stopper. En revanche, on a fait un effort défensif de la 21e à la 37e qui nous a permis de creuser progressivement en amenant les paniers qu’on voulait. C’est un très bon match, entaché par une fin de match poussive… »

Prochain acte entre les deux formations le mercredi 23 mars pour le match retour au Rhénus. Il faudra finir le travail pour rejoindre la demi-finale de l'Eurocup, ce qui serait historique pour les Strasbourgeois. 

« Même si on est en ballottage favorable, rien n’est acquis, rappelle le technicien de la SIG. On a fait payer Oldenbourg, les autres peuvent le faire aussi. Dans cette compétition, l’humilité est une vertu qui ne devrait pas nous quitter mais on l’a laissée en route à la 37e… Si au contraire on se qualifie et on apprend de ces erreurs, ça nous servira pour la suite. Si on veut se qualifier, on serait bien inspiré de défendre dur d’entrée pour ne pas les laisser entrer dans le match et travailler les 'switches' (changements) défensifs qu’ils nous ont imposés à la fin ».

17 mars 2016 à 11:23
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>