instagram
PRO A


DARRYL WATKINS SE PLAÎT À L'ASVEL

Darryl Watkins
Crédit photo : Vincent Janiaud

Arrivé cet été à l'ASVEL en provenance de Châlons-Reims, Darryl Watkins (2,11 m, 31 ans le mois prochain) est passé du meilleur des promus 2014/15 à une équipe candidate au titre.

Arrivé cet été à l'ASVEL en provenance de Châlons-Reims, Darryl Watkins (2,11 m, 31 ans le mois prochain) est passé du meilleur des promus 2014/15 à une équipe candidate au titre. 

Solide dans la Marne pour sa découverte de la Pro A la saison dernière (11,9 points à 54,3% de réussite aux tirs, 7,8 rebonds et 1,4 passe décisive pour 16,1 d'évaluation en 26 minutes sur 34 matchs) où il était un des hommes de base du dispositif de Nikola Antic (meilleur rebondeur du groupe et deuxième évaluation collective), l'enfant de Paterson (New Jersey) découvre pour ce nouvel exercice la vie d'un effectif plus fourni et compétitif avec un rôle différent. 

« Je savais que ce serait le cas en arrivant dans une bien meilleure équipe, avec un effectif plus conséquent et des joueurs de très haut niveau, indique l'États-unien sur le site officiel du club. Arriver dans un tel club, c’est un gros changement pour moi, je dois encore élever mon niveau pour me montrer à la hauteur. »

Intéressant en ce début de championnat (9,8 points à 50%, 6,8 rebonds et 0,8 passe pour 11,5 d'évaluation en 22 minutes après quatre journées), le géant fait ce qu'on lui demande et apporte sa taille et son efficacité en défense. Top rebondeur de la Green Team, deuxième contreur, et meilleure évaluation rhodanienne (avec David Andersen), l'ancien MVP du championnat bulgare est un personnage central au sein de la meilleure défense de Pro A.

« J’ai toujours adoré défendre, anticiper ce que va faire mon adversaire, prendre des rebonds… Et ensemble, on défend plutôt très bien, à condition d’être intense. Jusqu’ici, c’est pas mal du tout, mais on peut encore faire mieux ! »

Trouvant sa place dans la formation villeurbannaise, l'imposant pivot joue juste et surtout son équipe gagne. Avec un bilan positif de trois victoires pour une défaite (d'un point, contre Cholet 57-58), Lyon-Villeurbanne réalise un bon départ avec son escadron tourné vers le collectif. 

22 octobre 2015 à 09:39
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
09 décembre - 03h30
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
NBA
09 décembre - 09h30
Utah Jazz
Golden State Warriors
NBA
09 décembre - 11h00
Chicago Bulls
San Antonio Spurs
PRO A
09 décembre - 12h45
Monaco
Paris-Levallois
NBA
09 décembre - 12h45
NBA Extra