instagram
PRO A


DAVID ANDERSEN VEUT UN TROPHÉE FRANÇAIS "SUR SON BUFFET"

David Andersen veut un trophée français
Crédit photo : Sébastien Grasset

Arrivé à Strasbourg en janvier 2014 en remplaçament d'Alexis Ajinça, David Andersen évolue en Pro A depuis plus d'un an.

Arrivé à Strasbourg en janvier 2014 en remplaçament d'Alexis Ajinça, David Andersen évolue en Pro A depuis plus d'un an. Désormais à l'ASVEL, l'intérieur australien qui a écumé les meilleures divisions européennes et quelques franchises NBA avoue sur le site de la Ligue Nationale de Basket (LNB) avoir encore à adapter son jeu aux caractéristiques du championnat français, lui qui ne tourne qu'à 8,8 points à 39,1% de réussite aux tirs, 4,3 rebonds et 2,5 fautes pour 9,1 d'évaluation en 20 minutes en Pro A.

"En fait, je suis encore en phase d’adaptation. C’est vrai qu’il y a moins de grands ici, mais ce que l’on ne sait pas en Europe, c’est que c’est vraiment une ligue très physique. Les arbitres laissent beaucoup jouer à l’intérieur, surtout au poste bas. Cela demande des ajustements et je crois que je suis encore en train de les faire. C’est juste une question de bien comprendre et intégrer ce que vous pouvez vous permettre ou pas, d’apprendre aussi comment jouent vos adversaires. J’ai toujours eu de bonnes facultés d’adaptation, donc je pense que je vais trouver la clé rapidement."

Huitième de Pro A avec douze victoires en vingt-trois journées, l'ASVEL espère accrocher les playoffs et y faire un coup. Histoire que le triple champion d'Europe puisse gagner un nouveau titre. Et donc son premier en France.

"J’ai bien l’intention de gagner ici aussi ! Je l’espère en tout cas, et c’est même l’une des raisons qui m’ont conduit à signer, d’abord à Strasbourg, puis à l’ASVEL cet été. Vraiment, j’aimerais bien ajouter un trophée français sur mon buffet ! (Il rit) [...] Tony m’a exposé les ambitions du club, qui sont élevées. Ils veulent vraiment construire une organisation capable de dominer, à terme, et d’accumuler les titres. Moi, comme je le disais, je ne veux pas repartir de France sans avoir remporté un titre. Nous n’avons pas été au top, mais l’équipe joue mieux ces derniers temps et j’espère que nous allons redécouvrir l’ambition."

Avec Trenton Meacham - "un vrai leadership sur le terrain" -, l'ASVEL espère enchaîner et remonter au classement. Pour cela il faudra s'imposer à Bourg-en-Bresse ce samedi soir.

14 mars 2015 à 13:08
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges