instagram
PRO A


DROUOT NE VEUT PAS PENSER À SA SITUATION PERSONNELLE

Drouot :
Crédit photo : David Billy

Dix-huitième au classement des budgets de Pro A (2,590 millions d'euros), dix-septième à celui des masses salariales brutes (810 000 euros), le STB Le Havre est lanterne rouge de Pro A mi-décembre avec une seule victoire en douze rencontres.

Une dernière place qui n'a rien de scandaleux compte tenu des finances du club normand, mais qui fait tâche pour une formation qui a terminé sixième et quart-de-finaliste la saison passée et qui possède une vraie culture du maintien avec budget serré. 

Repartant de zéro cet été avec un effectif totalement modifié et surtout un changement d'entraîneur sur le banc avec le remplacement d'Eric Bartécheky par Thomas Drouot, Le Havre a également du composé avec de multiples ajustements entre joueurs non conservés et blessés depuis le début de saison. 

Vivant en Normandie sa première expérience de coach principal, l'ancien assistant de Gregor Beugnot au Paris-Levallois aurait surement aimé des débuts moins compliqués même s'il connaissait parfaitement la situation du club. Longuement interrogé sur le site de la Ligue Nationale de Basket, le Parisien croit toujours au maintien.

"La situation du club est compliquée et on ne peut pas revenir sur ce qui s’est passé. Mais je crois qu’il y a un potentiel intéressant dans cette équipe. Je crois qu’elle va gagner des matchs en Pro A. Et puis si on prenait 20 points à chaque match sans exister, ce serait différent. Là, on est dans les matchs, on joue les yeux dans les yeux avec beaucoup d’équipes, il nous faut ce petit plus de confiance pour trouver de la réussite".

Sachant que sa position est fragile du fait des mauvais résultats, le jeune technicien essaye de ne pas y songer et préfère plutôt se concentrer sur l'équipe.  

"C’est une chose à laquelle j’essaie de ne pas penser parce que je ne suis pas sûr que ce soit ce qui me permette de trouver les ajustements pour faire en sorte que l’équipe fonctionne mieux. Mais le métier veut ça et même si c’est ma première expérience en tant que coach pro, je connais les règles du jeu. J’ai été assistant au PL et j’ai travaillé avec des coachs qui se sont fait couper ou qui n’ont pas été renouvelés à la fin de la saison. Ce n’est pas une situation évidente à vivre, je ne vais pas vous mentir, je ne passe pas les plus beaux mois de ma vie professionnelle mais ça ne m’apporterait rien de plus de me demander sans cesse si je vais être coupé ou pas".

Prochain rendez-vous pour Saint-Thomas en championnat ce vendredi soir pour le derby normand à Rouen. Une bonne occasion face au voisin pour renouer avec la victoire. 

18 décembre 2015 à 10:28
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
BENJAMIN GUILLOT
Barbu et tatoué, BeBasket a aussi son "Birdman". Spécialiste du tir à 3 points avec la planche.
Benjamin Guillot
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
08 décembre - 04h30
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 09h30
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
LIGUE DES CHAMPIONS
08 décembre - 10h45
Strasbourg
Utenas
NBA
08 décembre - 11h00
Los Angeles Clippers
Golden State Warriors
NBA
08 décembre - 12h45
NBA Extra