instagram
PRO A


EUROCHALLENGE : LE MANS ARROSÉ À SON TOUR

EuroChallenge : Le Mans arrosé à son tour
Crédit photo : Vincent Janiaud

Les quarts de finale de l'EuroChallenge ont très très mal débuté pour Le Mans.

En déplacement en Roumanie, sur le parquet de l'Energia Târgu Jiu, les Manceaux ont mordu la poussière en s'inclinant 84 à 60. La première-mi-temps aura particulièrement été calamiteuse pour un MSB qui se retrouve mené 1-0.

Rappelez-vous (mais comment avoir oublié ?). Il y a six semaines, lors du Last 16, Le Mans s'était bien amusé en réalisant un quart-temps absolument parfait (29-0) et en cumulant en tout un 35-0, passé en onze minutes au club turc de l'Uşak Sportif. Eh bien ce mardi soir, pour son quart de finale aller de l'EuroChallenge, le MSB a changé de camp, devenant l'arroseur arrosé. Des grosses séries négatives, les hommes d'Erman Kunter en ont connu deux dans l'exigu mais chaleureux hangar de Târgu Jiu, dans le sud-ouest de la Roumanie. Et quelles séries... Tout d'abord, un 13-0 roumain en cinq minutes pour démarrer la partie. Puis un 24-0 entre la 13e et la 20e minute, qui faisait passer le score de 30-18 à 54-18 (!) en faveur de l'Energia juste avant la mi-temps.

Un retard maximal de... 39 points

Jamais remis de son entame ratée, le MSB était mené 25-10 après un quart-temps. Et le cauchemar allait donc se poursuivre de manière violente jusqu'à la pause, où le finaliste de la Leaders Cup virait à -37 (56-19). Sans réussite dans le premier acte avec seulement 26% aux tirs (36% au final), le club sarthois avait complètement perdu pied face à un hôte roumain sur un nuage. Les partenaires de l'ailier-fort monténégrin Nemanja Milosevic (23 points à 8/10 et 12 rebonds) - absolument parfait dans les deux premiers quarts-temps (18 points à 6/6 dont 3/3 à 3-points et 7 rebonds en 19 minutes) - régalaient leur millier de supporters avec près de 65% d'adresse dans le jeu, et notamment un 8/13 à longue distance (10/20 au final).

Cerise sur le gâteau, les Manceaux connaissaient jusqu'à 39 points de retard dès le retour des vestiaires sur un panier du maitre à jouer grec de Târgu Jiu, le pivot Andreas Glyniadakis - qui valait 16 points et 8 rebonds au Last 16 ; "seulement" 12 à 6/13 et 6 ce soir. Le MSB a bien relevé la tête en deuxième mi-temps, mais il était bien évidemment déjà trop tard. Dans le sillage de C.J. Wallace (13 points à 5/10 mais 5 fautes en 17 minutes), Rodrigue Beaubois (15 points à 5/11) et Michal Ignerski (12 points à 3/7 et 4 rebonds), Le Mans ne tendait pas une troisième joue, remportait les troisième et quatrième quarts (14-25 et 14-16) et se permettait même de passer un petit 12-0 à cheval sur les deux périodes (70-50, 34e). Pas de quoi cependant faire oublier cette humilation, conclue en fin de compte sur le score de 84-60.

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé

Totalement dominé à l'intérieur (37 rebonds à 28 et surtout 42 points à 14 dans la peinture !), incapable de stopper le jeu rapide des Roumains et d'en créer de son côté, le MSB a été méconnaissable sans Charles Kahudi. Coïncidence ? Sûrement pas. Cette saison, l'ailier international a manqué trois matchs de championnat - à Paris, contre Limoges et contre Châlons-Reims - tous largement perdus en son absence par ses coéquipiers. De plus, il y a deux mois, le quadruple All-Star avait dû les abandonner dès le début du match à Güssing, et le MSB s'était déjà lourdement incliné en terre inconnue dans l'est de l'Europe.

S'étant montré rassurant cet après-midi quant à sa blessure au genou survenue samedi, Charles Kahudi sera-t-il présent pour le match retour à Antarès ? Son apport ferait le plus grand bien à la formation mancelle, meilleure défense de la compétition après les deux premières phases (70,3 points encaissés), mais qui vient de prendre 82,7 unités sur ses trois derniers matchs européens, joués à l'extérieur. Néanmoins, avec ou sans lui, le MSB va vite devoir se remobiliser. Mené 1-0 dans ces quarts de finale joués au meilleur des trois manches, le club sarthois n'a plus d'autre choix que de sauver sa peau dans sa salle dès ce jeudi soir (20h30). Et il serait bien inspiré de se rappeler où il a rangé son costume d'arroseur.

10 mars 2015 à 19:47
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges