PRO A


EUROCHALLENGE : LES QUARTS DE FINALE CONNUS

EuroChallenge : Les quarts de finale connus
Crédit photo : FIBA Europe

Qualifiés après leurs victoires du soir respectivement en Autriche et en Turquie, la JSF Nanterre et Le Mans poursuivent leur aventure européenne et sont en quarts de finale de l'EuroChallenge.

Leurs prochains adversaires ? Un club italien et un roumain.

Verra-t-on enfin un club français soulever le trophée en EuroChallenge, seule compétition qui parait dans les cordes du basket français ? Que l'on ne se voile pas la face, les chances sont très bonnes. Non seulement parce que les deux seuls représentants tricolores - qui découvraient d'ailleurs l'EuroChallenge - ont poursuivi leur parcours, et que seule la Russie affiche également 100% de réussite après les deux premières phases. Mais aussi parce qu'au sein d'un plateau pas extrêmement relevé, les deuxième et septième de Pro A, tous deux présents à la Leaders Cup ce week-end, offrent de bonnes garanties dans ce troisième échelon continental. Et l'on pourrait bien voir la JSF et le MSB - qualifiés en quarts d'une Coupe d'Europe pour la première fois de leur Histoire - de nouveau réunis au Final Four dans deux mois.

Nanterre : défense italienne et anciens Chalonnais

Mais avant de voir plus haut, il faut déjà confirmer en quarts de finale, qui se dérouleront au meilleur des trois matchs. Qualifiée en première position du groupe J grâce à sa large victoire de la semaine dernière, la JSF Nanterre a finalement hérité de l'Enel Basket Brindisi, cinquième de Serie A. "Finalement", car les Italiens avaient impérativement besoin d'une victoire ce soir à Târgu Jiu et ont réussi à totalement renverser la situation après avoir été menés 45-36 au milieu du troisième quart-temps. Vainqueur 67 à 78 en Roumanie, Brindisi est revenu à hauteur du BC Astana (3v-3d) et ne doit sa qualification qu'à une petite unité au point-average particulier face aux Kazakhs. Qualifié in extremis avec 3v-3d à l'issue de ce Last 16, le club transalpin n'en restera pas moins redoutable puisqu'il avait nettement mieux négocié la première phase (5v-1d), éliminant au passage les Allemands du Ratiopharm Ulm.

De plus, l'équipe italienne est après douze matchs européens la deuxième meilleure défense de l'EuroChallenge (70,4 points encaissés), juste derrière... Le Mans (70,3). Enfin, Brindisi compte dans ses rangs bon nombre de joueurs loin d'être des inconnus : l'ancien Barcelonais Jacob Pullen (14,8 points et 3,8 passes en C3), l'international bulgare passé par l'Olympiakos Cedric Simmons, l'éphémère Chalonnais Elston Turner Jr. (10,5 points) ou encore Marcus Denmon, qui a davantage porté le maillot de l'Elan Chalon lors de la saison 2012/13. L'ancien arrière bourguignon - qui n'aura pas pu jouer l'Euroleague à cause d'une blessure dès sa découverte de la Pro A - est d'ailleurs le meilleur scoreur de l'Enel Brindisi en EuroChallenge avec 15,7 points à 45%.

Le Mans : surprise roumaine et international grec

De son côté, Le Mans partira nettement plus dans l'inconnu, face à un club roumain que tout le monde découvre : l'Energia Târgu Jiu. Basé dans cette ville de Târgu Jiu, située dans le sud-ouest de la Roumanie, ce club fondé en 2002 a un seul titre à son palmarès : la Coupe de Roumanie 2014, ce qui lui a donc donné l'opportunité de se reveler au niveau continental. Actuellement neuvièmes en championnat, les Roumains ont passé d'extrême justesse le premier tour en EuroChallenge (3v-3d). Mais ils ont dominé à la surprise générale leur poule du Last 16 (4v-2d), en compagnie de Brindisi, Astana et les Belges de l'Okapi Aalstar, alignant notamment trois succès par deux points ou moins entre la 3e et la 5e journée.

Si le club est assez méconnu, un seul de ses joueurs sort du lot avec un gros CV international : Andreas Glyniadakis. Quintuple champion de Grèce et double vainqueur de l'Euroleague (avec le Pana en 2000, puis l'Oly en 2012), le pivot grec de 33 ans a fait partie de l'Equipe de Grèce aux JO 2008 (quarts) puis à l'EuroBasket 2009 (bronze), et a refait son apparition en équipe nationale l'été dernier à la Coupe du Monde en Espagne (13 minutes). Seul "nom" de l'Energia Târgu Jiu, Glyniadakis en est d'ailleurs le leader statistique. Arrivé fin décembre en Roumanie, il a tourné en moyenne à 15,7 points à 55% et 7,8 rebonds en 28 minutes au Last 16, permettant donc à sa nouvelle équipe de rallier les quarts. Sans lui, pas sûr que la formation roumaine figure parmi les huit rescapés de cette C3.

Dans l'autre partie du tableau, à noter la présence des deux clubs russes, Saratov et Krasnoyarsk, qui ne partiront de leur côté pas favoris en quarts face au Trabzonspor et à Francfort. Le duel turco-russe promet tout de même une belle lutte. Le Trabzonspor possède après les deux phases de poule le meilleur bilan de la compétition (11v-1d). Tandis que l'Avtodor Saratov est la formation la plus offensive (91,4 points) - grâce à cinq prolongations jouées en trois matchs au Last 16 ! - et la numéro un aux rebonds et aux passes dans cette C3. Enfin, l'équipe russe a dans ses rangs celui qui est probablement le MVP de cet EuroChallenge : le meneur états-unien Courtney Fortson, auteur d'un énorme triple-double la semaine dernière (30-12-13) et qui a compilé en moyenne 17,5 points à 45%, 6,5 rebonds et 9,8 passes en 38 minutes.

 

Les affiches des quarts de finale de l'EuroChallenge :

  • Energia Târgu Jiu (I1, 4v-2d) vs Le Mans SB (J2, 4v-2d)
  • JSF Nanterre (J1, 4v-2d) vs Enel Basket Brindisi (I2, 3v-3d)
  • Fraport Skyliners (K1, 5v-1d) vs BC Enisey Krasnoyarsk Territory (L2, 3v-3d)
  • Trabzonspor Medical Park (L1, 5v-1d) vs Avtodor Saratov (K2, 4v-2d)

Les matchs aller sont prévus le 10 mars à Târgu Jiu, Nanterre, Francfort et Trabzon. Les deuxièmes de groupe recevront à leur tour le 12 mars pour le match retour. Avant une belle éventuelle le 17, chez les premiers. Les quatre clubs qualifiés participeront ensuite au Final Four qui se déroulera le week-end des 24 et 26 avril prochain.

24 février 2015 à 23:19
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
pro a
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
16 mai
Antibes
79
-
71
Gravelines-Dunkerque
Châlons-Reims
75
-
77
Lyon-Villeurbanne
Chalon-sur-Saône
97
-
94
Le Mans
Cholet
43
-
84
Le Portel
Dijon
85
-
82
Pau-Lacq-Orthez
Limoges
81
-
101
Orléans
Nancy
96
-
91
Hyères-Toulon
Nanterre
90
-
81
Paris-Levallois
Strasbourg
85
-
92
Monaco
Autres journées