instagram
PRO A


EUROCHALLENGE : NANTERRE, C'EST FRANCHEMENT FORT !

EuroChallenge : Nanterre, c'est franchement fort
Crédit photo : Guillaume Poumarede

La JSF Nanterre est en finale de l'EuroChallenge ! Dominateurs pendant plus de trois quart-temps, les Nanterriens n'ont finalement pas flanché pour remporter leur premier match au Final Four de Trabzon et écarter de leur route les Fraport Skyliners de Francfort (84-79).

Portée par une adresse lointaine ahurissante et un Kyle Weems aussi impérial qu'en quarts, la JSF est à quarante minutes d'un titre européen !

Cette JSF Nanterre a tout d'une grande. En net déficit de taille face aux bien nommés Skyliners, qui atteignent en moyenne le double mètre (contre 1,92 m), l'équipe francilienne ne s'est pas dégonflée. Mieux encore, c'est elle qui s'est montrée autoritaire en imprimant son rythme. Un rythme tout d'abord effrené, grâce à une adresse primée exceptionnelle - 6/9 dans ce premier quart - qui propulsait la JSF loin devant (27-13 après neuf minutes). Mais peut-être trop élevé pour Mykal Riley, auteur d'une bonne entame de match (6 points et 2 passes). Touché à la cheville (fracture de fatigue ?), l'ailier de la JSF était contraint d'abandonner ses coéquipiers après seulement sept minutes de jeu...

Privé d'un élément majeur, par qui tout peut arriver, Nanterre se faisait une première fois rattraper. Efficace dans la peinture et à son tour en réussite de loin, Francfort recollait au score en cinq minutes (34-34, 15e), dans le sillage de Sean Armand (17 points à 6/11 et 6 rebonds) et Michael Morrison (14 points à 6/8 et 8 rebonds). Mais même sans Riley, la JSF a encore de quoi faire pour gérer, frapper et accélerer, comme elle sait si bien le faire cette saison. Invisible et déjà la tête à Trabzon samedi dernier au Colisée - comme toute son équipe - Jamal Shuler (18 points à 5/12 et 7 passes) avait pris les choses en main en première mi-temps. Auteur de 15 unités à la pause, Shuler portait Nanterre sur ses épaules et lui permettait de reprendre de l'avance à mi-match (45-37).

Kyle Weems le Magnifique !

Le scénario fut presque identique en deuxième mi-temps. Face à la résistance allemande, les partenaires de T.J. Campbell (15 points à 4/5 à 3-points et 4 passes) reprenaient constamment du champ en continuant leur festival à trois-points (cinq nouvelles réussites, 13/21 après trois quart-temps). Mais sans être transcendant, la grande et jeune menace Johannes Voigtmann - 22 ans et 2,11 m, élu meilleur joueur U23 de Bundesliga - engrangeait fautes provoquées (8) et points marqués (16 à 4/10 aux tirs et 8/10 aux lancers), et évitait à Francfort de prendre une nouvelle fois l'eau (64-55, 29e). Et rebelote, les Allemands se réveillaient à 6,75 m et infligeaient une grosse série primée à la JSF à cheval sur les deux derniers quarts. De nouveau rejoints (64-64, 32e), les Franciliens se retrouvaient même dominés à moins de cinq minutes du terme (67-69).

Mais après Shuler, c'est Kyle Weems qui montrait à son tour toute sa force de frappe, en spécialiste de l'EuroChallenge. Enormément décisif en quarts de finale à Brindisi, le meilleur marqueur de la JSF dans la compétition (14,8 points) alignait pas moins de quatre tirs primés entre la 35e et la 39e minute ! Si les précédents avaient permis à Nanterre de repasser devant, son dernier (et énorme) triple était déjà celui de la gagne. Provoquant au passage la faute - mais il ne mettra pas le lancer bonus - Weems trouvait la mire en fin de possession et remettait la JSF sur la bonne voie, alors qu'il restait moins d'une minute à jouer (79-76). Auteurs de 25 points à 9/14 dont 6/9 à 3-points, il parachevait également la grosse performance nanterrienne derrière l'arc avec une réussite finale de 63% à 17/27 !

Enfin un successeur à Nancy ?

Auteur d'une partie intéressante (12 points à 5/6, 8 rebonds et 3 contres en 29 minutes), Mam Jaiteh assurait définitivement la victoire des siens avec deux dunks coup sur coup après des pertes de balles allemandes (83-76). Le sort en était jeté, Nanterre s'imposait 84 à 79 dans cette première demi-finale. Si les Fraport Skyliners sont d'abord revenus dans la partie grâce à leur réussite de près, il faut souligner leur grosse faillite à 2-points en deuxième mi-temps : 5/15 pour 16/36 au final. Les hommes de Gordon Herbert, ancien Parisien et Palois, auront survécu grâce au rebond (36 dont 16 offensifs, contre 27 dont 6 pour la JSF) et leur réussite primée (7/14 après la pause). A noter également le match globalement raté de Justin Cobbs (9 points à 3/14, 5 passes et 4 balles perdues), qui avait fait des merveilles avec Voigtmann jusque là en EuroChallenge.

Qualifiée pour sa première finale européenne, la JSF Nanterre affrontera dimanche (18h00) les locaux du Trabzonspor Medical Park. Avec pour but de devenir le premier club français vainqueur de cet EuroChallenge ; et de faire mieux que Cholet Basket et l'Elan Chalon, finalistes et battus de justesse pour ce titre en 2009 et 2012. Par ailleurs, Nanterre tentera de briser plus d'une décennie d'attente pour le basket tricolore, qui n'a plus été sacré sur la scène continentale depuis le SLUC Nancy en Coupe Korac en 2002. A l'époque, la JSFN était encore inconnue. Dimanche soir, le club de Pascal Donnadieu a la possibilité de concrétiser son ascension fulgurante par un titre européen. L'éternel Petit Poucet deviendrait alors définitivement grand.

24 avril 2015 à 17:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
03 décembre - 18h45
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges