instagram
PRO A


EUROCHALLENGE : TOUT N'EST PAS ENCORE FAIT

EuroChallenge : Tout n'est pas encore fait
Crédit photo : FIBA Europe

Mathématiquement, ni Nanterre ni Le Mans ne sont totalement qualifiés pour les quarts de finale de l'EuroChallenge.

Mais avec une victoire d'avance sur leurs adversaires autrichien et turc, les deux clubs français ont leur sort entre les mains avant la sixième et dernière journée du Last 16.

Le programme de la dernière journée (ce mardi, 18 heures) :

  • UBC Magnofit Güssing Knights vs JSF Nanterre
  • Muratbey Uşak Sportif vs Le Mans SB

Il y a une semaine, après la victoire de la JSF Nanterre sur Le Mans, ce sont les Franciliens qui étaient dans la meilleure posture avec 99% de chances de rallier la phase finale. Mais depuis, les cartes ont été redistribuées dans un groupe on ne peut plus homogène. En effet, mercredi dernier, les Güssing Knights se sont totalement relancés en étrillant facilement l'Uşak Sportif (91-63), dans le sillage de leur meneur Thomas Klepeisz (24 points à 8/11, 10 passes et 7 rebonds) et d'une grosse adresse collective à 3-points (17/29).

Ainsi le champion d'Autriche en titre a dépassé le club turc, avec toutefois le même bilan de 2v-3d, et s'est rapproché à une petite longueur du duo tricolore. C'est donc le MSB qui a désormais, sur le papier, le plus de chances de qualification. Avant le dénouement de ce groupe J, faisons le point complet sur les différents scénarios et les conséquences possibles pour les deux représentants tricolores. Notons qu'il en y aura forcément au moins un en quarts. C'est déjà ça.

 

  • Victoires de Güssing et d'Uşak

Commençons par le cas de figure qui parait le plus probable, puisque chaque équipe est - pour l'instant - invaincue à domicile. Deux défaites françaises donc, qui n'amèneraient pas forcément un scénario catastrophe pour le clan tricolore. Tout le monde finirait à 3v-3d et auquel cas le point-average général serait pris en compte. En cinq matchs, Nanterre et Le Mans ont pris une bonne avance grâce à des larges victoires sur leurs parquets. La JSF est à +33 de point-average global, le MSB à +32, Güssing à +7, et enfin Uşak complètement hors du coup avec -72. La menace est donc autrichienne et il faudra conjointement que les deux clubs hexagonaux ne s'inclinent pas lourdement afin de conserver les deux premières places. Ce qui est loin d'être impossible.

  • Victoires de Güssing et du Mans

C'est le cas de figure que doit redouter le plus l'équipe de Pascal Donnadieu. En effet, si le MSB, finaliste de la Leaders Cup, parvient à bien négocier son quatrième match en cinq jours et du même coup à enterriner sa qualification, il laisserait la JSFN décider seule de son destin en Autriche. Or, Nanterre n'est vraiment pas à l'abri dans sa lutte directe avec Güssing. Effectivement, les partenaires de Jamal Shuler ont remporté dans la douleur le match aller chez eux (89-86), après avoir mené de 21 points à treize minutes du terme. C'est donc ce tout petit avantage de trois unités que l'équipe francilienne devra alors défendre. Serrage de fesses en perspective...

  • Victoires de Nanterre et d'Uşak

A contrario, si Nanterre empoche son billet et la première place du groupe chez son adversaire du soir, Le Mans peut davantage voir venir. Face au club turc, les hommes d'Erman Kunter ont pris 21 points d'avance à l'issue de ce fameux match aller, marqué par un troisième quart-temps incroyablement parfait (29-0). Dans ce cas, attention tout de même au retour de bâton de la part de l'Uşak Sportif. Mais le MSB est solide sur la scène européenne avec la meilleure défense de la compétition (69,5 points encaissés). Tout l'enjeu sera donc de savoir si les Manceaux auront les ressources mentales et physiques pour conclure une semaine marquée par cinq matchs loin de ses bases. Néanmoins, si les Turcs seront revanchards, nul doute que les coéquipiers d'Antoine Eïto le seront également après le dénouement amer vécu à Disneyland.

  • Victoires de Nanterre et du Mans

C'est ce que l'on espère tous. Deux victoires à l'extérieur pour enfin remettre en cause la dynamique globale de la poule, ne pas sortir les calculettes, bien marquer le coup (double) et avoir deux clubs français en quarts de finale d'une C3 qui peut cette année clairement leur réussir. Evidemment, la tâche ne sera pas évidente loin de Maurice-Thorez et d'Antarès. Mais espérons que la JSF et le MSB s'inspirent de la performance du Paris-Levallois, qui est parvenu il y a deux semaines à décrocher son ticket pour les huitièmes de finale de l'Eurocup sur le parquet du Besiktas Istanbul.

24 février 2015 à 16:43
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges