instagram
PRO A


EUROCUP : ANTOINE DIOT ET LA SIG ÉCŒURENT NYMBURK

Eurocup : Antoine Diot et la SIG écœurent Nymburk
Crédit photo : Vincent Janiaud

Dans le sillage d'un irrésistible Antoine Diot (30 points et 36 d'évaluation) et plus largement d'un gros trio Diot-Dragicevic-Howard, Strasbourg n'a laissé aucune chance au CEZ Nymburk ce mercredi soir au Rhénus lors de son troisième match au Last 32 de l'Eurocup (87-80).

Une défaite rageante en Russie et ça repart pour la SIG ! Seulement dominés l'espace de deux minutes en début de partie (8-10, 6e), les Strasbourgeois ont livré une partie solide face au club référence en République Tchèque, auteur du doublé Coupe-Championnat sans discontinuer depuis 2007. Porté par les 12 points d'Antoine Diot dans le premier quart-temps (24-21) puis les 17 unités (!) de Tadija Dragicevic dans le deuxième (25-15), le vice-champion de France sortant semblait se diriger vers un succès plutôt tranquille (49-36 à la pause).

C'était sans compter sur la résistance logique de Nymburk, emmené par l'ancien Manceau Darius Washington (23 points à 8/14, 4 passes et 3 rebonds) et revenu grâce à lui par deux fois à six longueurs (68-62, 30e puis 70-64, 32e). Finalement, la SIG a pu compter sur ses trois leaders du soir dans le dernier quart-temps : Matt Howard pour stopper le retour des Tchèques (79-66, 34e), Antoine Diot pour parfaire son festival offensif et dégoûter un peu plus leur défense (84-73, 37e) et Tadija Dragicevic pour tuer tout suspense à moins de trois minutes du buzzer final (86-73). Adroits dans le jeu (53%), les Alsaciens se sont finalement imposés 87 à 80.

Auteurs à eux trois de 70 des 87 unités alsaciennes et de 92 des 115 d'évaluation de la SIG, Matt Howard, Tadija Dragicevic et Antoine Diot ont été intenables. L'ailier états-unien a fait le match presque parfait : 18 points à 6/10 aux tirs et 6/6 aux lancers, 11 rebonds, 4 passes et 3 interceptions pour 32 d'évaluation en 28 minutes. Remis en confiance, l'ailier-fort serbe a enchainé sur sa bonne lancée et a compilé 22 points à 8/11 dont 4/7 à 3-points et 3 rebonds pour 24 d'évaluation en 27 minutes. Quant au combo-guard français, malgré un ratio assists/turnovers inhabituellement négatif (3-7), il a livré une sublime prestation offensive avec 30 points à 9/10 aux tirs dont 6/7 derrière l'arc, ainsi que 9 fautes provoquées pour une évaluation de 36 en 32 minutes !

Grâce à ce trident, Strasbourg s'adjuge sa deuxième victoire après trois journées au Last 32 et reste provisoirement parmi les deux qualifiés du groupe G. Mais ce n'est plus Saint-Pétersbourg qui devance la SIG puisque le Zénith a très lourdement perdu sur le parquet de l'UNICS Kazan (103-67). Si les hommes de Vincent Collet viennent de mettre Nymburk hors-course (0v-3d), ils vont toujours devoir batailler face aux deux clubs russes, également à 2v-1d. Histoire de bien aborder cette lutte directe qui les attend, les Alsaciens seraient bien inspirés de faire coup double chez les Tchèques la semaine prochaine.

21 janvier 2015 à 22:12
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges