instagram
PRO A


EUROCUP : LA SIG GIFLE OLDENBOURG ET FILE EN QUART

Eurocoupe : la SIG gifle Oldenbourg et file en quart
Crédit photo : Eurocup

Strasbourg est allé corriger Oldenbourg 93-64 en huitième de finale retour de l'Eurocup.

Défaits de 2 points à l'aller au Rhénus, les Sigmen décrochent avec brio leur qualification pour les quarts de finale de la compétition.

Pour la première fois depuis 2007 et un quart de finale de Coupe ULEB, la SIG fait donc partie des huit dernières équipes encore en lice pour un titre continental. Cette qualification les hommes de Vincent Collet la méritent, tant ils ont prouvé cette saison qu’ils pouvaient briller sur la scène européenne. Mais si on savait les Strasbourgeois capables des plus grands exploits à domicile, le Real ou le Fenerbahçe peuvent en témoigner, c’est cette fois en terrain hostile qu’ils ont triomphé avec la manière.

Après cinq premières minutes accrochées, la SIG a pris les commandes du match pour ne jamais les lâcher. Rodrigue Beaubois incisif en attaque, c’est surtout Matt Howard qui impressionne. D’entrée de jeu, l’intérieur se bat sur chaque ballon, donne le ton en défense et arrache de précieux rebonds offensifs. Les Strasbourgeois déroulent leurs systèmes jusqu’au bout et c’est Fofana qui conclut le premier quart temps d’un contre autoritaire sur Duggins. Après 10 minutes de jeu, les Alsaciens mènent déjà 27-14.

La SIG en démonstration

A l’image d’un premier quart parfaitement maîtrisé, les Strasbourgeois n’ont jamais été inquiétés dans ce match. Oldenbourg tente un rapproché ? Mardy Collins s'occupe de refroidir la salle. Dunk dans le trafic, tirs de loin, service sur mesure pour un coéquipier : l’arrière livre un récital et termine la rencontre avec 16 points, 7 passes décisives et 23 d’évaluation. 48-25 à la mi-temps, la suite ne sera qu’un long calvaire pour les Allemands.

Les hommes de Vincent Collet se relaient au scoring. Peu en vue en début de rencontre, Kyle Weems inscrit 12 points après la pause. Puis c’est au tour de Duport à mi-distance, ou de Fofana à la conclusion de deux alley-oop. Le score enfle toujours plus, pendant qu'Howard continue son chantier sous les panneaux, histoire d’atteindre au final un solide double-double, 11 points et 11 rebonds.

La fin de match est elle aussi à sens unique. Malgré la déroute les supporters allemands continuent de chanter. Vincent Collet lui, tient à impliquer tout le monde dans cette démonstration de force. Il offre 9 minutes de jeu à Franck Ntilikina, 17 ans. La SIG termine avec 29 points d’avance et explose Oldenbourg à l’évaluation collective, 117 à 52. Dans le vestiaire, Vincent Collet a juste dit "merci" aux joueurs et ajouté que "ça ne devait pas les empêcher de continuer". Nous aussi on en redemande.

 

01 mars 2016 à 22:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne