instagram
PRO A


EUROCUP : LE PL BATTU PAR UN MAUVAIS SOUVENIR

Eurocup : Le PL battu par un mauvais souvenir
Crédit photo : FOXAEP

Mené de presque vingt points à la mi-temps et finalement battu de dix dans son Palais des Sports Marcel Cerdan (75-85), le Paris-Levallois s'est rappelé au mauvais souvenir du Pinar Karsiyaka Izmir lors de la troisième journée du Last 32 de l'Eurocup.

La qualif' pour les huitièmes se complique.

Club revenu sur le devant de la scène du basketball turc ces dernières saisons (demies en TBL en 2013 et 14), mais dans l'ombre des grandes équipes stambouliotes, le Pinar Karsiyaka Izmir est loin d'être étranger aux fans du PL. En mars 2013, Bobby Dixon, ses partenaires et leurs supporters avaient effectivement battu le club francilien en quarts de finale de l'EuroChallenge, s'offrant le droit de recevoir le Final Four à Izmir (où n'était présent que Gravelines, quatrième). Les futurs finalistes avaient notamment réussi à remonter dans la série des quarts grâce à un succès... à Paris acquis en première mi-temps.

L'histoire s'est répétée ce mardi soir à Levallois puisque les hommes de Gregor Beugnot - dont Louis Labeyrie, Maleye Ndoye et Giovan Oniangue étaient les seuls présents en 2013 - avaient déjà dit adieu à la victoire après les deux premiers quart-temps. Menés 4-13 après quatre minutes, Sharrod Ford (12 points à 6/9 et 4 rebonds), Mike Green (13 points à 5/9 et 7 passes) et consorts avaient pourtant fait le dos rond pour revenir à 18-18 en début de deuxième période. Mais le rouleau-compresseur turc, vainqueur de ses deux premiers matchs du Last 32 avec en moyenne 21 points d'avance et 102 points inscrits, a placé un gros coup d'accélérateur pour remporter le deuxième quart sur le score de 12-29 et virer largement en tête à la pause (28-47).

Dès lors, il a été tout simplement impossible aux joueurs franciliens de revenir réelement au contact et surtout d'y rester. Puisqu'après un coup de chaud de Blake Schilb (20 points à 6/9, 4 rebonds et 8 passes pour 26 d'évaluation en 31 minutes) dans le troisième quart-temps, le PL était revenu à seulement sept longueurs (52-59, 29e). Mais le Pinar Karsiyaka a directement repris la poudre d'escampette (55-70, 32e) et n'a plus jamais tremblé en fin de partie pour s'imposer 75-85 et conserver son invincibilité dans ce Last 32. De son côté, le PL retombe dans le négatif dans ce groupe M (1v-2d) et va devoir cravacher pour espérer rejoindre la phase finale.

Cette victoire, le club turc la doit avant tout à sa colonie d'anciens joueurs passés par la France, titulaires indiscutables qui font cette saison les beaux jours du tenant de la Coupe de Turquie. Que ce soit l'ancien Palois D.J. Strawberry (11 points, 3 passes et 4 interceptions) ou Juan Palacios (12 points à 6/11, 6 rebonds et 4 passes), champion de France 2013 avec la JSF Nanterre. Mais c'est surtout Bobby Dixon qui a une nouvelle fois été primordial. Passé par Saint-Etienne, Gravelines, Le Mans, l'ASVEL et enfin Dijon avant de rallier la Turquie, le meneur de poche à la main chaude à longue distance - parfois trop - a rendu 22 points à 10/14 et 5 passes pour 23 d'évaluation en 33 minutes. Très régulier (aucun match de C2 sous les 10 points), il tourne à 17,2 points et 4,9 passes cette saison en Eurocup. Si le Paris-Levallois veut continuer d'espérer dans la compétition, il va lui falloir arrêter cet explosif maitre à jouer, bien connu des parquets français. Et ce, dès mercredi prochain pour un énorme challenge en Turquie.

21 janvier 2015 à 01:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans