instagram
PRO A


EUROCUP : LE POINT AVANT LA J5 DU LAST 32

Eurocup : Le point avant la J5 du Last 32
Crédit photo : Eurocup

La rencontre entre la JDA Dijon et le Bayern Munich lance ce soir la cinquième journée du Last 32 de l'Eurocup, qui se poursuivra demain pour les quatre autres clubs français.

Le point sur leurs chances de qualification avant cette pénultième journée déjà décisive.

Après une quatrième journée peu reluisante qui a vu les cinq équipes tricolores s'incliner, dont quatre à l'extérieur, toutes ne sont ni qualifiées, ni éliminées. Mais toutes ont rendu à leurs adversaires respectifs des cartes qu'elles avaient réussi à mettre de leur côté. Ainsi, Strasbourg et Limoges ont perdu une longueur d'avance sur leurs poursuivants mais ont toujours de bonnes chances. Tandis que Dijon, Nancy et dans une moindre mesure le Paris-Levallois sont en ballotage (très) défavorable en vue des huitièmes de finale.

A noter également que trois gros clubs sont toujours invaincus et déjà qualifiés pour la phase finale de cette Eurocup : le Bayern Munich, le Pinar Karsiyaka Izmir et le Lokomotiv Kuban Krasnodar. Hasard ou pas, ils sont tous les trois avec une équipe française au Last 32...

 

Groupe K (JDA Dijon)

Commençons par le groupe K des Dijonnais, qui tenteront de rester en vie dès ce mardi soir. La JDA Dijon est peut-être la formation française qui a le moins de chance de se qualifier. La faute à l'énorme vengeance du Brose Baskets Bamberg, venu balayer les Bourguignons chez eux de trente points mercredi dernier. Au terme de cette sombre soirée, la JDA a largement redonné le point-average particulier à Bamberg, a vu le club allemand filer à la deuxième place (2v-2d), a plombé son point-average général (-38) et a pris place au dernier rang du groupe (1v-3d). Le quatrième de Pro A n'a plus son destin entre ses mains et devra compter sur une nouvelle défaite de Bamberg à domicile, demain soir face à Ljubljana. Mais avant cela, et avant d'éventuels calculs vis-à-vis du dernier match chez le club slovène (1v-3d) - qui était venu gagner par +4 à Dijon -, il faudra nécessairement une victoire aux hommes de Jean-Louis Borg ce soir face au Bayern. Or, le champion d'Allemagne caracole en tête (4v-0d) et a marqué au moins 90 points lors de ses quatre matchs au Last 32. Espérons pour eux que les Dijonnais retrouvent enfin la clé dans leur Palais des Sports, réputé imprenable mais qui n'a encore pas vu un succès de la JDA en 2015...

  • JDA Dijon vs FC Bayern Munich (mardi, 20h00)
  • Brose Baskets Bamberg vs Union Olimpija Ljubljana (mercredi, 19h00)

 

Groupe G (Strasbourg)

Solide à domicile mais friable à l'extérieur, la SIG n'a de son côté pas hypothéqué ses chances de voir les huitièmes de finale, à l'issue de son déplacement raté à Nymburk lors de la quatrième journée. Mais face au dernier du groupe (1v-3d), elle a laissé passer une belle occasion de prendre ses distances avec le Zénith Saint-Pétersbourg (2v-2d), qui jouera face aux Tchèques ce mercredi. Les Alsaciens ont également été doublés par l'UNICS Kazan (3v-1d), parfaite dans sa double confrontation russo-russe (deux succès par +48). Pour être sûr de se qualifier, le vice-champion de France devra empocher deux victoires sur les deux dernières journées ; ou bien une seule tout en ayant le point-average favorable sur les deux clubs russes. La mission commence ce mercredi par un voyage redoutable à Kazan. Si un succès serait parfait, les Strasbourgeois devront au moins défendre leur +11 acquis au match aller il y a moins d'un mois.

  • UNICS Kazan vs Strasbourg IG (mercredi, 17h00)
  • Zénith Saint-Pétersbourg vs CEZ Nymburk (mercredi, 19h00)

 

Groupe J (Limoges CSP)

S'il y en a bien une qui a pu avoir de gros regrets après son quatrième match, c'est bien l'équipe limougeaude. Solidement installé en tête à mi-parcours, le Limoges CSP a perdu son avance sur Cantù, ayant défendu tant bien que mal le point-average en Italie. Or, si le CSP et le club transalpin sont à égalité au bilan particulier avec 2v-2d chacun, c'est Cantù qui est devant au classement grâce au point-average général (+10 contre +3). Actuellement dans une spirale négative, avec une troisième défaite de suite ce lundi contre l'ASVEL, le champion de France aura grand besoin de se relancer demain soir. Mais ce sera loin d'être évident avec un déplacement périlleux en Grèce sur le parquet du PAOK Thessalonique. Si, dans son duel à distance avec les Italiens, le CSP aura la "chance" de les voir se rendre chez le patron Khimki (3v-1d), le club coaché par Jean-Marc Dupraz n'aura pas vraiment le droit à l'erreur.

  • Khimki Moscou Region vs FoxTown Cantù (mercredi, 17h30)
  • PAOK Thessalonique vs Limoges CSP (mercredi, 19h30)

 

Groupe M (Paris-Levallois)

Des trois clubs français avec un bilan négatif après quatre journées, le Paris-Levallois (1v-3d) est le seul qui a toujours son destin en mains. En effet, les deux matchs qu'il reste au PL sont face au Neptunas (1v-3d) et sur le parquet du Besiktas (2v-2d), deux formations juste devant lui au classement. Deux rencontres que les Franciliens devront (presque forcément) s'adjuger s'ils veulent repasser dans le Top 2 du groupe derrière l'intouchable Pinar Karsiyaka. Et s'ils veulent s'offrir une finale à Istanbul lors de la dernière levée du Last 32, les hommes de Greg Beugnot auront dans un premier temps une revanche à prendre face à Klaipeda. Mais tout reste encore très ouvert entre les trois équipes pour le dernier ticket du groupe.

  • Pinar Karsiyaka Izmir vs Besiktas Integral Forex Istanbul (mercredi, 19h00)
  • Paris-Levallois vs Neptunas Klaipeda (mercredi, 20h30)

 

Groupe N (SLUC Nancy)

Comme le PL, le SLUC Nancy a un club intraitable dans sa poule (le Loko Kuban). Mais le SLUC est un peu dans la même situation que Dijon. Provisoirement non qualifié (1v-3d), le club lorrain a une victoire de retard au classement sur le deuxième (Valence, 2v-2d), mais deux si l'on tient compte du point-average particulier (-31 au match aller). Sans son destin entre les mains, l'équipe d'Alain Weisz peut toujours espérer rejoindre les huitièmes, mais il lui faudra pour cela battre Valence demain et compter sur une défaite des Espagnols tout en s'imposant en Roumanie lors de la dernière journée. Un programme très compliqué, surtout lors de cette cinquième journée face à une équipe valencienne qui n'avait laissé aucune chance aux Nancéiens à l'aller. Mais sait-on jamais, peut-être sera-t-il enfin là l'exploit dont a besoin le SLUC dans ce Last 32...

  • Lokomotiv Kuban Krasnodar vs CSU Asesoft Ploiesti (mercredi, 18h00)
  • SLUC Nancy vs Valencia Basket (mercredi, 20h45)

 

Pour ne pas rater les cinq clubs français toujours engagés en Eurocup et voir s'ils parviendront à relever leurs enjeux dans cette cinquième journée du Last 32, le programme télé est à retrouver ici.

03 février 2015 à 20:25
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges