instagram
PRO A


EUROCUP : LE POINT SUR LES CHANCES FRANÇAISES DE QUALIFICATION

Eurocup : Le point sur les chances françaises de qualification
Crédit photo : Eurocup

Alors que le dénouement de la saison régulière débute ce soir, quelles sont les dernières chances du Mans, de Nancy et de Nanterre en vue d'accrocher un billet pour le Last 32 de l'Eurocup ? Elles sont très faibles, mais bien réelles pour chacun des trois clubs tricolores.

Le point et la marche à suivre, avant une dernière journée aux véritables airs de France-Allemagne.

Certes, après neuf semaines de compétition, le bilan global n'est vraiment pas reluisant pour les équipes françaises cette saison en Eurocup. En 27 matchs, le MSB, le SLUC et la JSFN n'ont compilé que huit victoires à eux trois. C'est moins que le seul club de Valencia, qui survole le premier tour dans la poule de Nancy et qui est toujours invaincu depuis le début du présent exercice (10v-0d en Liga Endesa et 9v-0d en Eurocup). Mais contrairement à ce qu'on a pu lire ou écrire çà et là - y compris ici sur BeBasket - depuis deux semaines, aucun de nos trois représentants engagés en C2 cette saison n'est officiellement éliminé à l'heure actuelle. En effet, même si leurs chances sont faibles voire très minces, Le Mans, Nancy et Nanterre ne sont mathématiquement pas encore hors course pour le Last 32. Bien évidemment, ils n'auront pas leur destin entre les mains, devront tous s'imposer ce mardi ou ce mercredi, et si possible soigner les écarts.

Nancy, du diable Vauvert ?

Des trois équipes, la JSF Nanterre est celle qui déçoit le plus au cours de ce premier tour. Mais rien n'est encore joué pour elle. En retrait dans le groupe A avec 3v-6d, le club francilien talonne au classement l'EWE Baskets Oldenburg (4v-5d, déjà qualifié) et surtout l'Union Olimpija Ljubljana (4v-5d). Au programme de la dernière journée, ces deux clubs s'affronteront en Allemagne (mercredi, 20h00) et la JSF jouera également outre-Rhin, sur le parquet du Telekom Baskets Bonn (mercredi, 19h30). Première mission pour le vainqueur de l'EuroChallenge 2015 : vaincre une nouvelle fois - 101-78 à l'aller - ce club de Bonn, très à la peine actuellement avec douze revers de suite depuis un mois en demi en BBL (5v-7d, 11e) et en Eurocup (2v-7d, dernier). Pour espérer, il faudra ensuite qu'Oldenburg vienne à bout de Ljubljana. Enfin, la dernière condition sera de combler un écart de sept points entre le club slovène (-31) et Nanterre (-38) au point-average général. Car en cas d'égalité au bilan, c'est ce critère qui départagerait les deux formations, vainqueurs tour à tour de leurs oppositions directes par un écart de 13 unités (85-72 à Nanterre, 78-65 à Ljubljana). Or, si le 11e de Ligue Adriatique parvient à s'imposer à Oldenburg, les hommes de Pascal Donnadieu seraient éliminés. Grâce à deux victoires (+3 en Allemagne, puis +9 la semaine dernière à Maurice-Thorez), le vice-champion d'Allemagne sortant a effectivement l'avantage sur la JSF au point-average particulier.

En résumé : victoire de 7 points à Bonn, défaite de Ljubljana à Oldenburg.
Chances de qualification : 30%.
 
Dans la poule B, Le Mans SB n'aura de son côté pas besoin de sortir la calculette. Avec également 3v-6d, le club sarthois aura pour cible - excusez du peu - l'Alba Berlin (4v-5d). Car en cas d'égalité au bilan, c'est bel et bien le MSB qui devancerait le finaliste 2013 et 14 de la Bundesliga. Grâce à son exploit il y a deux semaines à Berlin (+6), l'effectif d'Erman Kunter a récupéré le point-average particulier pour deux petits points, suite à sa défaite du match aller (84-88, après prolongation...). Ainsi, pour envisager une qualification pour le Last 32, les Manceaux devront "tout simplement" empocher une victoire et compter sur un faux pas de l'Alba. Mais c'est bien là le problème. Tout d'abord, le club berlinois reçoit (mercredi, 20h00) l'Enel Basket Brindisi, bon dernier du groupe (1v-8d). De plus, Le Mans se rendra... en Allemagne, chez le MHP Riesen Ludwigsburg, qui affiche une belle forme depuis le début de saison (6v-3d en Eurocup, 9v-2d en BBL).
 
En résumé : victoire à Ludwigsburg, défaite de Berlin contre Brindisi.
Chances de qualification : 10%.
 
Enfin, aussi suprenant que cela puisse paraître, le SLUC Nancy est, avec ses deux petits succès en neuf journées, toujours dans le coup ! Et sur le papier, c'est même potentiellement le club hexagonal qui a le plus de chances d'entrevoir le tour suivant. Devant lui au classement du groupe C, le Proximus Spirou Charleroi et le ratiopharm Ulm ne comptent qu'une seule victoire d'avance (3v-6d). Or, à Gentilly ce mardi soir, Nancy défie le club allemand, large vainqueur du match aller (90-73), mais qui reste sur quatre défaites de rang en Eurocup. En cas de résultat positif, conjugué à une défaite de Charleroi, se produirait alors un regroupement à trois équipes, dont les hommes d'Alain Weisz sortiraient gagnants. Grâce à trois (simples) succès contre ses concurrents directs - dont deux face au Spirou - le club lorrain (3v-1d) s'adjugerait au bilan un mini-championnat à trois, devant ses homologues allemand (2v-2d) et belge (1v-3d). Un scénario tout à fait envisageable, puisque si le SLUC n'a pas toutes les cartes en main, Charleroi se rendra mercredi soir à... Valencia (20h30). Si envisager dans le même temps la défaite de cet adversaire direct au Last 32 semble moins périlleux que pour Nanterre et Le Mans, tout dépendra avant tout de la capacité de Nancy à vaincre Ulm. Nous serons donc fixés dès ce mardi soir.
 
En résumé : victoire contre Ulm, défaite de Charleroi à Valencia.
Chances de qualification : 40%.
15 décembre 2015 à 20:00
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
11 décembre - 02h00
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 09h30
Cleveland Cavaliers
Charlotte Hornets
NBA
11 décembre - 11h30
Chicago Bulls
Miami Heat
NBA
11 décembre - 12h45
NBA Extra
PRO A
11 décembre - 17h00
Chalon-sur-Saône
Lyon-Villeurbanne