instagram
PRO A


EUROCUP : LE SLUC NANCY SE RELANCE

Eurocup : Le SLUC Nancy se relance
Crédit photo : Vincent Janiaud

Emmené par son duo providentiel Falker-Piétrus, le SLUC Nancy s'est bien rattrapé de sa défaite initiale à Valence, lors de la deuxième journée du Last 32 de l'Eurocup ce mercredi soir.

Dans un match déjà décisif face aux Roumains de Ploiesti, le club lorrain s'est imposé devant son public sur le score de 84 à 67.

En ramenant une valise bien pleine des terres ibériques la semaine dernière, le SLUC n'avait déjà pas le droit à l'erreur face au CSU Asesoft Ploiesti, l'autre vaincu du groupe N après la première journée. Le club de l'ancien limougeaud Alhaji Mohammed - il y évolue depuis deux ans - ne s'avançait pourtant pas en victime expiatoire et donnait du fil à retordre aux Nancéiens dans les premières minutes. Mais à chaque fois, les Roumains se sont cognés à un Randal Falker au four et au moulin en première mi-temps (20 d'évaluation à la pause). Dissuasif en défense et crédité de 3 contres après moins de quatre minutes pour effacer un 0-6 de Ploiesti, le pivot du SLUC a livré un premier acte parfait entre efficacité, combativité et alstruisme.

Grâce à lui, le SLUC a pu souffler à la mi-temps (37-32), après avoir été mené 24-29 après un quart-temps et demi. Falker poursuivait même sur sa lancée dès le retour des vestiaires et avait déjà inscrit ses 16 points à 8/9 - un seul raté en toute fin de partie... - après 22 minutes (47-34). Mis sur orbite, le SLUC pouvait également compter sur la gnaque de Florent Piétrus et l'adresse de Vaughn Duggins (18 points à 7/12 dont 4/6 à 3-points en 22 minutes) pour amplifier son avance (59-41, 28e).

Matchs records pour Falker et Piétrus

Mais alors qu'il s'était montré discret après trois quart-temps, Alhaji Mohammed (12 points à 4/10 et 3 rebonds) sonna une pétite révolte en compagnie de Marius Runkauskas (13 points). Sursaut d'orgueil qui permit à Ploiesti de revenir à 68-58 à neuf minutes du terme, mais qui fut finalement vain après que le collectif nancéien a répondu par un 10-0 (78-58, 35e). Une équipe lorraine - évaluée globalement à 125 contre 54 pour Ploiesti - qui finissait très tranquillement pour l'emporter de 17 unités (84-67).

Homme du match, Randal Falker a donc rendu une ligne de stats très complète : 16 points, 6 rebonds, 4 passes, 2 interceptions et 3 contres pour une évaluation de 27 en 24 minutes, soit la meilleure marque européenne de sa carrière pour une unité de plus que sous le maillot de Cholet Basket. De son côté, Florent Piétrus a également amélioré son record d'index rating, mais seulement en Eurocup (il est monté à 33 en Euroleague avec Pau), en compilant 10 points à 3/5, 11 rebonds, 4 passes, 3 interceptions, 2 contres et 6 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 29 minutes.

Grâce à ses deux intérieurs, le SLUC ne se retrouve par conséquent pas hors-course pour la qualification en huitièmes de finale après seulement deux journées au Last 32. Avec un bilan à l'équilibre mais un gros déficit face à Valence, il faudra tout de même un exploit pour que le club coaché par Alain Weisz sorte de son groupe. Cela commence dès la semaine prochaine avec la réception du Lokomotiv Kuban Krasnodar de Malcolm Delaney (18-6-7 et 25 d'évaluation ce soir), encore et toujours invaincu cette saison en Eurocup après sa victoire dans le même temps face aux Espagnols (74-62). Et pourquoi pas ?

14 janvier 2015 à 21:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
NBA
07 décembre - 02h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
NBA
07 décembre - 09h30
Detroit Pistons
Chicago Bulls
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 10h45
Lyon-Villeurbanne
Varese
NBA
07 décembre - 11h00
Minnesota Timberwolves
San Antonio Spurs
LIGUE DES CHAMPIONS
07 décembre - 12h15
Venise
Le Mans