instagram
PRO A


EUROCUP : SHARROD FORD QUALIFIE LE PL !

Eurocup : Sharrod Ford qualifie le PL
Crédit photo : Vincent Janiaud

Le Paris-Levallois est en huitièmes de finale de l'Eurocup ! Dans le sillage d'un Sharrod Ford monstrueux (35 points), le PL est allé décrocher son ticket sur le parquet du Besiktas Istanbul lors de la sixième et dernière journée du Last 32, sur le score de 71 à 77 !

Alors qu'il n'était pas le club français le plus en vue au cours du Last 32 - loin de là - le Paris-Levallois est celui qui a le mieux terminé, parmi le trio toujours en vie avant cette sixième journée du Last 32. Et qui n'a pas tremblé sur le terrain pour brillamment décrocher sa qualification dans un do-or die direct avec le Besiktas, comme lui à 2v-3d avant le match. Mal embarqués après quatre journées et la double-confrontation face à Izmir, le PL avait encore toutes les cartes en main et a su les abattre sereinement ces deux dernières semaines afin de barrer la route à ses adversaires directs. Mercredi dernier, grâce à l'atout Maleye Ndoye sorti de sa manche, le club francilien a finalement battu et éliminé le Neptunas Klaipeda (1v-4d). Et ce soir, pour un déplacement pas évident en Turquie, le PL a pu une énième fois compter sur son As : Sharrod Ford.

Sharrod Ford en mode fiesta

Dans une Besiktas Integral Arena assez clairsemée (1.101 spectateurs), mais qui a prouvé qu'elle pouvait faire du bruit en fin de match, Sharrod Ford a régné en maitre ce mercredi soir. Alors qu'il tournait à 17,8 points et 22 d'évaluation de moyenne sur ses cinq premiers matchs dans ce Last 32, le pivot états-unien du PL a encore élevé son niveau pour faire du PL l'une des seize meilleures équipes de l'Eurocup. Pour débuter, Ford a tout simplement inscrit à lui tout seul les 12 premiers points du PL (11-12, 7e). Le ton était donné, Superman porterait ce soir le n°5 du PL. Après avoir enfilé lce costume dès le premier quart-temps (17-13), le natif de Washington D.C. en remettait une petite couche pour atteindre les 15 unités après seulement 12 minutes (21-21).

Mais un coup de mou de Ford et de ses partenaires allait redonner une petite avance au Besiktas (31-25, 16e), de l'ancien roannais et gravelinois John Holland (13 points). Heureusement, le poste 5 parisien n'était pas tout seul et une très bonne entrée de Xavier Corosine (8 points à 3/4 et 2 passes en 10 minutes) en fin de deuxième quart relançait le club tricolore (31-34, 19e), à égalité avec son homologue turc à la pause (36-36). La mi-temps n'avait en rien entamé la confiance de Sharrod Ford, qui allait récidiver avec 10 des 13 points marqués du PL entre la 22e et la 27e minute, pour faire passer le score de 38-38 à 44-51. Sans adresse à longue distance (2/19 à 3-points après trente minutes, pour 6/28 au final), le champion de Turquie 2012 commençait à plier et comptait neuf longueurs de retard sur le seul tir primé de la soirée réussi par Nicolas Lang (45-54, 30e).

Le PL remporte son seizième de finale

Un retard qui s'amplifiait même au début de l'ultime période (47-59, 33e). Or, devant son public, le Besiktas ne pouvait pas abdiquer aussi vite. C'est alors Ryan Broekhoff - auteur de 15 de ses 17 unités dans les huit dernières minutes - qui a pris les choses en main. Avec trois paniers à trois-points presque coup sur coup, l'ailier australien de 24 ans redonnait de la voix à ses supporters sur un 11-0 mis par ses soins en deux minutes (58-59, 35e). Mais le PL n'était pas décidé à lâcher son leadership et Qui-vous-savez alignait encore cinq points pour mettre de nouveau son équipe sur orbite (60-67, 38e). Grâce également à Blake Schilb (66-73, 40e) et, pour finir, aux 34e et 35e points de cet "infreinable" Ford à trente secondes du terme (68-75), le Paris-Levallois ne craquait pas dans le money-time. Score final : 71-77.

Alors qu'il avait déjà inscrit 27 points après seulement 26 minutes de jeu, Sharrod Ford fut sans contestation possible le grand artisan de ce succès et de la qualification du PL en huitièmes. Bien épaulé et caviardisé par Blake Schilb (11 points à 4/10, 6 rebonds, 8 passes et 3 interceptions) et par Mike Green (7 points à 2/10, 6 rebonds et 7 passes), le pivot a compilé 35 points à 16/24, 11 rebonds et 2 contres pour 37 d'évaluation en pile 34 minutes. Une performance de MVP qui ne pouvait mieux tomber pour le Paris-Levallois, qui connait déjà son prochain adversaire. En huitièmes, il affrontera le club polonais du PGE Turow Zgorzelec, premier du groupe L.

11 février 2015 à 20:06
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
EMILE VAIZAND
Je gazouille sport. Mais pas que...Blagues pourries assumées.
Emile Vaizand
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
PRO A
04 décembre - 18h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
05 décembre - 11h00
Monaco
Paris-Levallois
PRO A
05 décembre - 12h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
PRO A
06 décembre - 07h30
Lyon-Villeurbanne
Limoges